Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2012

Centre aquatique du Clermontais, pourquoi mentir sur les chiffres ?

Ce samedi 30 juin en fin de matinée avait lieu l'inauguration du centre aquatique du Clermontais. Cet équipement intercommunal de sport et de loisir est une évidente réussite, et son intense fréquentation témoigne de son intérêt qui touche l'ensemble du Coeur d'Hérault. Il y avait beaucoup de monde pour visiter les installations, pour écouter les discours, pour assister à un très beau spectacle de natation synchronisée et enfin pour participer à un excellent buffet sur les pelouses du centre aquatique.

L'ambiance était donc conviviale dans un cadre attractif, mais les chiffres avancés par Alain Cazorla dans son discours inaugural n'étaient pas justes. Il a précisé que le projet initial [de son prédécesseur] s'élevait à 14 M€, mais qu'il avait souhaité réduire cette enveloppe à 8 M€ pour respecter les capacités financières de la Communauté de Communes. Dans la foulée, la Vice-Présidente du Conseil Régional Béatrice Négrier a rappelé avec humour les propos de Georges Frêche en 2008 qui craignait que le projet manque d'ambition s'il ne se réduisait qu'à une simple piscine couverte ; mais elle jugeait que le résultat était finalement satisfaisant. Enfin, le Sous-Préfet de l'Hérault, M. Ricardo, reprenait les chiffres fournis par Alain Cazorla pour entamer un discours où il invitait les collectivités locales à évaluer au mieux leurs futurs investissements dans le contexte financier actuel. Tout le monde, et la presse comprise, sont donc restés sur ces deux chiffres, à savoir un [insouciant] budget de 14 millions d'euros au départ, et un budget [rigoureux] d'un peu plus de 8 millions d'euros à l'arrivée.

Mais la réalité est toute autre ! Le Magazine n°30 de la CCC (toujours en ligne sur le site Web de la communauté) révèle au contraire que le budget prévisionnel du centre aquatique était de 10,856 M€, que la meilleure offre reçue à l'issue d'un appel d'offre qui s'est déroulé du 19 octobre au 14 décembre 2007 était de 12,973 M€, soit un dépassement de +19,5%, et que cet appel d'offre a donc été déclaré infructueux.

Et quel est le coût réel du centre aquatique ? Lors de la réunion de l'Assemblée Communautaire du 24 mars 2010, le budget d'investissement avait été fixé à 8 M€ (cf. délibération). Un an plus tard, lors de la réunion du 02 mars 2011, le budget d'investissement du centre aquatique était revu à la hausse pour atteindre un peu plus de 10,3 M€ (cf. délibération). Cette année, la séance du 28 mars consacrée aux budgets a porté ce montant à un peu plus de 11,3 M€ (cf. délibération). Et mercredi dernier lors de la réunion de l'Assemblée Communautaire à Cabrières, cette enveloppe budgétaire a encore été mise à jour pour prendre en compte la réalité de la facturation ; nous en sommes à 11,5 M€ ! J'ai demandé en séance si cela allait encore augmenter, et il m'a été répondu que cela dépendrait de la décision de l'assemblée pour les prochaines années, puisqu'on sait qu'il manque encore des équipements et qu'il est déjà prévu de les réaliser.

Alors simplement une question, pourquoi de telles erreurs sur ces chiffres ? Bernard Soto n'avait pas donné de suite favorable en 2007 à un marché qui dépassait l'enveloppe votée par l'Assemblée Communautaire, enveloppe fixée à un peu moins de 11 millions d'euros HT. Aujourd'hui, la construction du centre aquatique a coûté un peu plus de 11 millions d'euros HT. A l'arrivée, le projet arrivera au même résultat financier, à quelques équipements près et sans oublier que le projet précédent s'inscrivait dans le cadre d'une délégation de service publique (et donc moins risquée pour les finances de la Communauté).

Photo0231.jpg

J'avais produit deux notes sur ce blog au lendemain du Conseiil Communautaire de Cabrières, sur la base de quelques désaccords féconds, et je ne pensais pas revenir sur la question du centre aquatique. Mais là, c'est un devoir.

15:56 Publié dans CCC | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.