Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2017

Paulhan, l'aménagement du centre ancien mérite mieux que du bitume ...

Nous avions au Conseil municipal du jeudi 20 juillet une décision modificative au budget de la commune pour y inscrire des travaux pour couvrir le boulevard de la Liberté d'un bitume convenable. En effet, au lendemain de la foire des couleurs chacun avait constaté que la chaussée était dans un état déplorable, et fin mai le maire a donc passé commande auprès de TPSO d'une opération de "reprise du revêtement de surface du bd de la Liberté" pour 24.675 € HT (29.610 € TTC).

Au dernier trimestre 2016, la mairie avait déjà commandé à TPSO une prestation de réfection de la chaussée du bd de la Liberté, et qu'elle avait inscrite à la section d'investissement du budget 2016 en simple opération de voirie (opération n°83). Je n'ai pas retrouvé le montant de ces travaux-là, mais il devaient être autour de 10 k€.

Tvx_Bd_Liberte_Dec_2016.jpg

Il résulte de cette opération à deux-coups qu'elle permet de confier à TPSO une opération de travaux sans faire d'appel d'offre. Le seuil minimal qui oblige un ordonnateur public à mettre des entreprises en concurrence est fixé à 25 k€ HT pour les opérations de travaux ; découper une opération pour passer en dessous du seuil s'appelle du "saucissonnage" dans la commande publique. La mairie a la circonstance atténuante de l'avoir subi, mais des esprits plus critiques pourraient y voir un manque de maîtrise de ce chantier ; je pense que tous les riverains du boulevard de la Liberté seront de ceux-là.

Mais en séance jeudi soir, j'ai regretté que cette nouvelle opération du mois de mai n'ait pas été simplement mise en "opération de voirie", et qu'ait été créée ex-nihilo une nouvelle opération d'investissement : "Opération n°13 - Aménagement du boulevard de la Liberté". Parce que pendant que Paulhan refait le bitume de son artère centrale, les autres bourgs-centres du Cœur d'Hérault envisagent de vrais aménagements. Et ils sont pour cela encouragés par la Région qui a approuvé lors de sa commission permanente du 19 mai 2017 les "modalités relatives à l'élaboration des candidatures de sa Politique de développement et de valorisation des Bourgs Centres d'Occitanie pour la période 2017/2020". De cette délibération du printemps, il résulte que le Cœur d'Hérault compte cinq bourgs-centres éligibles à ce dispositif : Clermont-l'Hérault, Gignac, Lodève, Saint-André-de-Sangonis et Paulhan. D'autres communes y sont aussi éligibles, soit parce qu'elles sont un ancien chef-lieu de canton, comme Le Caylar, soit parce que comptant plus de 1500 habitants elles sont des "pôles de services de proximité" ; il s'agit en Cœur d'Hérault de Montarnaud, Canet, Le Pouget, Saint-Jean-de-Fos et Saint-Pargoire.

Après la délibération des trois communautés de communes pour pré-candidater à ce dispositif, puis du syndicat de développement du Pays Coeur d'Hérault le 7 juillet, les communes concernées ont désormais tout le second semestre pour travailler ensemble à la rédaction des documents à soumettre à la Région pour bénéficier de financements. Chaque commune doit : décrire sa vision prospective à moyen et long termes vis à vis du cœur même du bourg centre et de son territoire environnant au regard des vocations de centralité qu'il a vocation à développer, traduire cette vision par la définition d'une stratégie spécifique de développement et de valorisation du bourg-centre en proposant les priorités et les mesures thématiques appropriées pour atteindre ses objectifs, et enfin préparer un programme d'actions opérationnel pluriannuel.

C'est le SYDEL du Cœur d'Hérault, compétent pour l'élaboration du SCOT, qui va accompagner les communes candidates pendant ce second semestre 2017 ; comme le disait Jean-François Soto, maire de Gignac, lors de cette séance du SYDEL le 7 juillet, "il faudra travailler dans la dentelle". Et à partir de début 2018, si leur dossier est retenu, alors chaque commune devra contractualiser avec la Région. Afin de témoigner de leur vif intérêt pour ce dispositif, trois bourgs-centres ont déjà délibéré en Conseil municipal pour pré-candidater à ce dispositif : Clermont-l'Hérault, Gignac et Lodève. Et dans ces délibérations pointent déjà des éléments de leur vision prospective.

Il est donc regrettable qu'à Paulhan la vision prospective se réduise à refaire le bitume de la chaussée du bd de la Liberté. Car nous aurions besoin d'inscrire une vaste opération d'investissement pluriannuelle d'aménagement du centre-ville ... La commune a prescrit le 9 juillet 2015 la révision de son PLU (Plan Local d'Urbanisme). Le 26 janvier 2017, le conseil municipal a débattu du PADD (Projet d'Aménagement et de Développement Durable). L'étape en cours consiste à produire des OAP (Opérations d'Aménagement et de Programmation) ; il s'agit, au travers des OAP, de mettre le focus sur des quartiers ou des secteurs de la commune qui nécessitent plus de précisions dans leurs orientations d'aménagement. Je l'ai déjà dit lors de réunions de travail de la commission urbanisme, le centre-ville doit absolument faire l'objet d'une OAP ; j'ai été entendu, mais c'était le 23 mars dernier, et depuis il ne s'est plus rien passé ...

Le cœur de notre village dispose d'un patrimoine remarquable dans une singulière configuration en circulade. Et si les commerces se sont excentrés, le centre-ville de Paulhan doit retrouver une attractivité centrale, autour de ses bâtiments historiques évidemment, mais aussi en y introduisant des activités culturelles, touristiques et de loisirs. Au début du mandat, le maire avait proposé à tous les conseillers municipaux de s'inscrire dans des groupes de travail pour se focaliser chacun sur les bâtiments de notre patrimoine communal (halles, gare, cave, bibliothèque, ermitage, ...) ; ces groupes de travail ne se sont jamais réunis. Là, lors de cette séance du conseil municipal du 20 juillet, les élus de la liste Paulhan Avenir ont demandé à ce que soit constitué un groupe de travail spécifiquement consacré au centre-ville. Cette demande devrait être suivie d'effets, dès cet été.

16:12 Publié dans Paulhan | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire