Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2013

Assurancetourix du redressement productif ...

C’est l’histoire d’un barde qui avait flatté son chef par son discours de gauche ... très utile vu le contexte.

           

Et même quand les nuages obscurcissent l’horizon gouvernemental, il use sans complexe de son verbe et de sa posture chevaleresque pour donner de l'optimisme ....

Mais y a toujours un ministre du rang, voire le premier d’entre eux, pour le remettre à sa place !

              

Or, ce personnage étant indissociable de la saga débutée en mai 2012, la seule façon de le faire taire est bien connue des lecteurs :=(

baillon.JPG

Les dessins de cette note sont signés Albert Uderzo, mais c'est vrai que la série de bandes dessinées qu'il a publié avec René Goscinny décrit un village gaulois intemporel.

25/11/2012

Notre-Dame-des-Landes, le caprice d'un vieux baron socialiste ...

Il n'y a pas grand chose à ajouter à l'excellente note de Pierre Deruelle sur son blog (cf. version PDF). Il retrace l'histoire du projet, il démonte tous les arguments que l'on nous sert à chaque fois pour ce type de projet (la sécurité, la haute qualité environnementale, l'emploi, la modernité en marche, ...). On attend avec impatience les arguments des promoteurs du projet :=(

Jean-Marc Ayrault, ancien Maire de Nantes et aujourd'hui Premier ministre embarque avec lui son gouvernement et même le Président de la République qui lui apporte un soutien aveugle. Manuel Valls a osé assimiler la contestation sur le site de Notre-Dame-des-Landes à un kyst ... Les ministres Delphine Batho et Stéphane Le Foll soutiennent ce projet qui s'oppose à tout ce qu'ils disent par ailleurs sur l'environnement et sur l'agriculture. Il ne  manque que Pierre Moscovici pour nous expliquer que les 561 millions d'euros du projet ne sont pas du gaspillage ;-)

Il est par contre regrettable que la vision du progrès qui éclaire les dirigeants socialistes reste fondée sur le passé. Un tel aéroport qui pouvait peut-être se concevoir il y a 40 ans doit aujourd'hui être confronté à la réalité de notre siècle. Idem pour les gaz de schiste que certains parlementaires et ministres socialistes gardent sous le coude ...