Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/07/2016

Une cure de ZAD à NDDL, indispensable pour entretenir sa citoyenneté et son esprit critique

Une plongée de quelques heures au sein de la manifestation "Semailles de Démocratie" à Notre-Dame-des-Landes le week-end dernier a été une incroyable bouffée d'oxygène politique. Sous une dizaine de chapiteaux, les débats étaient tous passionnants et il m'a été très difficile de choisir. Les animateurs et les participants ont échangé sur des thématiques liées à la démocratie, aux investissements publics, aux grands projets inutiles, aux formes de participation citoyenne, ... ; et tout cela avec des interventions que la social-démocratie au pouvoir qualifierait de subversives.

CF EELV

Mais des centaines de personnes étaient mobilisées pour organiser cette manifestation, et je retiens leurs sourires, des torrents de sourires. Celles et ceux qui servaient des repas et des boissons, sous une chaleur torride et jusqu'à tard dans la nuit, ne se sont pas départies d'une banane insolente, haranguant les visiteurs avec une jovialité communicative. Il y a derrière cette bonne humeur générale un plaisir réel et partagé à être tous là. Car sur le site ce week-end là, tout donnait du plaisir. Les groupes musicaux, joyeux ou engagés, les participants et les organisateurs, les acteurs plus engagés comme quelques personnalités, tous ont partagé un moment de joie extatique.

Je vous invite à parcourir l'album de photos que l'APICA a mis en ligne (cf. photos APICAWeb). Elles témoignent de l'ampleur de la manifestation, de la mobilisation de tous ses organisateurs (de tous âges) et de la bonne humeur qui transpire. De telles manifestations devraient se tenir plus souvent et en plus de lieux sur le territoire national, car elles sont des antidotes à la morosité et au conformisme ambiants ; elles sont une véritable source de jouvence !

2016-07-08_13.38.58_NDL2016_J-Ronnet-Nicolle_0106.jpg

2016-07-07_11.39.02_NDL2016_J-Ronnet-Nicolle_0012.jpg

2016-07-09_13.15.19_NDL2016_J-Ronnet-Nicolle_0220.jpg

2016-07-09_15.58.01_NDL2016_G-DeCrop_4419.jpg

2016-07-10_14.39.16_NDL2016_G-DeCrop_5163.jpg

2016-07-09_13.27.01_NDL2016_J-Ronnet-Nicolle_0241.jpg

2016-07-09_11.20.43_NDL2016_G-DeCrop_4869.jpg

2016-07-09_17.42.30_NDL2016_J-Ronnet-Nicolle_0479.jpg

2016-07-09_20.30.57_NDL2016_G-DeCrop_4661.jpg

Ces quelques photos montrent que ce type de manifestation n'est pas un regroupements d'alternatifs rebelles, elle réunit des familles, des citoyens normaux de tous âges et c'est un vrai espoir que de constater qu'il suffit d'ouvrir une porte pour que rentrent dans cet espace des femmes et des hommes qui veulent être acteurs de leur vie sociale, de leur vie politique.

25 000 personnes sont passées sur le site ce week-end des 9 et 10 juillet, et aucun incident n'est à déplorer. Le pacifisme était une valeur partagée par tous ; parler de violence à propos des zadistes est un argument bien peu crédible.

Quelques liens à visiter (entre autres) :
 - Le site du rassemblement de 2016
 - Le site de la zone à défendre de NDDL
 - Le site de l'ACIPA
 - Vidéo "Notre-Dame-des-Landes, laboratoire de démocratie ?"

Dans ces débats, la liberté, la démocratie et la gestion des conflits ont été des thèmes centraux. Ainsi, si « la liberté des uns s'arrêtent où commence celle des autres », j'adhère aussi au fait que « la liberté des uns s'arrête surtout là où celle des autres s'arrête ». La démocratie se traduit aussi de plus en plus par une domination d'un groupe sur un autre, et comme Platon rejetait la démocratie des sophistes, il s'avère que c'est toujours la classe dominante et sachante qui impose ses opinions. Le référendum de 2015 sur le TCE en est un contre-exemple, mais c'est une exception dont les gouvernements ont tiré les leçons. J'adhère aussi à l'idée que nous avons besoin de conflits pour nourrir notre vie sociale, mais qu'ils doivent se résoudre pacifiquement dans l'intérêt général. Les gouvernances démocratiques aujourd'hui diabolisent les conflits pour privilégier un dialogue descendant, exonérant les citoyens de tout exercice de pensée critique ou collaborative. A l'heure d'Internet et des réseaux sociaux, le système politique actuel ne peut perdurer, d'autres formes de citoyenneté active sont à promouvoir.

Les commentaires sont fermés.