Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/06/2010

Arthus-Bertrand et Hulot méfiants sur la classe politique

Yann Arthus-Bertrand veut une "écologie joyeuse, non politique" quand Nicolas Hulot joue à "je t'aime moi nons plus" avec la classe politique ; ces personnalités très médiatiques mettent à mal la capacité des politiques à faire bouger les lignes. Et bien à tort à mon avis !

Avec son opération 10:10, le célèbre photographe réalisateur du film Home, Yann Arthus-Bertrand veut faire baisser de 10% les émissions de gaz à effet de serre en cette année 2010. Il place chacun face à sa responsabilité individuelle au regard du réchauffement climatique et, bien qu'il le démente, introduit une forme de culpabilisation personnelle.

Lire la suite

13:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : écologie, eau, énergie

05/06/2010

Europe Ecologie, un espace politique à faire vivre ensemble.

Se tient aujourd'hui à Paris la Convention Nationale d'Europe Ecologie, et tous les débats étaient retransmis en direct sur le site Web d'Europe Ecologie ; même les engueulades ;-) Le processus va se poursuivre au mois d'août à Nantes avec les journées d'été, puis à l'automne avec les assises régionales et nationales de l'écologie politique qui accoucheront d'une nouvelle forme pour le rassemblement.

Mais c'est localement que ce rassemblement doit prendre ses racines. Sur le territoire du Coeur d'Hérault, un groupe local d'Europe Ecologie est en train de se constituer ; j'invite donc tous ceux que la démarche intéresse, tous ceux qui veulent redonner un sens à la politique, soit d'adhérer directement à Europe Ecologie (le lien est en haut à droite de la page), soit à me contacter pour participer à nos prochaines réunion.

30/05/2010

Réforme des collectivités territoriales, plus d'élus pour moins de pouvoirs ?

Ils étaient 49 conseillers généraux, et ils seront 55 conseillers territoriaux qui siègeront à l'Assemblée du département de l'Hérault à partir de 2014. Et l'inflation est plus importante encore au niveau de l'Assemblée régionale dont le nombre de sièges va passer de 67 à 164. Là, il faudra trouver de nouveaux locaux ... Par contre, à l'échelle de la région, le nombre total d'élus dans les Départements et à la Région passe de 255 à 164 ; tous les autres départements perdent des sièges.

Mais au delà de ces changements qui masquent de futurs redécoupages de circonscriptions cantonales, le mode de scrutin sur lequel les parlementaires légifèrent actuellement fera la part belle aux gros partis, tout en ne garantissant plus du tout la représentation des femmes au sein de ces assemblées. Fini les scrutins de listes paritaires qui garantissaient qu'à la proportionnelle les petites formations politiques soient représentées, c'est le retour à la notabilisation des élus au travers d'une élection par canton.

Lire la suite