Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2012

Le transport à la demande ... à Clermont l'Hérault :=(

Cela fait 8 ans que le Conseil général a lancé le projet Valcordia en vue d'une opération d'aménagement multipolaire sur le centre du Coeur d'Hérault ; la Communauté de Communes du Clermontais avait participé activement en 2005 à un comité de pilotage (avec le Département, la Communauté de communes de la Vallée de l'Hérault et les bourgs-centre de Gignac, Saint-André de Sangonis, Clermont l'Hérault et Paulhan) qui avait défini les orientations retenues à l'horizon 2015-2025. Et la multi-modarité des transports est l'un des points forts de ce projet Valcordia avec des infrastructures à développer dans chacun des bourgs-centre. Aujourd'hui, seule la commune de Gignac est vraiment au travail sur ce dossier avec un projet de bus à haut niveau de service vers Montpellier.

valcordia,agenda 21,clermont l'hérault,gignac,paulhan,conseil général de l'hérault,alain cazorla

valcordia,agenda 21,clermont l'hérault,gignac,paulhan,conseil général de l'hérault,alain cazorla

Lors des ateliers de concertation de l'Agenda 21 de la Communauté de Communes du Clermontais, l'atelier qui se tenait à Aspiran le 19 mai 2011 avait mis en avant la nécessité de mettre en place sur le territoire un réseau de navettes ou de transport à la demande, ceci afin de désenclaver les villages autour de Clermont l'Hérault et de Paulhan tout en évitant le recours systématique à la voiture individuelle.

Aussi, l'information fournie par Midi Libre que dès septembre 2012 un service de transport à la demande se mettrait en place sur la commune de Clermont l'Hérault est une bonne nouvelle. C'est à l'évidence un premier pas du Maire de Clermont l'Hérault, Alain Cazorla, pour amorcer le réseau intercommunal que le Président de la Communauté de Commune, Alain Cazorla, s'est engagé à étudié dans le cadre de son Agenda 21 et pour inscrire enfin le territoire du centre du Coeur d'Hérault dans les réalisations du projet Valcordia dont le Conseiller général, Alain Cazorla, est l'un des ardents promoteurs.

La principale vertu que présentent les défenseurs du cumul des mandats, c'est justement de pouvoir mutualiser des actions qui relèvent de différents niveaux d'administration territoriale, ce fameux ancrage local que les parlementaires revendiquent souvent. Là, le projet Valcordia était une initiative intéressante, ambitieuse et visionnaire, mais elle ne se résume sur le Clermontais qu'à un simple projet local de transport à la demande sur la commune "locomotive" du territoire ... Ah oui, c'est certainement la mise en pratique du "Penser global et agir local" ;-)

Les commentaires sont fermés.