Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/06/2016

NDDL : 55% de OUI, mais à quoi ?

La question posée aux électeurs de Loire-Atlantique ce dimanche était : " Êtes-vous favorable au projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ? ". Mais sur le fond, ce projet de nouvel aéroport ne peut pas être tranché ainsi. Déjà parce que le périmètre de la consultation, réduit au seul département de Loire-Atlantique, fausse la démarche démocratique, et puis le dossier contient encore tant d'ambiguïtés que cette consultation en devient malhonnête. Ainsi, le texte de la question omet le fait que l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique ne fermera pas puisque la société Airbus en a besoin pour la production de ses avions. Et sur Notre-Dame-des-Landes, y aura-t-il deux pistes comme le prévoit le projet initial ou une seule comme l'envisage désormais Ségolène Royal ?

En réalité, les électeurs de Loire-Atlantique ne se sont pas prononcés sur le dossier lui-même dont ils ne savent même plus où il les conduira. Ainsi, quelles perspectives réelles de développement économique vise-t-il ? Combien d'emplois seront générés ? Sur ces points économiques, il n'y a que des incantations ...

Et puis le Président de la République et son gouvernement mettent sous le tapis tous les beaux engagements de la COP21 ! Comment expliquer qu'on lutte contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, alors que ce nouvel aéroport aux destinées internationales en sera un émetteur significatif ?

Les électeurs de Loire-Atlantique ont surtout voté OUI pour que l'ordre républicain dont les Retailleau, Ayrault et Valls nous rabattent les oreilles soit respecté. Aujourd'hui, c'est d'ordre plus que de raison dont le peuple français se nourrit. On le mesure régulièrement sur les manifestations sociales contre la loi Travail ; les français désapprouvent cette loi de régression sociale, mais ils plaident en même temps pour plus d'ordre dans les rues quand les cortèges défilent et que des casseurs en profitent pour s'attaquer aux policiers et aux biens. Et c'est parce que les français réclament toujours plus d'ordre que le sol national est le premier territoire d'intervention de nos forces militaires. Il faut rassurer le quidam !

Gandhi.jpg

Le gouvernement s'est mis dans une situation très inconfortable en ne mettant pas un terme plus tôt à ce projet inutile. François Hollande et Manuel Valls abordent les échéances électorales de 2017 avec plusieurs boulets aux pieds. Après l'abandon de la réforme de la constitution sur la déchéance de nationalité et après la loi Travail qui n'accouchera de rien, voilà désormais le projet d'aéroport de NDDL qui va crisper la fin du mandat de François Hollande. Sera-t-il tenté par une opération de force cet automne afin d'affirmer son autorité, ou préfèrera-t-il refiler le bébé à son successeur ? Autre décision surprenante, le Parti Socialiste a décidé de ne plus tenir ses universités d'été à La Rochelle, mais à Nantes. Voilà une décision qui pourrait s'apparenter à de la provocation, surtout qu'il n'y a pas que sur cet aéroport de NDDL que les bretons ont quelques sujets de fâcherie avec le gouvernement socialiste :=(

Fan_Zone_PS.jpg

25/12/2012

Notre-Dame-des-Landes, la mobilisation doit perdurer pour que ça devienne un conte de Noël ...

C'est Robin des Bois, mais sans Kevin costner ... C'était il y a mille ans dans le Moyen Age anglais, mais ce petit film documentaire sur Notre-Dame-des-Landes nous fait revivre une version moderne de cette fable historique (à voir en plein écran) :

Surtout, n'allumez pas la télé et préférez aller visionner quelques documentaires sur Notre-Dame-des-Landes, il ne tient qu'à nous que l'histoire se finisse en conte de Noël.

A noter que si ces ZADistes n'ont pas de chef, ils ont bien en face d'eux un Prince Jean qui ne recule devant rien pour voir aboutir son projet.

Tous les nobliaux du coin lui sont des affidés historiques, et depuis son nouveau château de Matignon il pensait certainement plier cette affaire en quelques jours ...

 

Prince_Jean.jpg

Et les soldats du Prince Jean-Marc nous font un vrai remake des films de Robin des Bois. Assez patauds, trop lourdement équipés pour évoluer en zone humide dans les bois, et la brutalité est toujours la même :=(

Soldats_du_Prince_Jean_1.jpg

Soldats_du_Prince_Jean_2.jpg

Soldats_du_Prince_Jean_3.jpg

10/12/2012

Delphine Batho confond éco-responsabilité et décroissance ...

La Ministre de l'Ecologie était ce lundi matin dans le 7/9 de France Inter. Ses propos étaient solides sur les législatives partielles de dimanche, sur la conférence de Doha, sur la hausse du prix du gaz, sur les gaz de schiste ainsi que sur Florange, et même sur l'EPR de Flamanville, mais l'Ayrautport de Notre-Dame-des-Landes lui a été fatal. C'est le seul sujet sur lequel on sentait bien que ses mots étaient loin de sa pensée !

Delphine Batho ministre de l'Ecologie aux journées parlementaires de EELV à Nantes © Jean-Sébastien Evrard ( AFP)

D. Batho aux journées d'été d'EELV à Poitiers en août 2012


Première impasse, elle a rappelé les directives européennes en matière de transport aérien et ironisé en ajoutant que ce n'est pas pour cela qu'il fallait fermer Roissy, Marseille, etc. Les journalistes l'ont interrompue immédiatement en précisant que ceux-là existaient déjà ... Et Madame Batho de sombrer sur un "Euh, oui ils existent déja ... bon c'est la première chose".

La Ministre a continué avec le débat sur la transition énergétique démarré il y a quelques jours, en précisant que le gouvernement n'était pas sur une logique de décroissance. Selon elle, il ne s'agit pas de faire table rase du passé et de demander aux français d'arrêter d'un seul coup d'un seul à ne plus prendre leur voiture ou à ne plus prendre l'avion ...

Et Thomas Legrand d'enfoncer le clou sur les conclusions du débat sur la transition énergétique qui vont télescoper l'issue de la commission du dialogue mise en place par le Premier Ministre, les deux rapports devant sortir dans 6 mois.

Et quand Thomas Legrand insiste sur le non-sens de mettre en place une commission du dialogue alors que le Premier Ministre a précisé que le projet se fera, demandant à quoi ça sert, la Ministre bredouille : "Ca sert à ... à ... je ne comprends pas votre question ...".

Bref, le Premier Ministre et ancien baron de Nantes va avoir du mal à communiquer positivement sur son projet. Peut-être Arnaud Montebourg pourrait être envoyé en Bretagne pour convaincre ces Chouans que ce projet servira le redressement de leur région ;-)