Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2015

Cambadelis essaie de détourner l'attention des citoyens sur son référendum ... Pathétique !

Ça y est, le premier secrétaire du Parti Socialiste a dévoilé les enjeux de son référendum sur l'union de la gauche aux prochaines régionales. Du 16 au 18 octobre, alors que toutes les formations politiques seront déjà en lice pour deux mois de campagne, les Français seront invités à répondre à la question suivante : « Face à la droite et à l’extrême droite souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ? ». Il y aura un bureau de vote dans chaque canton, et puis ce sera au bon vouloir des citoyens qui passent par là ...

Mais ce référendum ne serait pas qu'une démarche de Solférino, elle émanerait de plusieurs partis politiques de gauche. Le Parti de Gauche ? Le Parti Radical de Gauche ? Europe Écologie Les Verts ? Nouvelle Donne ? Non, seulement des partis vassalisés animés par des quarterons d'opportunistes :

elections régionales

elections régionales

Camba.jpg

elections régionales

elections régionales

Faut-il que le Parti Socialiste soit dans l'impasse pour nous ressortir cette tactique employée par François Mitterrand au début des années 90. A l'époque, Brice Lalonde créa Génération Écologie pour concurrencer Les Verts aux régionales de 1992 et siphonner des voix pour le Parti Socialiste. Ce type de formation créée ex nihilo n'est constituée que d'élus qui s'accrochent à leur mandat, qui font carrière. L'écologie n'est plus qu'un vernis.

Mais sur la question de Jean-Christophe Cambadelis, c'est le mot « gauche » qui sonne faux. C'est quoi la gauche aujourd'hui ? Quelles valeurs véhicule-t-elle encore ? Celles d'Emmanuel Macron qui multiplie les provocations libérales ? Celles de Manuel Valls dont il faut se rappeler les arguments lors de la primaire de 2011 ? Sincèrement, le Parti Socialiste n'est plus à gauche depuis longtemps, en tous cas loin de cette gauche du progrès social, de la solidarité, du temps libéré sur le travail et de la défense de l'intérêt général.

Ce référendum est évidemment une mascarade, car la seule échéance qui compte est le premier tour des régionales le 6 décembre. Que chaque liste rencontre les citoyens, qu'elle aille débattre de son projet dans les territoires et laissons les électeurs se prononcer en responsabilité.

16/07/2015

Régionales de décembre 2015 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Contribuons !

Cela fait maintenant deux semaines qu'a été mise en ligne sur le Web une plateforme citoyenne pour abonder le plus largement possible les réflexions du "Projet en commun" que plusieurs formations politiques et que des citoyens veulent porter aux prochaines régionales de 2015 :

le_projet_en_commun_banner.jpg

A ce stade, et jusqu'à la fin de l'été, il s'agit surtout d'apporter des contributions sur les thématiques de la campagne (et donc sur les grandes compétences de la Région). Un simple lien accessible sur le Web :

leprojetencommun.net

Il permet à chacun(e) de déposer une idée, une critique, une proposition et tout autre commentaire. L'ensemble de ces contributions sera publié courant septembre afin de construire le programme qui sera mis en œuvre pendant ce prochain mandat régional 2015-2021. Mais ce programme ne sera pas un simple agrégat des contributions de la plateforme ; ces contributions seront mises en débat sur tout le territoire de la région avec les associations, les collectifs, les élus locaux et les citoyens.

Actuellement, cette plateforme est portée par trois formations politiques : Europe Ecologie Les Verts (EELV), le Parti de gauche (PG) et Régions et Peuples solidaires (R&PS). D'autres formations pourront s'y associer d'ici le mois de septembre, mais c'est surtout les citoyens qui sont invités à soutenir cette démarche et à y contribuer.

Logos_Plate_Forme.jpg

Oui, bien plus que des formations politiques qui disposent déjà d'un corpus programmatique qui alimentera les thématiques de campagne, ce sont des soutiens et des contributions de citoyens dont nous avons besoin, dont notre démocratie et notre région ont besoin !