Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/08/2013

Avec Jean-Claude Guillebaud, une note d'espérance avant la rentrée !

Le temps libre que nous accordent les congés me permet de lire, et je tenais à partager ici mes notes de lecture du dernier livre de Jean-Claude Guillebaud.

Guillebaud.JPG

Tout d'abord, j'apprécie depuis longtemps les articles de Jean-Claude Guillebaud ; journaliste, écrivain mais aussi éditeur, cet intellectuel me fournit souvent la satisfaction de trouver un écho à mes propres interrogations. Et avec cet ouvrage, c'est le sous-titre qui donne le fil conducteur : l'espérance. C'est ce moteur qu'il a croisé dans les années 80 au Liban quand les populations bombardées sortaient de leurs abris après les dernières salves pour réparer les dégâts. Et Guillebaud d'illustrer cette espérance sans cesse renouvelée par la remarque de Saint-Exupéry : "L'avenir, tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre".

L'Europe occupe une place importante dans cet ouvrage. Et Guillebaud revient sur l'histoire de l'Europe, tout d'abord la grande guerre de 14-18 qui a fait tomber tout ce que l'Europe avait donné comme espoirs depuis le 18ème siècle, mais aussi la chute du mur de Berlin qui sonne le glas du communisme (sartro-marxiste dans la France des années 60) en même temps que Mme Tatcher impose le libéralisme anglo-saxon que des Denis Kessler et Alain Minc ne cesseront de théoriser.

La construction Européenne suscite aussi de vives critiques chez celui qui avait dit NON à Maastricht et NON au traité de constitution européenne (TCE) ; cela fait maintenant un demi-siècle que les pères de l'Europe demandent aux peuples d'approuver leurs projets, reconnaissant eux-mêmes qu'ils étaient imparfaits, mais que l'étape suivante saurait faire mieux ... Guillebaud revendique pour la France les deux valeurs qui fondent le patriotisme, à savoir l'attachement à son pays et la défense de valeurs humanistes universelles ; et le projet européen le permet.

C'est en Asie que Guillebaud trouve aujourd'hui une véritable espérance dans l'avenir, ces villes comme Shanghaï, à une douzaine d'heures de vol de Paris, qui sont devenues le centre du Monde. Nous savons depuis un siècle que l'Europe n'est plus au coeur de notre planète, mais avec les contre-sens qu'empruntent aveuglément les européens, ce déplacement s'accélère.

En tous cas, même après les congés on peut trouver un week-end pour se plonger dans ce livre. A lire pour se nourrir avant l'hiver !