Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/12/2012

Delphine Batho confond éco-responsabilité et décroissance ...

La Ministre de l'Ecologie était ce lundi matin dans le 7/9 de France Inter. Ses propos étaient solides sur les législatives partielles de dimanche, sur la conférence de Doha, sur la hausse du prix du gaz, sur les gaz de schiste ainsi que sur Florange, et même sur l'EPR de Flamanville, mais l'Ayrautport de Notre-Dame-des-Landes lui a été fatal. C'est le seul sujet sur lequel on sentait bien que ses mots étaient loin de sa pensée !

Delphine Batho ministre de l'Ecologie aux journées parlementaires de EELV à Nantes © Jean-Sébastien Evrard ( AFP)

D. Batho aux journées d'été d'EELV à Poitiers en août 2012


Première impasse, elle a rappelé les directives européennes en matière de transport aérien et ironisé en ajoutant que ce n'est pas pour cela qu'il fallait fermer Roissy, Marseille, etc. Les journalistes l'ont interrompue immédiatement en précisant que ceux-là existaient déjà ... Et Madame Batho de sombrer sur un "Euh, oui ils existent déja ... bon c'est la première chose".

La Ministre a continué avec le débat sur la transition énergétique démarré il y a quelques jours, en précisant que le gouvernement n'était pas sur une logique de décroissance. Selon elle, il ne s'agit pas de faire table rase du passé et de demander aux français d'arrêter d'un seul coup d'un seul à ne plus prendre leur voiture ou à ne plus prendre l'avion ...

Et Thomas Legrand d'enfoncer le clou sur les conclusions du débat sur la transition énergétique qui vont télescoper l'issue de la commission du dialogue mise en place par le Premier Ministre, les deux rapports devant sortir dans 6 mois.

Et quand Thomas Legrand insiste sur le non-sens de mettre en place une commission du dialogue alors que le Premier Ministre a précisé que le projet se fera, demandant à quoi ça sert, la Ministre bredouille : "Ca sert à ... à ... je ne comprends pas votre question ...".

Bref, le Premier Ministre et ancien baron de Nantes va avoir du mal à communiquer positivement sur son projet. Peut-être Arnaud Montebourg pourrait être envoyé en Bretagne pour convaincre ces Chouans que ce projet servira le redressement de leur région ;-)

Les commentaires sont fermés.