Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/10/2016

Merci aux Wallons !!!

Dans la langue de Shakespeare, le CETA est le Comprehensive Economic and Trade Agreement ; c'est un accord économique et commercial global entre l'Union européenne et le Canada qui est en chantier depuis 2009. Le contenu de cet accord a été dévoile à Ottawa en septembre 2014, après des négociations sécrètes comme celles qui sont décriées pour le TAFTA. Mais alors que depuis deux ans il ne s'agissait plus que de faire approuver l'accord par les parlements des dix provinces canadiennes ainsi que par les vingt-huit États de l’Union européenne, la Région wallonne de Belgique a pris le projet à bras le corps, décortiquant les 1600 pages de l'accord lors de laborieuses réunions de travail. Et il y a un an, la Wallonie a fait part de ses critiques et de ses questionnements à la commission européenne ... qui ne lui a répondu qu'il y a 15 jours :=(

Wallonie_Europe.jpgCette région qui ne représente que 0,39% du territoire de l'Union européenne et 0,71% de sa population a alors décidé que l'accord conclu en 2014 ne pouvait pas rester en l'état, et son ministre-président Paul Magnette a engagé un bras de fer avec la commission européenne et avec la ministre canadienne du Commerce extérieur, Chrystia Freeland. Mais en vain ! Et Monsieur Magnette fait l'effet d'un drôle de Gaulois depuis son village d'irréductibles opposants au CETA, déjouant ainsi les espoirs des gouvernements « libre-échangistes » de l’Union et brisant cette belle entente libérale avec le Canada.

Il faut écouter ce discours du ministre-président Paul Magnette devant son Parlement Wallon, il nous donne là une extraordinaire leçon de démocratie !

ceta,tafta,paul magnette,josé bové

Voila un socialiste qui agit en véritable homme d’État et qui nous réconcilie avec la politique comme levier du développement d'une société. Il n'use pas d'éléments de langage convenus, et au contraire il donne envie à chaque citoyen(ne) de prendre son avenir en main.

Stop_CETA.jpgCe temps où l'organisation mondiale du commerce (OMC) planifiait les échanges internationaux pour le profit des multinationales de la planète semble révolu. Après 20 à 30 ans d'une mondialisation béate, les populations des pays occidentaux se sentent de plus en plus devenir de simples variables d'ajustement socio-économiques ; l'humain est devenu secondaire. Je trouve aussi très sain que les citoyens fassent entendre leur voix, comme nous le fîmes en France en 2005 lors du vote sur le Traité de Constitution Européenne (TCE).

José Bové s'était vu refuser l'accès au territoire canadien la semaine dernière ; il était justement invité à participer à une conférence sur le CETA, mais son voyage s'est arrêté à l'aéroport de Montréal. Il faut donc savoir être un grain de sable dans la très cynique machinerie mondialiste, et ça donne de l'espoir !

19/03/2015

José Bové, le principe de précaution et la qualité alimentaire

Nous connaissons tous la réplique de Jean-Pierre Coffe, "C'est de la merde tout ça ...", lancée il y a déjà plus de 20 ans dans ses chroniques culinaires à l'antenne de Canal +, et c'est José Bové qui prend le relais ses derniers jours avec : “Boycottez ces produits, vous n’avez pas besoin de bouffer cette merde”.

Dans son dernier livre, « L'alimentation en otage » (aux éditions Autrement), José Bové s'attaque aux industries agroalimentaires qui nous font manger des produits dont la toxicité ou la qualité laissent à désirer. Ses combats contre la malbouffe ou contre les OGM témoignent de l'engagement passionné de José Bové, mais ici, le député européen écologiste s'en prend plus particulièrement aux M&M's et aux chewing-gums Hollywood qui contiennent du dioxyde de titane sous forme de nanoparticules (cf. article de Midi Libre).

Lots_of_m&m's.jpg

Ce dioxyde de titane possède la propriété de faire briller ou de blanchir les produits ; les produits qui en contiennent mentionnent l'élément E171 dans leur composition. Mais c'est le format "nanoparticule " qui pose problème car les molécules sont d'une taille plus petite que celle des cellules humaines. Ces nanoparticules traversent donc les organes, les muqueuses et les parois de notre organisme pour s'accumuler ici ou là. Ces accumulations définitives provoquent des inflammations localisées, des cancers ou encore des lésions neurologiques. Le dioxyde de titane est suspecté de provoquer des maladies neurodégénératives (Parkinson et Alzheimer) ainsi que le cancer du poumon.

Résultat de recherche d'images pour "Bové E171"

La France et l'Union européenne devraient réglementer prochainement l'utilisation de cette molécule, mais la société Mars fait du lobbying, mettant en balance le principe de précaution et les retombées économiques de la vente de ses produits. Le discours qui dénonce le principe de précaution comme étant un handicap pour la recherche revient systématiquement dans la bouche des industriels et des chantres de l'économie mondialisée.

Il est urgent que la santé publique soit prioritaire sur tous les intérêts financiers qui enrichissent quelques capitaines d'industrie, et la façon la plus simple est d'acheter ses produits alimentaires auprès de producteurs locaux. Des légumes, des fruits, de la viande ou des crustacés peuvent se trouver dans des circuits courts, via des AMAP ou sur nos marchés de village ou de quartier. Mais ça signifie qu'il faut changer les comportements d'achat, et sans attendre !

Et ça peut passer par le collège. Le Département accompagne d'un côté des structures d'éducation à l'environnement, par exemple pour la préservation de la biodiversité, et de l'autre il développe dans ses cuisines centrales des programmes de haute qualité alimentaire (HQA), alors marrions les deux démarches pour associer nos jeunes collégiens à des projets d'éducation alimentaire.

02/05/2014

Elections européennes : Meeting Europe Ecologie le 6 mai à Montpellier. Soyons nombreux !

Ce mardi à Montpellier se tiendra le principal meeting de la campagne des européennes pour Europe Ecologie, en présence de la tête de liste José Bové et d'autres personnalités remarquables.

Chacun peut constater le silence médiatique sur ce scrutin pourtant majeur, les "partis de gouvernement" misant sur une très forte abstention pour atténuer le risque d'une vague bleue marine. Mais ce n'est pas en faisant l'autruche que l'on fait face aux difficultés conjoncturelles et structurelles, c'est au contraire en faisant débat.

josé bové,européennes,europe écologie

Pour ceux qui viennent du Coeur d'Hérault et qui veulent covoiturer, merci de laisser un commentaire sur le blog ou de m'envoyer un mail.