Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/11/2015

Régionales en LRMP, le Nouveau Monde doit-il nécessairement fusionner avec le PS au second tour ?

Publier une note sur ce blog n'est jamais un acte irréfléchi, et je ne le fais jamais sans me relire longuement. Aussi, je n'ai jamais dé-publié une note mise en ligne. Mais concernant la note publiée hier, intitulée « Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées - La gauche donnée gagnante, mais nous pouvons encore choisir quelle gauche ! », où je pensais encore possible un accord technique de fusion de second tour, mes certitudes se dissipent au fil du temps.

En effet, face au Front National qui approche le seuil de 34% (c'est le seuil à partir duquel la liste arrivée en tête au second tour obtient seule la majorité absolue au sein de l'assemblée régionale), un accord de fusion technique entre les listes Nouveau Monde de Gérard Onesta et Notre Sud de Carole Delga semblait être logique. Un tel accord permet à la liste EELV/FdG de peser pendant tout le mandat sur les délibérations de la Région, mais au prix quand même d'une fusion avec une candidate qui est ici l'ambassadrice du social-libéralisme de Valls et Macron. Avec Carole Delga, c'est le Medef et la FNSEA qui entrent à la Région pour porter un projet de développement économique basé sur le productivisme ; elle ne s'en cache pas. Et c'est aussi le barrage de Sivens qui reviendrait à l'ordre du jour comme cette gare de la Mogère au sud de Montpellier ...

M_T_Mercier.jpg

   

jean-louis-cazaubon.jpg

Mais avec le tournant sécuritaire pris par le gouvernement, le Parti Socialiste a définitivement rompu avec des valeurs de gauche. La lutte contre le terrorisme était l'argument prioritaire pour justifier la prolongation de l'état d'urgence, tout comme il justifiait aussi la loi sur le renseignement, mais nous constatons que ce régime d'exception permet aux préfets et aux forces de l'ordre de perquisitionner, d'arrêter et d'assigner à résidence tous ceux qui « troublent l'ordre public ». Alors on parle aujourd'hui d'erreurs à la marge, mais il y a quand même un préfet en Dordogne qui a ordonné la perquisition chez un couple d'agriculteurs bio au nord de Périgueux (cf. récit des faits sur bastamag).

christophe-bay.jpg

Ces deux maraîchers n'ont jamais été plus que des citoyens engagés, participants à des manifestations ou adhérents d'un syndicat paysan ... Les manifestations pour le climat ce dimanche 29 novembre ont été interdites. Les enfants des écoles et des collèges qui devaient participer à la COP21 ce week-end ont été interdits d'aller à Paris ; 500 enfants Français seront interdits de COP21 alors que 4500 enfants de toute la planète y seront ... cherchez l'erreur !

Et nous apprenons par ailleurs que Joël Domenjoud, qui participe à la «legal team» (le conseil juridique) de la Coalition climat (qui regroupe 130 organisations de la société civile), doit désormais pointer trois fois par jour au commissariat, a indiqué la Ligue des droits de l’homme dans un communiqué. Selon l’ONG, le ministère de l’Intérieur reproche à ce membre du collectif de soutien aux opposants à Notre-Dame-de-Landes de faire « partie de l’ultra-gauche parisienne qui veut remettre en cause la tenue de la COP ». Mediapart rapportait aujourd’hui que Joël Domenjoud était convoqué au commissariat jeudi en début d’après-midi. Son assignation dure jusqu'au 12 décembre, indique à Libération son avocate, Muriel Ruef, qui déposera dès demain un recours devant le tribunal administratif.

Les assignations à résidence et les perquisitions ne concernent pas que les personnes soupçonnées de liens avec l’islam radical, et François Hollande réalise là une volte-face inédite quand on se souvient de sa campagne des présidentielles.

Alors que se passera-t-il au soir du premier tour des régionales ? Les sympathisants de la liste Nouveau Monde que nous rencontrons sur les marchés, dans les réunions publiques et sur les réseaux sociaux sont très réticents à une fusion avec la liste PS/PRG. La liste conduite par Gérard Onesta est pour beaucoup de monde une vraie alternative à l'abstention, essentiellement par rejet des partis de l'oligarchie. Et rejoindre le PS au second tour passe souvent pour une trahison :=(

Et si nous laissions Carole Delga et Dominique Reynié s'unir pour faire barrage au FN ?

Les commentaires sont fermés.