Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2012

Merci Bernadette, bientôt 79 ans et peut-être intéressée par un poste de Ministre des Affaires Etrangères (comme Hillary Clinton ;-) ...

Bernadette Chirac juge que François Hollande «n’a pas le gabarit d’un président de la République». «Il faut beaucoup d'expérience pour être président de la République, il faut une longue expérience politique, il faut avoir été ministre, il faut avoir, à mon avis, beaucoup fréquenté l'international», a-t-elle ajouté cette semaine en marge d'une séance du Conseil Général de Corrèze.

Mais l'avis de Bernadette Chirac qui fait échos à des critiques semblables venues des rangs de l'UMP est-il fondé ?

Sénateur de l'Illinois en 1996 puis sénateur des Etats-Unis en 2004, Barack Obama n'a pas d'autre expérience politique que celle de parlementaire ; il n'avait jamais occupé de poste ministériel ni fréquenté les grands de ce monde. Or, dès son élection en 2008, Barack Obama prends très rapidement les habits du chef du plus grand Etat du monde. Et s'il est réélu pour 4 ans en 2012, Barack Obama finira sa carrière politique à 55 ans.

David Cameron n'a jamais occupé de poste ministériel avant d'être nommé premier ministre d'Angleterre en 2010 ; son parcours politique (conseiller ministériel, député ou encore leader du parti conservateur) lui a suffi pour occuper efficacement le 10 Downing Street.

Mais cette capacité au renouvellement de la classe politique n'a pas de frontière ; les pays méditerranéens sont souvent stigmatisés sur leurs traditions politiques, et les pays nordiques ou anglo-saxons sont fréquemment cités en exemple. Mais prenons le cas de l'Espagne qui voit de jeunes premiers ministres prendre les rennes de l'Etat. José Maria Aznar est devenu premier ministre en 1996 et il n'a fait que deux mandats jusqu'en 2004 ; il n'avait jamais été ministre auparavant et il a cessé d'avoir des ambitions politiques à 49 ans ! Même parcours pour José Luis Rodriguez Zapatero qui fait deux mandats à la tête de l'Etat Espagnol de 2004 à 2011, sans aucune expérience ministérielle avant 2004, et il met fin à ses activités politiques à 51 ans (pour écrire ses mémoires) !

L'idéal Républicain et le carriérisme politique sont antinomiques ; celles et ceux qui occupent toute leur vie des postes ministériels ou qui briguent sans cesse les mêmes mandats confisquent aux citoyens une part de leur souverainneté. Il ne faut pas uniquement limiter le cumul des mandats simultanés, il faut aussi limiter le cumul dans le temps. Le mandat de Président de la République est limité à un seul renouvellement, il devrait en être de même pour tous les exécutifs d'assemblées d'élus.

Les commentaires sont fermés.