UA-122318885-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/10/2011

Arnaud Montebourg, l'expression d'un vote de la gauche non socialiste

Non, Arnaud Montebourg ne sera pas l'arbiitre du second tour de la primaire socialiste car son électorat ne se reconnaît pas dans les candidatures de Martine Aubry et de François Holande. Montebourg n'a cessé de critiquer les deux finalistes de la primaire issus du même moule de la social-démocratie européenne.

Qui sont les  électeurs qui ont voté Arnaud Montebourg ce dimanche ? Les enquêtes d'opinion l'ont révélé, beaucoup de militants et de sympathisants du Front de gauche ou d'Europe Ecologie Les Verts ont adhéré à cette dynamique citoyenne. D'ailleurs, on retrouve dans les propositions d'Arnaud Montebourg des idées développées par Jean-Luc Mélanchon et par Eva Joly.

Montebourg.JPG

Alors, quel sens aurait une récupération par Martine Aubry ou par François Holande d'idées qui traduisent une réelle rupture avec le modèle dominant ? La démondialisation, le protectionisme aux frontières européennes, la 6ème république ou encore la mise sous tutelle du système financier peuvent-ils se résumer à quelques promesses d'entre deux tours ?

Dimanche prochain, il y a très peu de chance que cet électorat se déplace de nouveau. Il n'y aura donc pas de report de voix de la gauche écologiste du PS, et le choix qui s'offre aux électeurs de gauche est plutôt de savoir qui pourra battre Nicolas Sarkozy en mai 2012.

Bon, Arnaud Montebourg rentrera en Saône et Loire après le 16 octobre et les socialistes vont retrouver leur programme et leur objectif (partagé) d'alternance. De son côte, la candidate d'Europe Ecologie Les Verts va enfin pouvoir bénéficier du cadre normal d'une campagne présidentielle pour développer notre programme de transformation écologique de la société.