Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2012

Electricité, la consommation plafonne ... et le nucléaire pourrait peser de moins en moins.

Alors que la consommation électrique des français a quadruplé entre 1960 et 2000, elle plafonne depuis quelques années autour de 7.500 kWh par habitant (cliquer sur le graphique ci-dessous pour l'agrandir).

consommation_elect_habitant.jpg

Autant l'industrie que les ménages surveillent désormais leur consommation d'électricité, et la fée électrique qui a illuminé la fin du 20ème siècle a cessé de briller. Dans les constructions nouvelles, le tout-électrique laisse la place à d'autres énergies (chauffe-eau solaire, chauffage au bois, géothermie, photovoltaïque, ...).

La part du nucléaire est à 77% en 2011 et le rapport annuel de RTE détaille l'apport de chaque source d'énergie ainsi que sa progression. Mais le rapport 2011 de RTE précise aussi que la France a exporté 55,7 TWh d'électricité, le double de 2009 et 2010. Cette énergie électrique exportée correspond à 10% de la production française !

Le Gouvernement a donc de la marge pour réduire la part du nucléaire dans la production électrique : cesser d'exporter de l'électricité (dont une grande partie disparaît avec l'effet Joule), miser sur une plus grande sobriété des consommateurs, améliorer l'efficacité énergétique des constructions et des équipements, mais surtout mettre l'accent sur les énergies renouvelables. Et fermer plusieurs réacteurs nuclaires d'ici la fin du mandat de François Hollande est tout à fait réaliste !

Les commentaires sont fermés.