Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/12/2012

L'obsolescence programmée des produits high-tech : industriels coupables et consommateurs complices !

Les produits high-tech que sont les consoles de jeux, les tablettes tactiles et les smartphones feront moins l'objet de cadeaux de Noël en 2012, leur prix devenant un frein à l'achat en période de crise. Néanmoins, ces produits sont possédés par presque tous les Français qui continuent de les consommer avec gourmandise.

Les Amis de la Terre publient ce mois-ci un excellent rapport sur l'obsolescence programmée de ces produits électroniques. Malgré des engagements officiels, les industriels du secteur des NTIC continuent de vendre des produits dont la durée de vie est volontairement limitée. Et pour atteindre cet objectif, ils ont plusieurs cordes à leur arc : l'obsolescence commerciale (cf. le téléphone à 1€ avec l'abonnement télécom), l'obsolescence technique (cf. batteries scellées dans l'appareil et limitant donc la vie de ce dernier à celle de la batterie) et l'obsolescence logicielle (cf. systèmes d'exploitation qui contraignent l'utilisation des applications et des jeux).

Mais ce rapport met aussi l'accent sur l'empreinte écologique réelle de ces produits. Si les industriels vantent des produits "écologiques" dans leur consommation quotidienne, ils oublient d'évoquer l'impact environnemental sur tout le cycle de vie de ces produits. L'ensemble du cycle de vie du nouvel iPhone 5 d'Apple correspond à une émission de 75 Kg de gaz à effet de serre contre 55 Kg pour l'iPhone 4S ! Mais ces appareils sont surtout de très gros consommateurs de métaux et de minéraux qui se raréfient sur la planète ... Ou alors, notre bonne conscience occidentale se satisfait que l'extraction du lithium en Amérique Latine entre en conflit avec la protection des ressources en eau. Idem pour l'exploitation des terres rares qui nécessite de poser un voile sur nos exigences sociales et environnementales, et ainsi inciter la Chine à augmenter ses exportations ...

En France, la consommation énergétique des produits high-tech est évaluée à 13,5% du total de la consommation électrique, soit 5% des émissions de gaz à effet de serre ! Nous sommes loin de l'image vertueuse de ces équipements nomades dont la taille fait croire que nous économisons de l'énergie. Autre chiffre remarquable de ce rapport, le nombre de téléphones portables récupérés par rapport au nombre de téléphones vendus chaque année : plus de 20 millions de portables vendus chaque année, et moins d'un million de téléphones collectés en DEEE ! Et avec des difficultés immenses pour recycler des appareils pour lesquels les industriels ne veulent pas dévoiler leurs secrets de fabrication.

Le but n'est pas de se défaire de tous ces équipements qui révolutionnent réellement le quotidien de millions de personnes, mais tout simplement d'acheter de façon responsable.

25/12/2012

Notre-Dame-des-Landes, la mobilisation doit perdurer pour que ça devienne un conte de Noël ...

C'est Robin des Bois, mais sans Kevin costner ... C'était il y a mille ans dans le Moyen Age anglais, mais ce petit film documentaire sur Notre-Dame-des-Landes nous fait revivre une version moderne de cette fable historique (à voir en plein écran) :

Surtout, n'allumez pas la télé et préférez aller visionner quelques documentaires sur Notre-Dame-des-Landes, il ne tient qu'à nous que l'histoire se finisse en conte de Noël.

A noter que si ces ZADistes n'ont pas de chef, ils ont bien en face d'eux un Prince Jean qui ne recule devant rien pour voir aboutir son projet.

Tous les nobliaux du coin lui sont des affidés historiques, et depuis son nouveau château de Matignon il pensait certainement plier cette affaire en quelques jours ...

 

Prince_Jean.jpg

Et les soldats du Prince Jean-Marc nous font un vrai remake des films de Robin des Bois. Assez patauds, trop lourdement équipés pour évoluer en zone humide dans les bois, et la brutalité est toujours la même :=(

Soldats_du_Prince_Jean_1.jpg

Soldats_du_Prince_Jean_2.jpg

Soldats_du_Prince_Jean_3.jpg

23/12/2012

Les banques effacent 160 millions d'euros pour Nanard !

17 banques dont BNP-Paribas, la Société Générale et Natixis détenaient 215 millions d'euros de créances auprès du Groupe Hersant Médias (GHM). Mais la famille Hersant a mis ses créanciers au pied du mur, soit le dépôt de bilan et donc un adieu à tout recouvrement de ces 215 millions d'euros, soit l'offre de Bernard Tapie et ses 51 millions d'euros. Au final, les banques vont effacer 164 millions d'euros de dettes !

  Terraillon, Wonder, Manufrance, La Vie Claire et bien sur Adidas sont parmi les grands faits d'arme du repreneur Tapie ... On pouvait penser qu'à bientôt 70 ans (le 26 janvier prochain), Bernard Tapie aurait profité d'une retraite tranquille, mais il souhaite plutôt rester un acteur public de premier plan.

Bernard Tapie effectue là une opération exceptionnelle. En effet, il ne met que 24 millions d'euros dans la corbeille de la mariée (le reste provient de la famille Hersant pour 24 millions d'euros et de la vente du quotidien Nouvelles calédioniennes pour 3 millions d'euros), mais il se retrouve détenteur des deux tiers des parts du groupe de presse. Or, des quotidiens comme La Provence et Corse Matin dégagent de très lucratifs excédents d'exploitation, et le Groupe Nice Matin possède un patrimoine immobilier d'une valeur considérable. Bref, le Nanard est encore sur un super coup :=(

Mais c'est aussi le mythe de la dette qui en prend un sacré coup ... On nous assène au fil des journeaux télévisés, des chroniques économiques et des lois de finances que la dette devra être remboursée en totalité, et chacun devra se serrer la ceinture pour payer des intérêts faramineux aux organismes financiers. Or, la crise grecque et ce récent rachat du groupe Hersant par Tapie démontrent que les créances que détiennent les banques sont plus virtuelles que réelles.

Et si en 2017 le repreneur de l'Elysée imposait un même ultimatum à la finance mondiale ?