Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2014

Les animaux veulent plus d'Europe M. Cazeneuve !

Ce mardi matin sur France Inter, monsieur Bernard Cazeneuve estimait qu'il n'était pas indispensable que l'Union européenne réglemente la taille des cages pour les poules, il milite plutôt pour que l'on puisse "rêver" d'Europe en investissant sur une politique industrielle, sur la recherche et sur l'innovation. Bref, encore des paroles creuses dans la bouche de ce technocrate nucléariste formé à l'Institut des Etudes Politiques de Bordeaux et promené pendant 25 ans de bureaux ministériels en parachutages d'élu local.

Cazeneuve1.JPGCazeneuve2.JPGCazeneuve3.JPGCazeneuve4.JPGCazeneuve5.JPG

Voilà une personnalité socialiste typique, une sorte de mètre-étalon du leader politique de ce début de 21ème siècle à exposer au pavillon de Breteuil du Bureau International des Poids et Mesures (BIPM) à Sèvres. C'est à la mesure de tels hommes d'Etat que s'élabore actuellement le traité transatlantique de libre-échange, celui où justement les normes sont un frein à la croissance du commerce entre les USA et l'Europe.

Franchement, qu'est-ce que le sort de ces gallinacées face aux enjeux de la croissance économique ? Faut-il être idéaliste, naïf ou rétrograde pour s'attarder sur la souffrance des animaux alors que la Terre compte un peu plus de 7 milliards de consommateurs [potentiels] d'oeufs et de viande de poule (et de poulet) ?

Car la dernière directive européenne sur l'habitat des poules pondeuses date de 2012, il s'agit de la directive "bien-être animal" qui offre plus d'espace et plus de confort aux animaux. Pour les poules, fini les cages fermées de 6 individus serrés les uns contre les autres (550 cm2 par poule), ils peuvent aujourd'hui se mouvoir dans des cages de 20 à 60 individus en disposant chacun d'au moins 750 cm2. D'autres éléments de confort s'y sont ajoutés qui font hurler les éleveurs pour la hausse des coûts de revient. Cet article du journal Le Monde de janvier 2012 sur un élevage industriel dans la Somme témoigne bien de ce changement de mentalité chez les éleveurs comme chez les consommateurs.

Certains pourraient rétorquer que la France ne peut plus imposer des normes sanitaires pour ses élevages sans passer par l'Europe, mais c'est en imposant ce type de directive que nous nous assurons que les oeufs ou que la viande de poulet européenne que nous retrouvons dans nos assiettes ne contient pas des antibiotiques ou autres tranquillisants. C'est en ayant cette démarche à l'échelle européenne qu'a été bloquée en 2009 une directive qui autorisait que le vin rosé soit un mélange de vin rouge et de vin blanc ...

Mais le comble, c'est que je passais devant un élevage de poules pondeuses bio (comme chaque matin pour aller au boulot) alors que le ministre Cazeneuve nous informait comment lui et ses amis allaient changer la politique de l'Union européenne. Comme ce candidat socialiste en 2012 qui bombait le torse en jurant qu'il ne signerait pas le traité budgétaire européen en l'état ...

Photo1063.jpg 
Deux poulaillers d'une capacité totale de 240
animaux élevés au grand air en bio sur Paulhan

20/05/2014

Européennes : J-5 à Paulhan comme auprès de 380 millions de citoyens de l'Europe

A quelques jours du scrutin pour l'élection des députés au Parlement européen, les sondages témoignent de l'érosion des listes socialistes, en même temps qu'une lente mais constante progression des listes écologistes.

Ifop_19_mai_2014.JPG

Point de sondage pour la région Sud-Ouest, mais il est intéressant de ressortir un sondage IFOP publié par Midi Libre le 17 mai 2009, et qu'il est encore plus intéressant de confronter au suffrage du 7 juin 2009 :

Ifop_17_mai_2009.JPG
Le sondage IFOP du 17/05/2009

 

Résultat_SO_juin_2009.JPG
Le résultat de l'élection du 07/06/2009

A Paulhan, l'abstention était de 58% ce 7 juin 2009, et l'ordre des listes à l'issue du scrutin a été : l'UMP de Dominique Baudis (235 voix - 24,25%), le PS de Kader Arif (173 voix - 17,85%), Europe Ecologie de José Bové (142 voix - 14,65%), le FN de Louis Aliot (99 voix - 10,22%), le NPA de Myriam Martin (89 voix - 9,18%) et le Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon (82 voix - 8,46%).

Pour ce dimanche, j'espère que les paulhanais seront plus mobilisés et qu'ils voteront pour la liste Europe Ecologie. C'est dans cet objectif qu'un tract est distribué cette semaine afin d'apporter un soutien local à José Bové et à Catherine Grèze qui ont réalisé un mandat très utile au Parlement européen depuis 2009.

image_tract.JPG

Il ne faut pas se fier aux sondages, ni même à la seule explication que le bond du score Écolo en 2009 était lié à la diffusion le vendredi précédent le scrutin du film "Home" de Yann Arthus-Bertrand. Je reste persuadé que les citoyens ne sont pas des idiots et qu'ils savent lire les circulaires des listes, entendre les messages des candidats et voter de façon responsable.

13:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

19/05/2014

Paulhan, village bientôt sous surveillance !

La nouvelle équipe municipale de Paulhan en avait peu parlé pendant la campagne électorale, mais elle engage désormais une politique sécuritaire dont l'opportunité reste à démontrer.

La première pierre de ce futur édifice sécuritaire a été révélée le 1er mai lors de la remise de la médaille du travail d'un policier municipal, c'est l'annonce faite par le maire de Paulhan d'avoir prochainement trois agents de surveillance de la voie publique (ASVP), ainsi qu'une secrétaire dédiée au poste de police municipale. La mission des ASVP est très limitée, essentiellement le stationnement et la circulation sur les voies publiques, mais la profusion d'uniformes bleu marine dans les rues de Paulhan satisfera quelques anxieux.

La seconde pierre sera dévoilée lors du prochain Conseil municipal du 22 mai avec une demande de subvention pour l'installation de 8 caméras de vidéoprotection (cf. ordre du jour et documents de séance sur le site Web des élus de Paulhan Avenir). Les équipements prévus sont divers : caméra fixe ou mobile, avec ou sans visualisation de plaque d'immatriculation (VPI), avec ou sans vision nocturne en infra-rouge. Les lieux couvrent l'ensemble de la commune : la zone d'activité de la Barthe, le groupe scolaire, le stade, la halle des produits régionaux, le carrefour de l'entrée-nord ainsi que la gare (cf. carte).

ASVP_Videoprotection_Courcouronnes.jpg
Un ASVP devant ses écrans à Courcouronnes (Essone)

Avec la vidéoprotection (ou videosurveillance), c'est la question de l'atteinte aux libertés individuelles qui se pose. Peut-on encore se déplacer ou évoluer librement sans avoir un Big Brother susceptible de nous surveiller ? Evidemment, c'est le dilemme entre "liberté" et "ordre" qui en découle ; et nous savons que les populations sont prêtes à sacrifier [un peu de] leurs libertés pour vivre en sécurité. Aux Etats-Unis, le Patriot Act illustre bien les concessions que des citoyens sont prêts à accepter, mais après qu'ils aient subis d'extraordinaires atteintes à leur sécurité (cf. attentats du World trade Center pour les USA). Mais en sommes-nous là à Paulhan ?

Enregistrer les plaques d'immatriculation de tous les véhicules qui entrent et qui sortent du village ou encore disposer de caméras mobiles qui induisent une surveillance humaine en temps réel, cela paraît très exagéré au regard du besoin.

Car les particuliers et les sociétés qui estiment que leurs biens sont susceptibles d'être menacés ont déjà recours à la vidéoprotection. Il suffit de se promener dans Paulhan pour voir des caméras un peu partout : au-dessus des distributeurs de billets, chez Irrifrance, à la station de Carrefour Contact et dans de nombreuses entreprises de la Barthe. Et les domiciles des particuliers sont dans certains cas protégés par des alarmes et des liaisons directes avec un service de surveillance.

cameras_paulhan.JPG

Donc, les intérêts privés étant sous la surveillance de dispositifs privés, pourquoi investir dans un dispositif de vidéosurveillance public ? Une seule réponse possible : pour la sécurité publique ... Or, les gendarmes du groupement de Lodève ont présenté les chiffres de la délinquance lors du Conseil communautaire du 27 novembre 2013 à Octon, et la commune de Paulhan fait plutôt bonne figure vis à vis d'autres communes voisines. Les gendarmes ont longuement expliqué que c'est désormais l'atteinte aux biens dans les entreprises qui focalise l'essentiel de leurs missions sur le terrain. Et à Paulhan, la société Irrifrance a fait l'objet cette année de vols importants de métaux. Il en est de même pour la déchetterie, et le Syndicat Centre Hérault a expérimenté en début d'année la vidéoprotection ; ça ne s'est pas révélé très dissuasif, mais cela a permis à posteriori de sanctionner, et voire d'arrêter quelques abonnés.

vidéoprotection,vidéosurveillance,asvp,caméras

Finalement, les policiers (PM et ASVP) et les caméras ne sont-ils pas qu'un simple prétexte pour afficher une posture ? Mais en surfant sur la thématique sécuritaire, on franchit néanmoins une ligne jaune, celle de nos libertés individuelles. Et d'être mis ainsi sous surveillance est une forme de violence à laquelle nous ne devons pas nous habituer.

Mais ne doutons pas que la municipalité engagera prochainement une concertation sur ces points, et qu'à moins de voter un budget supplémentaire (BS) sur 2014 elle profitera du débat d'orientation budgétaire (DOB) de 2015 pour prioriser tous ces investissements dans un budget qui se contractera sous l'effet des économies imposées par l'Etat.