Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2018

Adieu à Denis Mallet

Denis a tiré sa révérence hier matin ... C'est bien une malédiction qui touche notre territoire, avec les disparitions ces derniers temps de personnalités qui lui ont tant apporté, et avec tant de capacités d'entraînement ; je pense ainsi à Marie-Christine Bousquet, à Josiane Ligonière.

A la Communauté de communes, Denis était un rayon de soleil dans cet environnement si terne. Et quand il présentait son budget debout au milieu de l'assemblée, ce n'était pas pour faire spectacle, mais bien pour animer son propos, pour lui donner plus de portée encore. Il était un messager, mais de cette tradition orale si captivante et si délicieuse quand la parole est si bien portée. Il y avait aussi chez Denis ce tempérament facétieux, une expression singulière du visage qui ponctuait sans cesse ses propos, d'un sourire amusé à un haussement de sourcils interrogatif, une gestuelle qui donnait la mesure de son verbe.

Denis était le seul élu à ne jamais se satisfaire de ses réussites, pourtant significatives, quand tant d'autres se réjouissent de petits riens ; cette soif de toujours faire mieux est une qualité qui se perd, et Denis l'exprimait avec une rare humilité, car il avait un vrai souci de l'intérêt général. Avec son « Paratge », terme occitan intraduisible et qui provient du langage des troubadours, évoquant la noblesse d'âme, Denis était à sa façon un chevalier portant haut ses projets culturels.

D_Mallet.jpg

Notre dernière rencontre était il y a une semaine à Paulhan pour la remise des lots de l'Auto de Noël ; le contexte correspondait bien peu à nos appétits, mais nous avons su nous nourrir d'autres mets. Il me disait qu'il ne serait candidat à rien en 2020, mais qu'il ne resterait pas inactif. Et nous avons alors évoqué le projet de territoire qu'il fallait construire à quelques-uns pour le prochain mandat ; il devait le rendre public dans les semaines à venir. L'approche intercommunale des enjeux du quotidien nous réunissait, et nous convenions que c'était là un terreau fertile pour nos communes.

Ce soir-là, nous avons aussi évoqué les tiers-lieux, dont celui du Cœur d'Hérault qui est à l'ordre du jour du comité syndical du 2 mars. Il était intarissable sur ces questions-là, évoquant un projet de tiers-lieu à Cabrières, et nous nous accordions sur le fait qu'avec l'arrivée du très haut débit d'ici 2022, il y avait tout un réseau de tiers-lieux à construire, irriguant le territoire du Cœur d'Hérault d'espaces de projets. Et de savoir que nous aurions cet échange-là lors de ce comité syndical exigeait que mes interventions ne soient pas décevantes, parce qu'il y avait là un propos à venir qui devait être riche et un partenaire de séance qui mettait toujours la barre très haut. Sans lui, je me suis tu.

Denis était le seul élu, dans les assemblées intercommunales ou syndicales, à se dire d'accord avec mes propos exprimés en séance ; je n'en tire aucune flagornerie, mais nous avions ces mêmes fulgurances pour l'avenir du territoire et sur l'impérative nécessité de multiplier les espaces d'échange, entre élus tout comme avec la société civile, cultivant l'esprit critique.

Je suis désormais comme un troubadour qui chemine et qui perd son ombre, ce qui n'arrive que quand le soleil se couche.

Commentaires

Merci pour cet hommage à Denis Mallet, je sais que tu vas continuer à te battre pour le bien des citoyens et du pays cœur d'hérault. Bonne route Laurent, sache que tu ne seras jamais seul
M.D

Écrit par : Debrabant Marcel | 02/03/2018

Oui... une belle personne avec son franc parlé et une vision pour le territoire qui etait libre et plein de bon sens dans la construction et non dans la demolition, dans le compromis et l audace.
Merci à vous pour cet hommage.

Écrit par : jclaude | 02/03/2018

Bel hommage, je le retrouve parfaitement dans tes propos.
Je lui rends hommage aussi et ainsi au travers de tes mots.
Solidairement,

Écrit par : Nicole Morere | 03/03/2018

Les commentaires sont fermés.