Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/11/2012

Réchauffement climatique, la Banque mondiale tire le signal d'alarme !

Le quotidien Les Echos reprend les conclusions du rapport de la Banque mondiale sur les conséquences du réchauffement climatique, et c'est peu dire qu'elles sont alarmantes ... Les Etats se sont engagés, au fil des conférences internationales, à limiter à +2°C l'augmentation de la température d'ici la fin du siècle, mais la Banque mondiale estime que cette augmentation pourrait être de +4°C d'ici 2060 si les Etats ne traduisent pas leurs engagements en des actes concrets !

Une telle hausse de la température aurait principalement des conséquences funestes pour les pays les plus pauvres ou les plus peuplés, ceux qui auraient du mal à lutter contre la baisse des productions agricoles, contre la montée du niveau de la mer (entre 0,5 et 1 mètre), contre une plus grande difficulté d'accéder à l'eau potable, etc. 44% des surfaces agricoles pourraient être affectées par des sécheresses contre 15,4% aujourd'hui. 43% de la population mondiale serait confrontée à un manque d'eau en 2080 contre 28% en 2012.

Un tel scénario serait synonyme de déplacements humains massifs, et donc de conflits meurtriers. Si New-York envisage déjà de construire des digues pour protéger Manhattan, sans que les Etats-Unis ne renoncent à leur arrogante  "American way of life", tous les pays du monde n'ont pas de tels moyens !

Je ne doute pas que quelques cyniques envisagent cette issue climatique comme une très Darwinienne sélection naturelle, sauf qu'elle n'a rien de naturel du tout. Les projections établies par l'ONU envisagent une possible chute de la population mondiale d'ici 2100, mais ce serait dans ces conditions un crime collectif contre l'humanité !

World-Population-1800-2100.jpg

Les commentaires sont fermés.