Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/02/2012

Un transformateur au pyralène explose à Brignac ...

Là, comme ça, il pourrait ne s'agir que d'une simple brève de la presse régionale transmise par France Bleu Hérault et reprise par Midi Libre et par France 3. Mais un transformateur au pyralène qui explose, des riverains évacués ou confinés, une pollution au PCB et ce sont des tas de questions qui fusent ...

Le risque zéro n'existe pas, tout le monde le sait. Mais la problématique est d'identifier par le détail tous les facteurs de risque, de les surveiller, mais surtout de savoir réagir efficacement quand le risque survient. Or dans le cas évoqué ici, on apprend que ce sont les pompiers de ... Sète qui sont intervenus ; ils semblent être les seuls à disposer de la compétence pour intervenir sur des accidents chimiques.

On peut se réjouir qu'un tel accident soit survenu une nuit d'un hiver très rigoureux où il n'y a pas un chat dehors, mais imaginons cela en plein été ... Et là, pas de température glaciale pour geler les eaux des pompiers chargées en PCB. Demain, sur la Salamane, tous les acteurs impliqués dans la chaîne de prévention et d'intervention sur les accidents chimiques seront-ils présents, formés, équipés et prêts à intervenir ?

J'espère que tous les riverains de la future plate-forme de Système U ont bien pris la mesure des risques qui existent sur une telle installation qui est "classée pour l'environnement". De toutes façons, les compagnies d'assurance ne tarderont pas à se manifester, car les garanties couvertes dans le périmètre d'une installation SEVESO induisent des surcoûts non négligeables. Le drâme d'AZF à Toulouse en 2001 est passé par là, et les sociétés d'assurance évaluent avec beaucoup plus d'acuïté que nous les conséquences des accidents industriels et chimiques.

21/01/2012

Cazorla & Co, des hommes qui transforment nos territoires ...

Autre projet incroyable où des dizaines d'hectares de terres agricoles sont destinées à recevoir les containers du port de Sète, le projet HINTERLAND. La vidéo ci-dessous est suffisamment explicite :

Non_Hinterland.JPG

Maintenant, pourquoi les amis socialistes d'Alain Cazorla sont-ils si peu respectueux de notre terre, si gourmands de projets où la spéculation foncière tient lieu de religion ? Agrexco, Hinterland, la Salamane, ... Quelle politique d'aménagement du territoire et de développement durable ces hommes qui se disent de gauche entrevoient-ils pour l'Hérault ?

Ah oui, j'oubliais l'emploi ... Mais combien de ces projets monstrueux faudra-t-il pour résorber le chômage dans notre région ?

20/01/2012

La Confédération Paysanne plante de la vigne sur la pelouse du siège de la communauté de communes du Clermontais

Le Président Cazorla a pris un coup de sang hier matin quand il est allé à la rencontre des syndicalistes paysans de la Conf. Des pieds de vigne et des salades sur la pelouse de l'Espace Marcel Vidal, cela n'aurait certainement pas autant irrité l'ancien Sénateur-Maire de Clermont l'Hérault ; mais Alain Cazorla est plus rigide.

Midi Libre (télécharger l'article) et l'Hérault du Jour (télécharger l'article) de ce vendredi 20 janvier font le récit des évènements où le Maire-Président de Clermont l'Hérault sort de ses gonds face à des manifestants plutôt sereins. Un extrait vidéo témoigne d'une confrontation bien inutile. L'énervement de l'édile Clermontais se justifie par l'absence d'argument ... L'emploi, l'emploi, toujours l'emploi et encore l'emploi, un seul mot pour laisser le Coeur d'Hérault s'urbaniser comme l'est aujourd'hui l'agglo de Montpellier ou le littoral Héraultais. Et dans un contexte économique, alimentaire et environnemental qui devrait privilégier d'autres projets. La réponse qu'apporte la Communauté de Communes sur son site Web suite à l'action de la Confédération Paysanne fait pschitt ! Non, rien n'a jamais été entrepris par Alain Cazorla et son exécutif pour promouvoir une agriculture pérenne sur le Clermontais.

La contestation du projet de ZAC à la Salamane ne se limite plus à quelques activistes politisés, quelques Khmers Verts comme Alain Cazorla les a nommés lors de ses voeux. La Confédération Paysanne conteste ce projet depuis le début car il trahit toutes les promesses faites par les politiques, il privilégie les spéculateurs et les capitalistes financiers à la sauce Papin, mais surtout il s'ajoute aux milliers d'hectares de terres agricoles qui sont transformées en bitûme et en béton.

L'année 2012 ne sera pas rythmée que par le ballet des engins de chantier sur la plaine de la Salamane, d'autres manifestations seront l'occasion de mobiliser les citoyens qui tiennent à un certain art de vivre, dans une ruralité moderne.