Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/05/2012

La gauche part divisée pour les législatives dans l'Hérault ...

Si le score du Front National le 22 avril fait craindre que la gauche ne puisse pas être présente au second tour des législatives le 17 juin sur deux circonscriptions (la 34-06 sur Béziers et la 34-07 sur Agde), le grand nombre de candidats de gauche sur toutes les circonscriptions est un autre facteur de risque à ne surtout pas négliger. Pour figurer au second tour des législatives, les candidats du premier tour doivent réunir au moins 12,5% des électeurs inscrits ! Et en sachant que la participation est toujours un peu moins forte aux législatives qu'à la présidentielle, la division pourrait être fatale ...

Ci-joint toutes les candidatures déclarées à ce jour pour le 10 juin : candidats_legislatives_herault_2012.

Or, François Hollande a besoin d'une majorité à l'Assemblée Nationale pour pouvoir mettre en oeuvre le programme pour lequel il a été élu. On peut être d'accord ou pas avec ce programme, c'est en tous cas celui que les Français ont choisi le 6 mai. Si la gauche n'était pas majoritaire à l'Assemblée Nationale au soir du 17 juin, alors nous rentrerions dans une période de cohabitation synonyme d'immobilisme. Et la situation économique ne le permet pas !

Sur les 9 circonscriptions de l'Hérault, tous les partis de gauche (PS, EELV, PdG, PC, PRG, ...) pourraient s'entendre pour y avoir des députés. Mais l'intérêt général du Pays prendra-t-il le pas sur les intérêts personnels de candidats trop ambitieux ?

22:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.