Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/02/2015

Candidature déposée pour le 11ème canton de l'Hérault, pour une écologie citoyenne et solidaire

Le dépôt de candidature en préfecture est toujours un moment stressant, car les fonctionnaires qui instruisent les déclarations de candidatures sont très pointilleux. Mais pour le coup le dossier était complet et nous sommes donc candidats sur le 11ème canton de l'Hérault, canton qui compte 54 communes des territoires du Lodévois-Larzac, des Cévennes Gangeoises et du Grand Pic St-Loup. C'est un canton d'une rare beauté paysagère, qui recèle une remarquable biodiversité et que le temps ne semble pas avoir trop perturbé. Pour des écologistes, c'est une véritable source d'inspiration.

Point_de_vue_depuis_la_Seranne.jpg

Pic_St-Loup_Valflaunes.JPG  Salagou.JPG
Source_Buèges.jpg  St-Martin-de-Londres.JPG
Heron_cendre.jpg  Vivioures.JPG
Vignes_Bueges.jpg  Chevre_St_Jean_de_Bueges.JPG

Mais ce patrimoine naturel et culturel si précieux est partagé par environ 35.000 habitants, il attire aussi de très nombreux visiteurs qui parcourent ses massifs et ses vallées avec humilité. Oui, derrière ces paysages il y a une réalité humaine avec ses problématiques d'emploi, de mobilité, de logement et de solidarité.

Et si nous voulons que le Département demeure un partenaire privilégié pour les communes et pour les populations, dans le souci de préserver ces espaces naturels tout s'inscrivant dans un développement soutenable, alors il faut des élus écologistes au sein de l'assemblée départementale.

Nous sommes quatre à nous présenter aux suffrages des électeurs du 11ème canton, chacun bien implanté sur une partie de ce territoire cantonal et chacun attaché au maintien de la qualité de vie de ses habitants.

IMG_20150207_123554.jpg

De gauche à droite sur la photo ci-dessus : Annie Caburet (St-Mathieu de Tréviers), David Delon (St-Martin de Londres), moi-même et Laurence Manzanares (Gorniès). Nous ne sommes pas tous adhérents d'EELV, la participation de personnes sensibles aux urgences environnementales et sociales traduit notre démarche de proximité citoyenne.

Les dossiers que porte le Département ne doivent pas vivre qu'entre élus (conseillers départementaux d'une part et élus locaux d'autre part), et avec la contribution experte des agents territoriaux, ils doivent aussi associer les citoyens qui le souhaitent. Ce rapprochement entre élus et citoyens est nécessaire, car il faut que les projets soient co-élaborés pour être acceptés sur le terrain ; et puis c'est un remède contre le désaveu de la politique et donc de hauts niveaux d'abstention ...

Nous n'aborderons pas des questions de politique nationale pendant cette campagne, nous nous focaliserons par contre sur la continuité des services publics (soumis aux aléas de la réforme territoriale), sur la préservation des richesses de ce canton rural, sur la transition écologique du département et sur une gouvernance plus citoyenne du Conseil départemental.

Il reste une quarantaine de jours avant le 1er tour, mais si le territoire est immense il est aussi très attachant. Et nous espérons bien avoir le mandat pour ensuite le défendre et le promouvoir ;-)

Commentaires

Laurent Dupont votre candidature ne représente pas la défense de l'écologie seulement une vue de l'esprit.EELV demeure un champ de ruine actuellement que la population méprise à juste titre.Mise à part d'être les caniches du PS votre bilan national se rapproche du zéro avec la cerise sur le gâteau la création de nouvelles centrales nucléaires en France alors que la promesse éléctorale était le démentèlement de Feinheneim.Je vais pas énumérer tous vos mensonges nationaux tant ils sont nombreux.De plus non héritons de la grosse dinde Royal qui voit l'écologie avec son bulbe de volaille.Mais nous savons tous que grâce à elle,nous arrivons vers un nouvel affrontement plus dure au sujet du gaz de schiste en France.Localement,nous activistes de terrains,nous voyons bien que vous n'avez pas envie d'être élus aux départementales.En fait vous êtes là pour occuper l'espace politique pour ces traitres du ps.Où sont les dossiers sensibles du territoire.Les connaissez-vous au moins?Il ne suffit pas d'arriver avec une collection de cartes postales et un enfilage de perles.Les électeurs ne sont pas des gosses de maternelles.Votre équipe ne tient pas la route en terme de crédibilité.Personne d'entre-vous ne s'est illustré dans une lutte environnementale majeure bien définie dans le département de l'Hérault.L'éthique et la morale politique semble bien loin de la nouvelle mystification écologique que vous nous présenter.Le territoire merite beaucoup mieux.Heureusement que les activistes veillent car il n'y aura pas d'élus écologistes encore cette fois aux départementales.La loi autorise la candidature de speudo-écologiste.C'est pour cela que vous avez déposé votre liste.Je doute fort que vous connaissiez les dossiers chauds du terrain.En tous les cas tout le monde s'accorde à dire chez les vrais écolos que vous n'évoquez jamais les vrais problèmes du territoire.Et ils sont nombreux!Pourquoi Mr Dupont vous ne faites pas de l'écologie de terrain???L'écologie c'est prendre des risques et aller au combat quotidien.Vous êtes salarié du CG34 ce qui entrave votre engagement.Il y a bien là une problématique de fond que d'aucun ne pourrait éviter de qualifier à juste titre de contre-nature.HB Porte-parole du Collectif unitaire pour la défense de l'eau du Larzac Sud

Écrit par : Hubert Borg | 14/02/2015

http://www.st-guilhem-le-desert.fr/imgsite/midilibre_19022015_t5.jpg

Dossier de l'eau qui va cartonner pendant la campagne 2015.
Ce spycopaphe de Vézinhet a laissé le cadavre de sa politique nulle et ruineuse.
Il se sauve comme un rat quittant le navire qui sombre le CG34.
Avant de partir ce grand malade a dégouipillé une grenade environnementale.
Lui il n'en a plus rien à foutre il a déjà un pied dans la tombe.
Qu'allons-nous laisser à nos gosses?Un champ de ruine.Christian Dupraz le traitre d'EELV n'a pas bougé un cil dans cette affaire.Tout ce beau monde doit finir devant les tribunaux de l'écologie pour crime contre l'Humanité.On va tout faire pour les condamnés soient châtié comme ils le méritent.Et pour ceux qui croient qu'on va oublier qu'ils sachent que tout se paye un jour surtout le viol de Nature.

Écrit par : Hubert Borg | 19/02/2015

Les commentaires sont fermés.