Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/12/2012

ZAC de la Salamane, le commerce Clermontais franchit l'A75

Lors de la prochaine Assemblée Communautaire du mercredi 19 décembre, trois ventes seront soumises au vote des délégués communautaires pour la ZAC de la Salamane.

Un premier lot de 21.913 m2 sera vendu 77 €/m2 à la société SAS VIVALAU pour y implanter un complexe commercial à dominante alimentaire, un centre d'entrerien et de réparation automobile, une station de distribution de carburant, un centre de lavage automobile ainsi qu'un ensemble de cellules commerciales. La vente est fixée à 1.687.301 €.

Un second lot de 18.211 m2 sera vendu 77 €/m2 à un consortium de sociétés (MR FINANCE + GROUPE MONTELEONE + IMMO MC SPORTES) pour y implanter un complexe commercial comportant un pôle équipement de la maison, une surface commerciale d'équipement de sport ainsi qu'un ensemble de cellules commerciales. La vente est fixée à 1.479.247 €.

Un troisième lot de 26.000 m2 sera vendu 85 €/m2 à MM Franck et Damien PEREZ pour y implanter un magasin de bricolage "Entrepôt du bricolage" et une jardinerie. La vente est fixée à 2.125.000 €.

Ces trois ventes s'ajoutent aux ventes déjà effectuées, soit 24.438 m2 pour 45 €/m2 à la société SOCAH et 204.698 m2 à Système U pour 21 €/m2. Cf. plan parcellaire de commercialisation des lots de la Salamane fourni par la Communauté de Communes du Clermontais :

Ventes_au_19_12_2012_bis.jpg

Financièrement, le total de ces ventes est de 10.689.916 € ; ce sont des recettes qui vont commencer à compenser les 17 M€ investis dans cette ZAC.8

En parallèle, la Société Publique Locale d'Aménagement (SPLA) Terriroire 34, qui réalise des opérations d'Aménagement pour le Conseil général de l'Hérault, envisage de réaliser sur la partie Est de la ZAC de la Salamane un pôle de services destiné à héberger différents organismes publics actuellement disséminés sur tout le territoire et qui sont demandeurs de locaux mieux adaptés à leurs missions (Syndicats mixes, associations d'insertion, organismes de formation, ...).

Mais le développement de ces activités commerciales des deux côtés de l'A75 va considérablement modifier le trafic automobile à hauteur de l'échangeur de Clermont l'Hérault, ainsi que sur la route départementale qui relie la commune de Canet au centre de Clermont l'Hérault. Pour ceux qui connaissent la sortie Montpellier-Est sur l'A9, qui dessert la route des plages d'un côté et la zone commerciale d'Odysseum ainsi que le Millénaire de l'autre, le Clermontais présentera de moins en moins le paysage rural et viticole qui le caractérisait jusqu'à présent ... Mais c'est un choix de développement qui a ses promoteurs :=(

10/12/2012

Delphine Batho confond éco-responsabilité et décroissance ...

La Ministre de l'Ecologie était ce lundi matin dans le 7/9 de France Inter. Ses propos étaient solides sur les législatives partielles de dimanche, sur la conférence de Doha, sur la hausse du prix du gaz, sur les gaz de schiste ainsi que sur Florange, et même sur l'EPR de Flamanville, mais l'Ayrautport de Notre-Dame-des-Landes lui a été fatal. C'est le seul sujet sur lequel on sentait bien que ses mots étaient loin de sa pensée !

Delphine Batho ministre de l'Ecologie aux journées parlementaires de EELV à Nantes © Jean-Sébastien Evrard ( AFP)

D. Batho aux journées d'été d'EELV à Poitiers en août 2012


Première impasse, elle a rappelé les directives européennes en matière de transport aérien et ironisé en ajoutant que ce n'est pas pour cela qu'il fallait fermer Roissy, Marseille, etc. Les journalistes l'ont interrompue immédiatement en précisant que ceux-là existaient déjà ... Et Madame Batho de sombrer sur un "Euh, oui ils existent déja ... bon c'est la première chose".

La Ministre a continué avec le débat sur la transition énergétique démarré il y a quelques jours, en précisant que le gouvernement n'était pas sur une logique de décroissance. Selon elle, il ne s'agit pas de faire table rase du passé et de demander aux français d'arrêter d'un seul coup d'un seul à ne plus prendre leur voiture ou à ne plus prendre l'avion ...

Et Thomas Legrand d'enfoncer le clou sur les conclusions du débat sur la transition énergétique qui vont télescoper l'issue de la commission du dialogue mise en place par le Premier Ministre, les deux rapports devant sortir dans 6 mois.

Et quand Thomas Legrand insiste sur le non-sens de mettre en place une commission du dialogue alors que le Premier Ministre a précisé que le projet se fera, demandant à quoi ça sert, la Ministre bredouille : "Ca sert à ... à ... je ne comprends pas votre question ...".

Bref, le Premier Ministre et ancien baron de Nantes va avoir du mal à communiquer positivement sur son projet. Peut-être Arnaud Montebourg pourrait être envoyé en Bretagne pour convaincre ces Chouans que ce projet servira le redressement de leur région ;-)

08/12/2012

Just Doha !

Le protocole de Kyoto est le traité international par lequel 168 pays se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, et qui sont à l'origine du réchauffement climatique. Ce protocole prenait fin le 31 décembre 2012, et la conférence de Doha sur le climat devait permettre de lui donner une suite. Au bout de deux semaines de négociations, les pays participants sont arrivés à un accord de façace. La Russie, le Japon et le Canada s'en sont retirés ; ils rejoignent les Etats-Unis et d'autres pays qui refusent de se fixer des quotas d'émission de gaz à effet de serre. Et au final, les pays signataires de l'accord de cette 18ème conférence internationale sur le climat ne représentent que 15% des émissions mondiales de gaz à effet de serre !

Alors que signifie concrètement cet accord de Doha qui prolonge jusqu'en 2020 le protocole de Kyoto ? Déjà que le problème du réchauffement climatique n'est pas le souci prioritaire de nombreux pays du globe, et pas des moindres ...

L'autre problème non résolu à Doha est le soutien financier à apporter aux pays en développement et qui sont les premières victimes du réchauffement climatique. 100 milliards de dollars devaient être apportés chaque année aux pays du sud jusqu'en 2020. Les pays occidentaux (Union Européenne, Japon, Canada, Russie, ...) rechignent à abonder ce fond de solidarité ; la Chine, le Brésil, l'Afrique du Sud et l'Inde sont au contraire plus déterminés, mais le choix d'une solution collective a été reporté à 2013. Le représentant des Philippines n'aura pas réussi à convaincre tous les participants malgré l'émotion provoquée cette semaine par le passage du typhon Bopha qui a fait plus de 500 morts et des centaines de milliers de sans abri dans son pays.

Il ressort de cette conférence de Doha que les pays les plus riches vont continuer à émettre des gaz à effet de serre afin de conserver leur mode de vie d'enfants gâtés, mais qu'en plus ils se font prier pour aider les victimes de leur lâcheté.

La morale de cette histoire est très bien résumée par la célèbre réplique du film de Sergio Leone [Le bon, la brute et le truand] : "Tu vois, le monde se divise en deux : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses".