Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/05/2012

Un pavillon bleu sur le Salagou, bravo à la commune de Clermont l'Hérault !

Je l'ai évoqué ici sur mon blog il y a deux ans et je l'ai abordé sur sein du Syndicat de Gestion du Salagou où je siège, le lac du Salagou disposait de tous les critères pour obtenir un label Pavillon bleu ; je me félicite donc que le dossier déposé par la commune de Clermont l'Hérault ait abouti.

Ce Pavillon bleu est avant tout le témoignage de la qualité environnementale du site et il rend hommage à tous ceux qui oeuvrent au quotidien pour que le lac du Salagou conserve ses caractéristiques qui en font un site classé et attractif. Et sur le plan touristique, ce label va bénéficier à un secteur économique très dynamique en Coeur d'Hérault.

Il reste désormais à toutes les communes du Salagou de déposer un dossier, car ce label ne peut pas être attribué à un site dans son ensemble.

Commentaires

C'est une blague,une vue de l'esprit,le Salagou est très impacté par la pollution des pesticides à grandes doses.
Parmi les molécues les plus présentes celle du fameux ROND- UP.Des allégations de ce blog qui favorisent la désinformation ne peuvent être que consternantes.Il faut rapidement faire le ménage de la pollution chimiques qui contamine également l'opinion publique.Faire la promotion du mensonge ambiant dans des pathétiques lobbings industrio-politico-touristico-mentico flagrant se traduira par l'édification de peleton d'execution émanant des états d'urgence qui se profilent à l'horizon.La population victime du génocide chimique se prépare à la vengeance de l'inconscient collectif immergée dans une colère sans cesse grandissante de jour en jour contre tous ces tocards de politiques locaux qui brillent par leur incompétence.Bientôt faudra passer à la caisse.Nous nous oublions rien.Se faire empoissonner à petit feu et prétendre le contraire à travers la propagande du conseil général 34 ne tient plus la route.Les résultats des analyses de l'eau du salagou personne ne les ignores mais personnes ne les publie.Ecrire la vérité relève d'un acte de bravoure.Pire prendre position contre le mensonge local précipite les resistants de l'environnement dans la liste noire des terroristes que l'établissement se réserve de détruire.
Mais tout cela ne durera pas pas bien longtemps.

Écrit par : Hubert BORG | 29/05/2012

Le site Web gouvernemental qui donne l'état des eaux de baignade en France met un A (bonne qualité) à la plage de Clermont l'Hérault sur la Salagou pour l'année 2011. A noter qu'en 2010 la qualité était moyenne (B).

Mais plutôt que des anathèmes virulents, il serait plus utile de nous fournir les données précises qui témoignent de la présence de pesticides dans l'eau du Salagou. Car ces pesticides se retrouvent dans tous nos ruisseaux et de plus en plus de captages d'eau potable sont touchés. Je ne nie donc pas que le Salagou soit pollué, mais il faudrait savoir à quelle hauteur.

Ajoutons aussi qu'une eau de baignade n'est pas une eau de consommation !

Écrit par : Laurent Dupont | 29/05/2012

CONFIRMER la pollution DU LAC DU SALAGOU est délà une avancée en soi.
Le SAGE RMC possède les teneurs officieuses des eaux du bassin versant Salagou.Les pestcides relevés sont ultras-présent.
Le Sage inféodés aux politiques ne mordra jamais la main de ceux qui le finance.
Le mensonge est omniprésent dans cette socièté de merde.
Oui le Salagou est un réservoir de pesticide virulents et oser affirmer que de se baigner ne présente pas de risque représente une escroquerie intellectuelle majeure.

Écrit par : Hubert BORG | 29/05/2012

URGENT:
Pavillon bleu encore une mauvaise nouvelle sur Clermont l'Hérault/Lac du Salagou.Qu'on explique officiellement comment obtenir un label censé être d'enfer dans une région extrêment contaminée par les mines d'uranium de COGEMA sur une exploitation de 30 ans dans un bassin versant sur le lac de Salagou et fleuve Hérault.Toutes mines actuellement noyées à 97% sont d'excellent réservoir d'eau lourde hautement radioactives dans l'impluvium souterrain.L'équation insoluble qui persiste dans le Clermontais consiste à nous faire avaler un pavillon bleu dans une zone radioactive.A part ça tout va bien.Faut pas nous la faire ,on est pas des buveurs de pastis.Arrêter de participer à ,cet empoisenement collectif fomenter par le corps des mines et le lobbys du nucléaire.On sait bien que Montpellier est une place réputée pour traiter les cancers,mais c'est pas une raison pour exposer la population ignorante à un génocide silencieux dans le Clermontais et au-delà.Franchement il faut arrêter tout ce cirque: le secteur est en zone rouge.
Les politiques le savent,les autorités le cachent!On vient de faire circuler un détecteur de matière ionisante de type scootgamma sur zone exondée et noyée. C'est très grave.
Nous avons trouvé des valeurs incroyables sur d'anciens terils de stockage.Greenpeace est sur l'affaire.
HB porte-parole du collectif unitaire pour la défense de l'eau souterraine du Larzac SUD.

Écrit par : Hubert BORG | 15/06/2012

J'ai constaté cette année la prolifération d'algues en quantité et pour la première fois sur les bords ... Coté cartels. Est ce que ces pesticides ont a y voir ?

Écrit par : seb_ | 10/07/2012

Les discussions au sein du Syndicat Mixte de gestion du Salagou abordent souvent la question des espèces invasives. Lors de la dernière réunion du Syndicat, fin juin, c'est justement la cas du lagarosiphon qui a été évoqué. Cette plante ne doit pas sa présence à des pollutions en pesticides, mais elle provient certainement de son usage abondant en aquariophilie (un peu comme les petites tortues de Floride). Elle est présente entre 2 et 4 mètres de profondeur tout le long des berges du Salagou (un peu moins vers Liausson), et elle gêne énormément les activités de baignade ainsi que les turbines du barrage. Un seul point positif, elle fixe les métaux lourds ... Le Syndicat étudie des scénarios d'éradiquation.

Écrit par : Laurent Dupont | 10/07/2012

D'accord. Merci pour votre réponse. Je suis repassé voir par curiosité et vous avez été très prompt. Merci pour les éclaircissements. Et je vous souhaite bon courage pour l’éradication avec ces plantes.

Écrit par : seb_ | 10/07/2012

DES DISCUSSIONS ALORS QU'IL FAUT DE L'ACTION;
J'ADORE CET HERAULT MASSACRE DECORS POURRI DE GUIGNOLS AND CO!
CE QUI FAUT ERADIQUER C'EST CETTE MERDE MAFIEUSE QUI POURRI LA DEMOCRATIE!

Écrit par : Hubert BORG | 10/07/2012

@ Hubert BORG

Quelle que soit la validité des causes que vous prétendez défendre, les excès mêmes et la vulgarité de vos anathèmes sectaires, enlèvent toute crédibilité à vos interventions.

Écrit par : Stephane | 11/07/2012

Je suis peu informé des problèmes réels de pollution de ce site que j'aime parcourir mais il me semble que Monsieur Borg ferait bien de balayer devant sa porte et modifier la tonalité de ses propos quand il se pose en défenseur de la démocratie. Les insultes dénotent souvent une faiblesse de l'esprit .

Écrit par : ulysse | 11/07/2012

Le dernier commentaire de Monsieur Borg a été retiré, il dépassait largement les limites de l'acceptable.

Écrit par : Laurent Dupont | 12/07/2012

ce monsieur borg a l'air visiblement trés concerné et motivé , ce qui ne devrais pas l'empecher d'etre correct ne serait-ce que pour profiter d'une bonne communication et donc d'échanges d'informations sérieuses et vérifiables .J'ai passé un bts gemeau et le sujet m'interresse de fait. Toutefois j'ai une autre approche des soucis de pollution (s'il en est) du salagou : nous ne sommes pas sur un bassin versant d'agriculture tres intensive (vignes, oliviers et un peu de maraichage) ; de plus les agriculteurs du site se tournent de plus en plus sur le bio! s'il y a pollution il s’agirait plutot d'une eutrophisation du milieux conséquente a un faible marnage du lac en rapport au volume annuel d'eau d'alimentation de celui ci . Bien sur l'agriculture peut impacter un peu au niveau des fertilisant mais on sait bien que ce n'est pas les vignes les plus consommatrices en fertilisant , reste les effluents (particuliers et , peut etre ,caves cinicoles) un spanc a été crée récemment laissons lui le temps d'effectuer ses contrloles .Enfin je ne vois pas ce qui pourrais empêcher qui que ce soit de prendre des échantillons ( via une association) et de procéder a des analyses.Enfin gardons la téte froide , je ne pense pas qu'il y ait dans la gestion du lac des serial killers option empoisonnement lacustre

Écrit par : raymond silbert | 14/07/2012

bonjour,
je me pose en vacancier et me demande si on peut encore se baigner sachant cette polution.
le cite et si beau et accéssible
merci d'avance

Écrit par : loic clepier | 15/07/2012

Vous pouvez consulter les données sur la qualité des eaux de baignade de la plage de Clermont l'Hérault sur le site Web : http://baignades.sante.gouv.fr/consultSite.do?isite=003144&dptddass=034&annee=2012&objectId=1365&plv=00145341#d

Si quelqu'un dispose de données différentes, alors il faut les communiquer. Autrement, le lac offre une bonne qualité des eaux de baignade et l'obtention d'un pavillon bleu en est le témoignage.

Bonne saison estivale autour du Salagou

Écrit par : Laurent Dupont | 15/07/2012

bien sur qu'il est "baignable", mais en plus il est remarquable et respectable. Je vous conseille aussi la photo, voire la peinture, son camaïeu de couleurs en vaut la peine

Écrit par : raymond silbert | 16/07/2012

je viens de me relire : désolé pour les fautes d'aurtografes

Écrit par : raymond silbert | 16/07/2012

Laurent Dupont brandit les résultats du Gouvernement.
Chacun sait que la DDASS est une menteuse de première.
C'est fous le nombre de vendus en France qui pour garder leur petit poste de merde cache la merde que l'on produit pour faire du fric.
En France et au Salagou plus précisément les autorités nous mentent du matin au soir et du soir au matin.
C'est le pavillon noir qui doit flotter sur le lac.
Et sur la France ,le corps des mines nous à tous condamner
avec le nucléaire.
Les mines de la COGEMA à Lodève sont à moins de 3km à vol d'oiseau du Lac.Alors arrêtez de mentir aux populations innocentes.Vous avez tous des gosses ou de la famille ici,alors toutes mes sincères condoléances.Par vos mensonges c'est eux que vous assassinez!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Hubert BORG | 21/08/2012

ier 2012, LePost.fr laisse la place au HuffingtonPost.fr. Pour plus d'informations, cliquez ici

Publié par
pierrot le zygo

post non vérifié par la rédaction
La COGEMA (AREVA) a enterré sont usine sur le site d'exploitation d'uraniom (commune de Lodève 34) car le coût de la décontamination était trop élevé !

15/07/2008 à 11h40 - mis à jour le 15/07/2008 à 11h46 | 5222 vues | 0 réactions

Ci-dessous la photo (prise discrètement il y a une 10 d'années) montre bien la quantité et la surface de cette poubelle.


La COGEMA affirme que toute l'eau de pluie est récupéré puis traité. Qui peut croire que l'on peut peméabiliser une surface aussi grande en connaissant les mouvements de terrains ?

Je rappelle que mon frère qui travaillait sur ce site est mort à l'âge de 39 ans d'un cancer dû a des(dossier médical) inhalations de poussières radioactive et air ionisant.

Fin des années 90, le responsable communication (Dufour) annonce en plein conseil municipal : "nous allons enterrer l'usine car le coût de la décontamination était trop élevé " Je suis le seul élu a réagir !
Peut de temps aprés la COGEMA a vendu pour 1€ symbolique les dizaines d'hectares que comprend son ancien site d'exploitation !
Aujourd'hui sur ce site est prévu un technoparc (sans danger) ou toutes les bâtisses devront être sur pilotis !

AREVA FOURNISSEUR OFFICIEL DE VEUVES !







Tricastin , centrale , pollution , radioactif , Areva , nappe , Lodève , cogema , actu , radioactivité , contamination , guiraus

* 0 réaction(s)
* 0 post(s) en réponse



EXCELLENT!

Écrit par : Hubert BORG | 29/08/2012

Pour 2013 ça sera le Pavillon Orange décerné à la Communauté des Communes du Clermontais pour la multiplication des risques et la création d'un risque systémique majeur (voir prim.net/ma commune: Clermont l'Hérault). L'absence de Plan Communal de Sauvegarde, l'absence de PPRT pour le site Seveso - Système U, les manœuvres dilatoires du département 34 (propriétaire du barrage) pour ne pas diligenter l'étude de danger du barrage du Salagou obligatoire au plus tard décembre 2012, ce qui empêche l'actualisation du PPI .
Bonne année

Écrit par : felix potin | 24/12/2012

Bonjour,

Dans la suite des investigations environnementales sur le Lodevois/ Clermontais les nouvelles récentes ne sont pas très rejouissantes.
Au delà du sanctuaire des déchets nucléaires inhérents au site de la Cogema,les anciennes mines ont également été ultilsées en décharge en ciel fermé d'ordures ménagères.Le jus immonde qui en découle s'infiltre depuis des décennies dans les nappes phéatiques du bassin versant du Clermontais.La grenade écologique est bien dégouillée,on va ben voir dans quelques gueules politiques va -t-elle exploser.D'ores et déjà les victimes du Clermontais peuvent se compter en milliers de victimes collatérales: innocentes et désinformées.Un dossier suivit de très près par l'association pour la protection des ressources en eau de la vallée de l'Hérault (PREVHE).

Écrit par : Hubert Borg | 13/02/2014

Que Mr le Prefet publie l'étude OFF statistique des cancers du bassin Lodévois/clermontais de ces 20 dernières années.
Données collectées par CHU de Montpellier et de Marseilles.
Edifiant de clarté!

Écrit par : Hubert Borg | 14/02/2014

Bonjour,

Les politiques véreux que vous avez élu dans une oligarchie répugnante ,vous le rendent bien mal.Pendant des décennies vous avez bu vous et votre famille une eau dite"potable" qui en faîtes était et demeure à ce jour ,toujours de la "merde".Excusez -moi de cette expression qui dépasse ma convenance.Cela fait de mois que je vous alerte sur la situation qui est générale partout en France.Même Midi-Libre qui est un quotidien vendu à la dictature socialiste locale.Ce qui se passe aujourd'hui est très grave.Et nous n'avez rien vu encore.Le pire est à venir.Je vous donne la source qui corrobore nos d'infos diffusée publiquement par notre association pour la protection des ressources en eaux de la vallée de l'Hérault (La PREVHE).http://www.midilibre.fr/2014/02/27/eau-trop-polluee-le-point-dans-votre-departement,827927.php

Écrit par : Hubert Borg | 27/02/2014

Il faut remplacer par le pavillon noir le label frelaté du pavillon bleu escroquerie intellectuelle que le touriste loin d'être idiot à bien compris.
Cette année 2014 après des années de mauvais signes,de mauvaise augure,le gisement touristique s'est effondré partout sur le département de l'Hérault.
Un survol rapide des berges du Salagou,corrobore le raz le bol des professionnels du tourisme.Les politiques locaux ont réussi à faire fuir les touristes.En un mot il n'y a personne.
Nous sommes le 27 juillet 14 et la saison n'a toujours pas démarrée.De plus ,les berges du lac ont été verouillé et plus personne n'en a accès comme jadis.Seuls prolifèrent des ecrevisses dégénérées,un algue invasive,et une politique départementale absolument incohérente en terme de tourisme de masse.Le grand site du Salagou demeure désormais une coquille vide improductive et sans lendemain.Mais le pire est à venir :son coût exorbitant!Comme un malheur n'arrive jamais seul,s'ajoute l'algue envaihissante du lac qui achevera la pays du Salagou connu désormais pour ses supermarchés vides,dans une économie locale tellement paupérisées qu'il y a lieu de s'interroger sur le devenir de ce territoire.
Pendant ce temps le lagarosiphon major s'installe dans le lac comme la misère dans les villages qui bordent le lac.Un signe des temps qui ne présage rien de bon dans un proche avenir.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/2013/07/16/le-lagarosiphon-major-l-assaut-des-eaux-du-lac-du-salagou-288771.html

Écrit par : hubert BORG | 27/07/2014

Les commentaires sont fermés.