Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/02/2015

Candidature déposée pour le 11ème canton de l'Hérault, pour une écologie citoyenne et solidaire

Le dépôt de candidature en préfecture est toujours un moment stressant, car les fonctionnaires qui instruisent les déclarations de candidatures sont très pointilleux. Mais pour le coup le dossier était complet et nous sommes donc candidats sur le 11ème canton de l'Hérault, canton qui compte 54 communes des territoires du Lodévois-Larzac, des Cévennes Gangeoises et du Grand Pic St-Loup. C'est un canton d'une rare beauté paysagère, qui recèle une remarquable biodiversité et que le temps ne semble pas avoir trop perturbé. Pour des écologistes, c'est une véritable source d'inspiration.

Point_de_vue_depuis_la_Seranne.jpg

Pic_St-Loup_Valflaunes.JPG  Salagou.JPG
Source_Buèges.jpg  St-Martin-de-Londres.JPG
Heron_cendre.jpg  Vivioures.JPG
Vignes_Bueges.jpg  Chevre_St_Jean_de_Bueges.JPG

Mais ce patrimoine naturel et culturel si précieux est partagé par environ 35.000 habitants, il attire aussi de très nombreux visiteurs qui parcourent ses massifs et ses vallées avec humilité. Oui, derrière ces paysages il y a une réalité humaine avec ses problématiques d'emploi, de mobilité, de logement et de solidarité.

Et si nous voulons que le Département demeure un partenaire privilégié pour les communes et pour les populations, dans le souci de préserver ces espaces naturels tout s'inscrivant dans un développement soutenable, alors il faut des élus écologistes au sein de l'assemblée départementale.

Nous sommes quatre à nous présenter aux suffrages des électeurs du 11ème canton, chacun bien implanté sur une partie de ce territoire cantonal et chacun attaché au maintien de la qualité de vie de ses habitants.

IMG_20150207_123554.jpg

De gauche à droite sur la photo ci-dessus : Annie Caburet (St-Mathieu de Tréviers), David Delon (St-Martin de Londres), moi-même et Laurence Manzanares (Gorniès). Nous ne sommes pas tous adhérents d'EELV, la participation de personnes sensibles aux urgences environnementales et sociales traduit notre démarche de proximité citoyenne.

Les dossiers que porte le Département ne doivent pas vivre qu'entre élus (conseillers départementaux d'une part et élus locaux d'autre part), et avec la contribution experte des agents territoriaux, ils doivent aussi associer les citoyens qui le souhaitent. Ce rapprochement entre élus et citoyens est nécessaire, car il faut que les projets soient co-élaborés pour être acceptés sur le terrain ; et puis c'est un remède contre le désaveu de la politique et donc de hauts niveaux d'abstention ...

Nous n'aborderons pas des questions de politique nationale pendant cette campagne, nous nous focaliserons par contre sur la continuité des services publics (soumis aux aléas de la réforme territoriale), sur la préservation des richesses de ce canton rural, sur la transition écologique du département et sur une gouvernance plus citoyenne du Conseil départemental.

Il reste une quarantaine de jours avant le 1er tour, mais si le territoire est immense il est aussi très attachant. Et nous espérons bien avoir le mandat pour ensuite le défendre et le promouvoir ;-)