Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/12/2017

ZAC de la Salamane

Les années 2009 à 2011 ont été marquées à la Communauté de communes par le projet de ZAC à la Salamane. Je ne reviendrais pas sur tous les évènements qui ont jalonnés ces années-là, mais la ZAC est là et il n'est pas inutile d'en tirer un bilan ... Ce n'est pas le premier, et ce ne sera pas le dernier !

Vue_aerienne_IGN.jpg

Dans une précédente note du 3 mars 2011, où le projet n'était encore que « la ZAC de Système U, ... et on verrait après pour la suite », je publiais la délibération de la CCC du 03 mars donnant le bilan de la concertation publique pour cette ZAC. Et il n'est pas possible de proposer un bilan d'étape sans reprendre les objectifs poursuivis dans ce projet (cf. délibération du 30 septembre 2009).

Derrière la phrase très générale de « développement de nouvelles activités, favorisation de l’emploi et  maintien d’une cohésion sociale sur l’ensemble du territoire », j'en retiens ici deux objectifs. Le premier était de « créer un secteur innovant et performant d'accueil d'entreprises ». Car à l'époque la CCC parlait d'entreprises, laissant la partie commerciale à la ZAC des Tanes Basses de l'autre côté de l'A75. Et dans les premiers temps la CCC comptait sur Système U qui avait promis en 2009 de faire venir des partenaires de la filière logistique, dans le modèle allemand des entreprises en cluster. Mais « les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent » (dixit Charles Pasqua) ...

Alors depuis le début du mandat de Jean-Claude Lacroix, la ZAC de la Salamane est devenu le nouvel eldorado commercial du Clermontais ; nous ne comptons plus les délibérations et les projets pour implanter des restaurants, des services de traiteurs, des garages et autres galeries marchandes ... Dernièrement, Jean-Claude Lacroix annonçait aux élus communautaires que ses services accompagnaient un porteur de projet pour déposer un dossier auprès de la Commission Départementale d'Aménagement Commercial. Je suis un lecteur épisodique du site Web de la CDAC, et quel ne fut pas mon étonnement de voir que le dernier dossier déposé, et qui concerne Clermont-l'Hérault, porte sur la construction d'un magasin DARTY aux Tanes Basses ...

Le second objectif qu'Alain Cazorla répétait à volonté, et que l'on retrouve dans le bilan de la concertation de mars 2011, c'est que cette ZAC devait créer de 500 à 600 emplois ! Et sur un territoire où le taux de chômage dépasse sans faillir les 15%, ce ne serait pas du luxe que cet investissement de 17 millions d'euros profite à tout le monde ...

D'ailleurs, que fait concrètement la Communauté de communes du Clermontais pour créer de l'emploi ? Je vous laisse le choix du libellé de la réponse, mais nous serons d'accord sur le fond. Pire, que fait-elle pour les entreprises ? Car la CCC perçoit la fiscalité des entreprises (CVAE, CFE, IFER, TASCOM, ...), mais sur quoi investit-elle en retour ?

Je me souviens d'une délibération du 22 mai 2013 par laquelle la CCC votait une convention avec Hérault Télécom (le délégataire du Département pour le déploiement de la fibre optique), pour équiper les ZAC de la Salamane et des Tanes Basses de fourreaux de fibre optique. Les travaux devaient être réalisés par la CCC, et le partenaire Hérault Télécom devait les exploiter pour apporter le très haut débit aux entreprises installées sur le site. Mais allez visiter aujourd'hui une entreprise de la Salamane (bon, elles se comptent sur les doigt d'une main), et vous constaterez qu'il y a loin de la coupe aux lèvres ...

Une zone d'activité économique, c'est un écosystème qu'il faut nourrir et qu'il faut faire vivre. Or, les élus de la CCC n'y voient malheureusement qu'une source de recettes fiscales, et à court terme le remboursement des emprunts qui courent. J'invite à relire cet article de Midi Libre du 26 novembre 2015 (déjà deux ans) : « Clermont-l'Hérault : les projets commerciaux fleurissent à la Salamane ». Un véritable conte de fées cette ZAC, mais faudrait redescendre sur terre de temps en temps ...

Or, le président Lacroix l'a assuré à ses élus, la ZAC de la Salamane est déjà [virtuellement] commercialisée à hauteur de 80%, et il est temps maintenant de trouver d'autres communes du territoire pour y développer des opérations ... commerciales. Eh oui, commerciales parce que le mot entreprise n'est pas trop dans le vocabulaire. Alors on parle maintenant d'ouvrir 12 ha de zones commerciales à Paulhan sur la Barthe, après que la CCC ait clôturé cette ZAC où il restait encore 4 ha à commercialiser. Le PLU de Paulhan ne le permet pas, ouf !

C'est quand la fin du film ? Remboursez !!!!!!

Les commentaires sont fermés.