Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2014

Débat radio des municipales de Clermont l'Hérault : quel projet intercommunal ?

quatre-des-cinq-candidats-sur-clermont-l-herault-ont_829743_510x255.jpg

  Le débat public et radiophonique entre les candidats aux municipales de Clermont l'Hérault est en ligne sur le site Web de Radio Pays d'Hérault et il faut prendre le temps de l'écouter.
Si la campagne électorale sur la ville de Clermont l'Hérault ne me concerne pas du tout, les prises de position vis à vis de l'intercommunalité sont par contre plus préoccupantes.

Sur la rénovation du centre ancien de la ville de Clermont l'Hérault, nous pouvons entendre que c'est la zone d'activité de la Salamane et sa fiscalité induite qui apportent les ressources financières nécessaires. Et pour le commerce en centre-ville, c'est encore la fiscalité payée par les entreprises et par les salariés de la Salamane qui est convoitée. Un seul candidat a présenté un projet intéressant sur la Salamane pour des entreprises de fabrication et de transformation de produits agricoles, et donc avec un impact significatif sur l'emploi local.

La Communauté est souvent citée pour le développement culturel de Clermont l'Hérault, le maire sortant précisant même que le transfert du théâtre à la Communauté "allège substantiellement les finances de la ville" ... L'avenir du cinéma et de la médiathèque de Clermont l'Hérault reposent là encore sur la Communauté. Mais un opposant du maire ajoute même que la Communauté devrait financer des équipements structurants pour assurer le rayonnement de Clermont l'Hérault, citant la salle G. Brassens elle-même comme bien insuffisante pour un bourg centre. La Communauté est aussi citée pour le rachat de la gare de Clermont l'Hérault, un patrimoine de Clermont l'Hérault que la SNCF aurait sinon vendu à un privé ... mais la gare de Paulhan n'a pas suscité le même intérêt de la part du maire-président :=(

Le débat dure une heure et demi, mais jamais les autres communes du Clermontais ne sont évoquées (ah si, la commune de Ceyras a été citée à propos de l'association l'ACARLET, mais le maire a expliqué que cette structure fonctionnait bien quand elle était à Clermont l'Hérault). En fait, la Communauté est surtout la vache à lait pour le développement de la ville de Clermont l'Hérault, mais cette ville ne semble pas devoir grand-chose à ses voisines du Clermontais. C'est une vision très jacobine du territoire ; je plaide moi pour un développement en réseau, chacune des 21 communes du Clermontais apportant sa plus-value à l'intérêt intercommunal et tirant en retour profit des équipements et des services intercommunaux.

Dommage que Radio Pays d'Hérault n'ait pas organisé un débat 100% intercommunal, avec par exemple des candidats à la présidence de la Communauté de communes.

08:19 Publié dans CCC, Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'adhère entièrement à votre article.Votre conclusion est toute aussi intéressante,puisque cette année nous élisons également les délégués communautaires!

Écrit par : skreo | 09/03/2014

Les commentaires sont fermés.