Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/07/2011

Le Conseil Municipal de St-André de Sangonis dit NON à la plateforme Système U sur la Salamane

N'y aurait-il plus que le Maire-Président du Clermontais pour croire encore au projet de ZAC à la Salamane ? Il le répète depuis plus de deux ans, une forme de méthode Coué qu'il impose à tous ses proches ...

Mais ce projet phare du mandat d'Alain Cazorla à la tête de la Mairie de Clermont l'Hérault et de la Communauté de Communes du Clermontais se révèle chaque jour un peu plus surréaliste. Et si au départ les oppositions à ce projet s'appuyaient principalement sur la préservation de terres agricoles fertiles, le fait que la plate-forme logistique de Système U soit classée SEVESO II, même en seuil bas, ça commence à faire réfléchir.

L'édition d'aujourd'hui de l'Hérault du Jour porte à notre connaissance la décision du Conseil Municipal de St-André de Sangonis (clique sur le logo) :

Et à St-André de Sangonis, ce sont les élus de gauche qui se font entendre, appuyés pour cela, et il faut lui reconnaître cette audace, par le Maire de la commune.

Il reste encore quelques jours pour aller apposer son avis dans les cahiers d'enquête publique. En les parcourant, je n'y ai pas retrouvé le même élan enthousiaste des maires et de leur conseil municipal qui avaient été si nombreux à délibérer sur la révision simplifiée du PLU de Clermont l'Hérault l'an dernier.

17/06/2011

Un site SEVESO II en Coeur d'Hérault, ça manquait à notre paysage ...

Vous me direz que c'est la troisième note consécutive sur le même sujet, mais j'avoue que la pillule a du mal à passer. Nous savions depuis 2009, à la lecture du protocole d'accord, que la plateforme logistique de Système U était une installation classée pour l'environnement (ICPE), mais la lecture du résumé technique fourni par Système U pour l'enquête publique en cours dévoile les énormes quantités de matières dangereuses qui y seront stockées et qui font de cet établissement une installation classée SEVESO II "Seuil Bas".

Dans l'Hérault, il y a quatre sites industriels dont les risques sont classés SEVESO II "Seuil Haut" et trois autres classés SEVESO II "Seuil Bas" (cf. inventaire sur le site Internet LePoint.fr). De là à dire qu'il fallait combler un déséquilibre territorial, et le Maire-Président du Clermontais s'en fera peut-être le promoteur, il n'y a qu'un pas. Et la carte ci-dessous en témoigne :

Quant à l'attractivité de notre territoire du Coeur d'Hérault, le site Internet du Pays pourra bientôt faire évoluer sa carte des territoires naturels pour y ajouter le site de la Salamane, entre l'A75 et le fleuve Hérault.

L'enquête publique pour donner son avis sur l'installation d'un site classé SEVESO II sur la plaine de la Salamane s'achève le 8 juillet. Faites le déplacement jusqu'à la mairie de Clermont l'Hérault !

15/06/2011

Système U à la Salamane : d'énormes risques chimiques pour quelques dizaines d'emplois, est-il là l'intérêt général du projet ?

L'enquête publique sur l'installation classée pour l'environnement (ICPE) que constitue la plateforme logistique de Système U à la Salamane est ouverte depuis le 8 juin. En se rendant à la mairie de Clermont l'Hérault pour consulter les documents mis à la disposition du public, on y trouvera un dossier technique très détaillé. Mais pour les néophytes comme moi, un résumé non technique est disponible. On peut aussi le consulter sur le site Web de la préfecture de région.

Résumé non technique
Résumé non technique déposé par Système U

Et ce nouveau dossier permet de tomber le masque sur la réalité de ce projet ! Le 1er juin 2010, lors de la réunion des personnes publiques associées à la révision simplifiée du PLU de Clermont l'Hérault, pas une seule personne n'a évoqué les risques liés à l'exploitation de cette plateforme. Pire, le Capitaine Bonnot qui représentait le SDIS 34 (Service Département d'Incendie et de Secours) n'a pas abordé la question de l'ICPE, et il a émis un avis favorable à condition que quelques équipements traditionnels de lutte contre l'incendie soient déployés sur toute la ZAC (réservoir de 200 m3 d'eau brute, surpresseur pour les poteaux d'incendie, flitres pour protéger les équipements des camions, ...).

Or, et à la lecture du résumé non technique du dossier de demande d'autorisation d'exploiter qu'a déposé Système U, on lit que la plateforme stockera des tonnes de produits à forte inflammabilité : plus de 500 tonnes de marchandises combustibles par cellule (et il y en a une dizaine), 65 tonnes de gaz inflammables liquéfiés (aérosols, briquets, ...), 20 tonnes de produits solides facilement inflammables, des liquides inflammables (alcools, huiles, cosmétiques, ...). Et ces tonnes de marchandises dites "ambiantes" vont rentrer et sortir de la plateforme via des centaines de véhicules ; il est prévu chaque jour 213 camions et 478 fourgons en période haute !

Le rapport précise que ces véhicules ne vont pas alourdir le trafic de l'A75 et de la RD2, ils évaluent la hausse à respectivement +2,5% et +7,4% pour ces deux infrastructures routières. Mais ce sont les carrefours et les giratoires qui posent un vrai problème de sécurité. Il n'y a pas si longtemps, c'était en février dernier, Midi Libre nous livrait cette image d'un camion qui s'était renversé au giratoire de sortie de l'A75 côté route de Canet :

camion_couche_salamane.jpgPhoto Midi Libre

Bien évidemment, les experts de la logistique nous diront que tous ces risques sont maîtrisés et qu'il sera mis en place sur le site de Système U des équipements de sécurité contre l'incendie performants. Et le rapport de Système U ajoute que le personnel sera formé à la conduite et à la sécurité des installations, au risque incendie et aux premiers secours. Mais on sait que les emplois sur un tel site sont des émplois précaires majoritairement pourvus par des agences d'intérim qui pallient à un fort turn-over. Sur le site d'AZF à Toulouse qui a provoqué la mort de 30 personnes en septembre 2001, et sans oublier tous les blessés, c'est le recours à la sous-traitance de nombreuses activités de maintenance et d'entretien qui a conduit à une sous-traitance des risques. Les mêmes griefs sont portés sur l'exploitation des centrales nucléaires ...

L'accident récent de Fukushima doit nous rendre beaucoup plus humbles face à ces risques industriels. Même si on sait que le risque est infime, c'est un risque qu'il est irresponsable de prendre sur le site de la Salamane ! Le rapport indique qu'il n'y a aucune habitation à moins de 200 mètres, mais la ZAC ne sera pas un désert autour de l'entrepôt de Système U ... Il y aura bien des commerces et des artisans dans le voisinnage direct de Système U, et leurs employés comme leurs clients constituent un public à ne pas négliger ...

De telles plateformes qui misent sur le "100% route" n'ont aucun avenir et elles nous font courrir des risques bien inutiles. Je vous invite à aller d'ici le 8 juillet à la mairie de Clermont l'Hérault pour noter clairement sur le registre d'enquête publique votre avis sur cette autorisation d'exploiter une poudrière.