Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2014

Le revenu de base, c'est pas sorcier !

Le revenu de base est un concept qui n'est pas du tout dans l'air du temps ... il s'agit  de distribuer un revenu inconditionnel, universel, individualisé et suffisant pour assurer une existence digne. Alors que la tendance du moment est plutôt de baisser les revenus des salariés pour assurer la survie du système, le revenu de base est la réponse que peut apporter une communauté humaine à l'ensemble de ses membres pour le contrat social se fonde sur des valeurs humanistes.

revenu de base

Il existe une littérature abondante sur le sujet, et si quelques économistes en conceptualisent le principe, il est expérimenté dans certains pays. Mais les quatre vidéos ci-après en donnent une explication très simple, et j'invite à prendre le temps de les regarder :

  Le revenu de base face aux défauts du RSA
  Financer le revenu de base par l'impôt
  Pourquoi individualiser l'impôt et les prestations sociales ?
  Le revenu de base est plus équitable pour les familles

Trop souvent la critique apportée contre le revenu de base est que ce n'est pas finançable, et surtout dans l'état actuel des finances publiques. Mais en partant du remplacement du RSA par un revenu de base de 450 € par adulte et de 200 € par enfant, ces vidéos démontrent la faisabilité d'un tel système.

Et on pourrait y ajouter l'aide personnalisée au logement (APL), la prime de rentrée scolaire, la prime pour l'emploi, la prestation de compensation du handicap, le minimum vieillesse, etc. Tous ces dispositifs sont onéreux pour la collectivité (personnel pour instruire, contrôler et payer les prestations) et ils nécessitent que leurs bénéficiaires passent beaucoup de temps dans les paperasses. Passons le revenu de base à 800 € par adulte et à 400 € par enfant, et il se substituerait alors à tous les dispositifs sociaux actuels.

L'autre critique est qu'un tel dispositif inciterait à ne pas travailler. Mais une pension retraite en est le meilleur contre-exemple : une pension peut se comparer à un revenu de base, et les retraités continuent d'avoir une activité sociale. Cela peut se limiter à garder ses petits-enfants, à faire des petits travaux chez des amis ou des parents, et beaucoup de retraités ont une activité associative bénévole.

Le revenu de base n'est pas un ersatz de régime communiste et il ne s'oppose pas aux activités économiques plus conformes au capitalisme ; il apporte de la sécurité, mais il reste complémentaire de tous les autres systèmes.

Voilà en tous cas le type de réforme sociale dont notre pays aurait bien besoin pour retrouver le moral. La France a souvent été avant-gardiste dans bien des domaines, et le revenu de base serait une révolution sociale appelée à s'étendre au delà de nos frontières.

Les commentaires sont fermés.