Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/04/2012

Gaz de schiste : les pétroliers sont toujours à l'affût, le gouvernement cache [mal] son jeu, et la résistance se structure ...

2010 et 2011 sont les deux années pendant lesquelles les associations environnementales et la presse ont révélé que le Gouvernement avait accordé des permis d'explorer du gaz de schiste (Carte d'exploration des Gaz de Schiste). Mais le Gouvernement de Sarkozy et NKM a très vite revu sa copie devant la réprobration générale. Le film GazLand a témoigné des dégâts occasionnés par la fracturation hydraulique, les conséquences sur la qualité de l'eau étant inacceptables.

Au final, l'UMP a voté au Parlement au printemps 2011 un moratoire contre cette technique de fracturation hydraulique, et le Gouvernement a abrogé à l'automne 2011 trois permis d'explorer (le permis de Nant contre lequel José Bové avait réveillé le Larzac, le permis de Montélimar et le permis de Villeneuve-de-Berg).

Mais l'ancienne ministre de l'Ecologie a laissé leur chance aux groupes pétroliers qui disposent encore d'un permis d'explorer. Le Gouvernement autorisait ces sociétés à explorer à condition d'employer des techniques moins dévastatrices pour l'environnement que la fracturation hydraulique.

Et c'est le cas de la société Lundin qui possède jusqu'en 2014 un permis d'explorer le sous-sol des Plaines du Languedoc.

languedocpop.JPG

Dans l'Hérault, les communes concernées par ce permis sont : Abeilhan, Adissan, Agde, Agel, Aigne, Aiguesvives, Alignan du vent, Aumes, Autignac, Azillanet, Babeau, Bassan, Beaufort, Belarga, Bessan, Beziers, Boujan sur libron, Campagnan, Capestang, Castelnau de guers, causses et veyran, caussiniojouls, caux, cazedarnes, cazouls, cers, cessenon, cesseras, Colombiers, Corneilhan, Coulobres, Creissan, Cruzy, Escales, Espondeilhan, Faugères, Floransac, Fontes, Fouzilhon, Gabian, Laurens, Lespignan, Lezignan, Lieuran, Lignan, Magalas, Maraussan, Margon, Marseillan, Maureilhan, Minerve, Montady, Montagnac, Montblanc, Montels, Montouliers, Murviels-lèz-béziers, Neffiès, Nézignan L’Evêque, Nissans lez Ensérune, Nizas, Olonzac, Oupia, Pailhes, Paulhan, Pezenas, Pierrerue, Poilhes, Pomérols, Portiragnès, Pouzolles, Prades sur Vernazobre, Puimisson, Puissalicon, Puisserguier, Quarante, Roquessels, Roujan, Saint Chinian, Saint Pons de Mauchiens, Saint Thibery, Saint-Genies de Fontedit, Saint-Jean-de-Minervois, Sauvian, Serignan, Servian, Thezan les Béziers, Tourbes, Usclas d’Hérault, Vailhan, Valras-Plage, Valros, Vendres, Vias, Villeneuve les Béziers, Villespassans

Dans l'Aude, on trouve : Argeliers, Argens-Minervois, Armissan (La Clape), Assignan, Bages, Bagès, Bizanet, Bize-Minervois, Boutenac, Canet, Conilhac-Corbières, Coursan, Cruscades, Cuxac d’Aude, Fabrezan, Ferrals les Corbières, Fleury d’Aude, Ginestas, Gruissan, Homps, Lézignan-Corbières, Luc-sur-Orbieu, Mailhac, Marcorignan, Mirepeisset, Montredon des Corbières, Moussan, Narbonne, Névian, Ornaisons, Ouveillan, Paraza, Pouzols-Minervois, Raissac d’Aude, Saint-André-de-Roquelongue, Saint-Marcel sur Aude, Saint-Nazaire d’Aude, Sainte Valiere, Sallèles d’Aude, Salles d’Aude, Tourouzelle, Ventenac en Minervois, Villedaigne, Vinassan

Il est donc urgent que des collectifs se montent dans toutes ces communes, qu'ils se fassent connaître et qu'ils mobilisent autour d'eux. Il est très important aussi que les conseils municipaux concernés votent des motions interdisant la fracturation hydraulique ou toute autre exploration minière qui pollue ou qui déstabilise l'environnement de façon irréversible.

Quelques liens sur le Web pour approfondir la question :
- http://gazschiste.wordpress.com/
- http://www.pasdegazdeschistes.rd-h.fr/
- http://cdurable.info/Gaz-de-schiste-France-moratoire-peti...
- http://nofrackingfrance.fr/

05/02/2012

Un transformateur au pyralène explose à Brignac ...

Là, comme ça, il pourrait ne s'agir que d'une simple brève de la presse régionale transmise par France Bleu Hérault et reprise par Midi Libre et par France 3. Mais un transformateur au pyralène qui explose, des riverains évacués ou confinés, une pollution au PCB et ce sont des tas de questions qui fusent ...

Le risque zéro n'existe pas, tout le monde le sait. Mais la problématique est d'identifier par le détail tous les facteurs de risque, de les surveiller, mais surtout de savoir réagir efficacement quand le risque survient. Or dans le cas évoqué ici, on apprend que ce sont les pompiers de ... Sète qui sont intervenus ; ils semblent être les seuls à disposer de la compétence pour intervenir sur des accidents chimiques.

On peut se réjouir qu'un tel accident soit survenu une nuit d'un hiver très rigoureux où il n'y a pas un chat dehors, mais imaginons cela en plein été ... Et là, pas de température glaciale pour geler les eaux des pompiers chargées en PCB. Demain, sur la Salamane, tous les acteurs impliqués dans la chaîne de prévention et d'intervention sur les accidents chimiques seront-ils présents, formés, équipés et prêts à intervenir ?

J'espère que tous les riverains de la future plate-forme de Système U ont bien pris la mesure des risques qui existent sur une telle installation qui est "classée pour l'environnement". De toutes façons, les compagnies d'assurance ne tarderont pas à se manifester, car les garanties couvertes dans le périmètre d'une installation SEVESO induisent des surcoûts non négligeables. Le drâme d'AZF à Toulouse en 2001 est passé par là, et les sociétés d'assurance évaluent avec beaucoup plus d'acuïté que nous les conséquences des accidents industriels et chimiques.

21/01/2012

Cazorla & Co, des hommes qui transforment nos territoires ...

Autre projet incroyable où des dizaines d'hectares de terres agricoles sont destinées à recevoir les containers du port de Sète, le projet HINTERLAND. La vidéo ci-dessous est suffisamment explicite :

Non_Hinterland.JPG

Maintenant, pourquoi les amis socialistes d'Alain Cazorla sont-ils si peu respectueux de notre terre, si gourmands de projets où la spéculation foncière tient lieu de religion ? Agrexco, Hinterland, la Salamane, ... Quelle politique d'aménagement du territoire et de développement durable ces hommes qui se disent de gauche entrevoient-ils pour l'Hérault ?

Ah oui, j'oubliais l'emploi ... Mais combien de ces projets monstrueux faudra-t-il pour résorber le chômage dans notre région ?