Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/05/2011

L'Etat impuissant face à l'artificialisation des terres agricoles dans l'Hérault

L'Etat s'enlise dans ses incohérences ... Après que les services de l'Etat aient émis un avis défavorable au projet de ZAC à la Salamane sur 70 ha de terres agricoles, mais que le Sous-préfet ait donné lui un avis favorable, voilà que l'Etat s'alarme devant l'augmentation considérable de l'artificialisation des terres agricoles en créant une commission ad hoc.

Ci-après l'extrait de la lettre des Services de l'Etat dans l'Hérault, dans son édition d'Avril 2011 :

CDCEA_34.JPG

Dans une prochaine édition de cette lettre des services de l'Etat dans l'Hérault, on pourra y montrer la photo d'un bâtiment de 60.000 m2 sur 14 mètres de hauteur ...

Les écologistes à l'heure des arbitrages internes ...

Pour la direction du parti, les adhérents convoqués dimanche 29 mai devront choisir entre Cécile Duflot et Marie Bové au poste de secrétaire nationale pour les trois prochaines années. Leur motion d'orientation respective ne les diférencie pas de façon évidente, elles divergent essentiellement dans leur style de militance et de gouvernance du parti.

m_bove.jpg      

c_duflot.jpg

Pour la présidentielle de 2012, les 15.000 adhérents et coopérateurs sont invités à choisir leur candidat d'ici le 9 juillet ; les deux principaux sont Eva Joly et Nicolas Hulot. Ils sont tous deux nouveaux au sein du parti de l'écologie politique et ils ne suscitent pas un enthousiasme massif parmi les militants. Ils auront à promouvoir le projet qu'Europe Ecologie Les Verts construit en ce moment ; chacun y apportera sa petite touche personnelle, mais leur valeur ajoutée tient beaucoup plus à leur notoriété publique.

n_hulot.jpg      

e_joly.jpg

En fait, il règne une forte effervescence au sein du parti Europe Ecologie Les Verts ; un Congrès et une Présidentielle sont deux évènements qui mobilisent fortement tous les cadres du parti et qui dynamisent le réseau local, au risque parfois d'en dégoûter les plus récents adhérents. Car en effet, pendant que le parti se focalise aveuglément sur sa vie interne, les militants trouvent moins d'échos à leurs actions et à leurs campagnes locales.

Laissons donc passer l'été et rendez-vous à la rentrée pour retrouver un parti et des militants plus opérationnels sur le terrain. Nous aurons une secrétaire nationale, un texte d'orientation et un/e candidat/e pour la présidentielle, tout cela devrait nous fournir le cadre nécessaire pour attaquer 2012.

Post-Scriptum : A noter que cette année les Journées d'Eté d'Europe Ecologie Les Verts se tiennent à Clermont-Ferrand du 18 au 20 août.

10:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

21/05/2011

Monsieur le Président, voulez-vous toujours supprimer le juge d'instruction ?

L'affaire DSK nous aura, pendant toute une semaine haletante, fait découvrir le système judiciaire américain. Cette institution US auxquelles les séries américaines nous avaient pourtant habitués se révèle profondément brutale et déséquilibrée. Aux Etats-Unis, c'est le parquet qui conduit la procédure exagérément accusatoire ; notons quand même que DSK est inculpé sans jamais avoir été entendu par ses accusateurs, qu'il s'agisse du procureur ou du grand jury. Et la victime n'est pas représentée par un défenseur, comme en France, mais c'est le parquet qui se charge de la défendre.

Il reste à la défense de rentrer la tête entre les épaules lors de cette étape préliminaire, mais tout en sachant que le temps (et beaucoup d'argent) va permettre aux avocats de démonter l'accusation et d'anéantir l'accusatrice. Non, la justice américaine ne présente pas deux plateaux équilibrés d'une même balance, l'un est très chargé au démarrage quand l'autre prend du poids au fil du temps.

En France, une telle affaire serait confiée à un(e) juge qui instruit à charge et à décharge ; c'est le juge d'instruction qui diligente les investigations et qui entend les parties (victimes et accusés). Et si le régime de la détention provisoire est le même de chaque côté de l'atlantique, il a quand même la délicatesse en France de se dérouler dans la discrétion.

Nicolas Sarkozy souhaitait s'inspirer du système judiciaire américain pour réformer notre justice. Souvenons-nous aussi que le modèle américain d'accession à la propriété l'inspirait beaucoup au début de son mandat ; la crise financière et économique mondiale déclenchée par le système des subprimes est venue refroidir ses ardeurs. Mais si Nicolas Sarkozy est autant admirateur de l'amérique, je suis persuadé qu'il saurait s'y épanouir.

Quant au fond de l'affaire, je n'en pense absolument rien. Je la suis comme je suivrai un épisode de la serie télévisée New York Section Criminelle ; il manque juste l'excellent Vincent d'Onofrio dans cet épisode là ...

09:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justice, dsk, sarkozy