Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2013

Le Pays Coeur d'Hérault prépare sa nouvelle charte 2013-2023

C'est le 10 juillet que le Syndicat de Développement du Pays Coeur d'Hérault organise son prochain séminaire sur l'élaboration de la charte de Pays 2013-2023. Le Pays est une structure intercommunale qui repose sur les lois Pasqua de 1995 et Voynet de 1999, il constitue un territoire de coordination des projets de développement économique respectueux du patrimoine et de l'environnement.

Or, l'élan décentralisateur de la fin du 20ème siècle qui visait à rapprocher les projets des citoyens, via des Conseils de développement mais aussi au travers d'une concertation de plus grande proximité, n'a pas été poursuivi. D'ailleurs, la montée en puissance des intercommunalités (communautés de communes, communautés d'agglomération, agglomérations et métropoles) a constamment mis en péril l'avenir des structures "pays". Et dans le premier volet du projet de loi de décentralisation adopté le 6 juin 2013 par le Sénat, le législateur a introduit les "Pôles ruraux d'Aménagement et de Concertation". Dans une réponse à une question orale du député Frédéric Roig le 24 janvier 2013, la ministre de la décentralisation Marylise Lebranchu confirmait que les Pays allaient inspirer la création d'outils pour le développement des zones rurales.

Le Pays Coeur d'Hérault, c'est un budget de 1,13 M€ en 2013, abondé pour moitié par ses trois communautés de communes membres, à 24% par le Département, à 16% par l'Europe, à 4% par le Conseil Régional et à 3% par l'Etat. Pour 2012, les trois intercommunalités du Clermontais, du Lodévois et Larzac, et de la Vallée de l'Hérault ont contribué pour 594.000 € aux recettes de fonctionnement du Pays. En retour, le Pays a mobilisé 7.219.000 € de soutiens financiers essentiellement européens (6,107 k€ pour le Contrat de Pays et 1,112 k€ du Programme Leader). Cela signifie que pour 1 Euro dépensé par les communautés de communes, les différents programmes sur le territoire du pays Coeur d'Hérault ont été aidés à hauteur de 12 Euros. Dans cette approche par le retour sur investissement, c'est une vision "guichet" qui s'exprime ; c'est nécessaire, mais ce n'est pas suffisant.

L'éfficacité financière du Pays n'est plus à mettre en cause, reste ensuite à en mesure l'efficacité opérationnelle. Parce que la question qui vient immédiatement, c'est où vont ces 12 euros d'aides pour 1 euro dépensé par les intercommunalités ?

logo_pays_coeur_herault.png

La charte de Pays 2003-2013 fait l'objet d'une évaluation depuis environ 6 mois (cf. évaluation) sur les 4 axes qui avaient été définis il y a dix ans et qui ont encadré les actions du Conseil Syndical, à savoir la Gouvernance (axe 1), un Urbanisme cohérent (axe 2), la Cohésion sociale et le cadre de vie (axe 3), et Créer l'emploi et la richesse localement (axe 4).

Une évaluation très globale constatera que les objectifs de 2003 sont loin d'être atteints, même si en allant dans le détail des objectifs (une douzaine d'objectifs sur les quatre axes), il peut se trouver quelques satisfactions. Néanmoins, en matière d'urbanisme, de paysages, de logements, d'emplois et de création de richesses, les habitants du Coeur d'Hérault ne peuvent pas être pleinement satisfaits.

D'où l'importance du séminaire du 10 juillet où de nouveaux axes vont être proposés aux différents acteurs du territoires (associations, professionnels, partenaires institutionnels, citoyens, élus locaux). Et sous le slogan "Quels défis pour le Coeur d'Hérault à l'horizon 2015 ?", il s'agira de donner du contenu à des défis tels que la destination touristique et culturelle que constitue notre territoire, les jeunes comme priorité, une économie des ressources naturelles (eau, paysage, biodiversité, énergie), l'économie et l'emploi, l'agriculture, l'urbanisation liée aux questions du logement et la mobilité, mais aussi la gouvernance ainsi que la mutualisation et la cohérence des actions engagées.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, n'hésitez pas à me transmettre vos avis, vos idées et vos initiatives pour que je puisse m'en faire l'écho ce 10 juillet.

Les commentaires sont fermés.