Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/12/2015

Listes de candidats, listes de soutiens, mais d'abord un projet et une éthique !

Un Tweet de Carole Delga a attiré ma curiosité :

Tweet_Comite_Soutien_Delga.jpg

Elle y annonce près d'un millier de soutiens, mais en parcourant la liste sur son site Web, ils ne sont plus que 850. Ce n'est pas non plus le raz de marée ... surtout quand nous avons 4 millions d'électeurs inscrits.

Carole Delga n'a jamais trop surenchéri sur le volet « Citoyen » de sa démarche ou de sa liste, mais son comité de soutien en est une évidente illustration. Sur 855 personnes qui soutiennent sa liste, 89.6%  sont des élus en cours de mandat. Et pour les non élus qui soutiennent sa liste, il y a des anciens élus, des dirigeants de structures publiques dépendantes des collectivités locales et des secrétaires de section. La liste compte énormément d'élus municipaux, mais aussi pas mal de parlementaires dont certains s'apprêtent à cumuler sans complexe (cf. Libération qui en fait la liste). Et cette situation de cumul à venir en fait une originalité, car c'est la seule liste qui positionne des parlementaires en position éligible.

Un étonnement aussi sur la liste des soutiens héraultais ; ils sont seulement 30 dans l'Hérault ! Alors qu'ils sont 57 en Ariège, 218 dans l'Aude, 155 en Haute-Garonne, 143 dans le Gard, 32 dans le Gers, 8 dans le Lot, 58 en Lozère, 73 en Haute-Pyrénées, 25 dans les Pyrénées-Orientales et 29 dans le Tarn.

Cet exercice traditionnel des campagnes électorales permet de mesurer l'audience d'un(e) candidat(e) ou d'une liste, autant de façon quantitative que qualitative. Notre liste du Nouveau Monde présente un peu plus de 1800 soutiens (cf. liste sur le site Web), et elle est assez représentative de notre société régionale, et avec beaucoup de simples militants politiques, associatifs ou syndicalistes. D'ailleurs, vous pouvez encore apporter votre soutien : http://nouveaumonde-encommun.net/Je-souhaite-soutenir-la-....

Les candidats et leurs listes se prêtent à cet exercice, parce qu'il est aussi un premier pas dans la conquête d'un électorat, mais c'est vraiment significatif pour une élection municipale. Là, les électeurs ne se ruent pas sur les sites Web des listes candidates pour savoir qui les soutient ...

Mais si certains n'ont que ça à proposer, nous avons pour notre part une démarche participative qui se renforce depuis l'été, et un projet en commun comme feuille de route pour les six ans du mandat à venir. Ci-après ce que nous proposons pour l'Hérault :

A.jpg

  

B.jpg

00:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.