Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/07/2011

Eva Joly à contre-courant !

Que l'on soit pour ou contre la proposition d'Eva Joly de remplacer le défilé militaire du 14 juillet par un défilé citoyen, cela ne justifiait pas une telle réaction de la classe politique de gauche comme de droite. La question qu'elle soulève n'est pas à côté de la plaque. La France est l'un des rares pays au monde à associer un tel défilé militaire à sa fête nationale ; on doit être juste derrière la Russie et la Corée du Nord. Dans la plupart des pays du monde, et les USA n'échappent à cette tradition, la fête nationale est plus joyeuse, plus citoyenne et elle s'illustre par des défilés festifs. Et on ne peut quand même pas taxer les américains de ne pas mettre en valeur leur armée ...

Mais les déclarations de Fillon, de Valls, de Royal, de Guéant, de Montebourg et de Le Pen ont été à l'unisson : c'est l'armée, ses chars, ses hélicoptères et ses missiles qui témoignent le mieux de notre attachement aux valeurs de la République : Liberté, égalité et fraternité. Que l'armée défende la République, c'est une évidence dont la bataille de Valmy est l'expression la plus forte, mais chaque 8 mai et chaque 11 novembre nous saluons le rôle de nos armées et nous commémorons tous les soldats morts ou grièvement blessés au front. L'attachement des français à leur armée est indéniable et Eva Joly ne s'est pas exprimée le 14 juillet en anti-militariste.

eva.jpg

Le 14 juillet, c'est avant tout un esprit révolutionnaire qui habite tous les citoyens, l'envie d'oublier le quotidien pour danser, faire la fête et assister au feu d'articfice. Et la fête nationale, au travers de de ses défilés et de ses moments festifs est un moment privilégié pour mettre en valeur la liberté, l'égalité et la fraternité. Mais un défilé militaire où on exhibe nos biscotos, pour faire peur aux méchants comme l'a dit Mélanchon, est-ce vraiment utile ? C'est la question qu'a soulevé Eva Joly ...

La classe politique dans son ensemble a stigmatisé mille défauts chez Eva Joly, de sa bi-nationalité à son côté soixante-huitarde en passant par sa jeunesse en politique [française]. Mais c'est du Parti Socialiste que les attaques sont les plus difficiles à digérer, cette polémique ayant révélé le fossé idéologique entre nos deux formations. Le PS n'a pas franchi le cap du 21ème siècle et il méconnait bien des enjeux de l'ère post-techno dans laquelle nous sommes entrés de plein pieds.

06/08/2010

Sans haine et sans violence, préparons-nous à virer Sarkozy en 2012 !

Depuis quelques temps, les élites de l'UMP nous assènent un discours obscène aux relents Vichystes. Notre pays compterait parmi sa population de "mauvais français" ! Cette appellation nous renvoie à des périodes de notre histoire où le pouvoir en place stigmatise une partie de la population pour masquer un délitement de l'Etat. Les religions ont longtemps servi de prétexte pour pointer du doigt ces "mauvais français", mais les années 60 ont montré que nos concitoyens qui n'étaient pas français depuis plusieurs générations, ces "indigènes", étaient potentiellement des ennemis de l'intérieur ...

Sarkozy et les plus zélés de ses courtisans cultivent de nouveau cette stigmatisation du "mauvais français". Désormais, il est plutôt jeune, voire même mineur, d'origine étrangère, habitant un quartier sensible et donc systématiquement délinquant. Le porte-flingue de l'UMP, Frédéric Lefebvre, parle même de "voyoucratie". Et c'est ainsi qu'une centaine de policiers sont intervenus cette semaine dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble, tels un commando militaire prenant le contrôle d'un village Afghan ou Irakien. Résultat, quatre jeunes interpellés de façon musclée, dont un jeune de 15 ans, puis libérés peu de temps après sans qu'aucune charge ne pèse sur eux ... Et le Ministre de la sécurité intérieure parle de "succès" !

A la rentrée, les fidèles ministres Alliot-Marie et Besson prépareront des lois d'exception : pénalisation des parents d'enfants qui sèchent les cours ou qui ne dénoncent pas leurs copains, retrait de leur nationalité à des français qui ne le méritent plus, peines planchers dès le premier jugement, etc. Pourquoi pas des prélèvements d'ADN dès la maternelle ? Et c'est en reprenant le fond de commerce du FN que Sarkozy compte passer en 2012, mais c'est une stratégie électoraliste extrêment risquée. Ces politiques discriminatoires et sécuritaires peuvent laisser des plaies qui pourraient ne plus pouvoir se cicatriser ! Allez, plutôt que de nous mouler dans une identité nationale qui s'assied sur la devise de la République, mettons Rousseau, Voltaire, Diderot, Montesquieu, et tous les autres auteurs classiques qui ont fondé notre pacte républicain et social au programme des collèges.

carte_electeur_2007_01.jpgEn tous cas, je propose à tous ceux que Sarkozy a en ligne de mire d'utiliser leur meilleure arme, le bulletin de vote ! Et il ne faut pas attendre la fin du mois de décembre pour aller s'inscrire sur les listes électorales, les mairies sont ouvertes en été. Si le nombre d'inscrits sur les listes électorales venait à gonfler, alors le Président Sarkozy pourrait même renoncer à se représenter ...