Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/02/2012

Plan Régional de l'Agriculture Durable (PRAD) du Languedoc-Roussillon : Consultation publique du 23 janvier au 23 février 2012 !

Je me permets de reprendre ci-dessous le communiqué du Préfet de Région du 23 janvier dernier :

La Loi de Modernisation de l’Agriculture et de la Pêche du 27 juillet 2010 a institué le «plan régional de l’agriculture durable» qui fixe les grandes orientations de la politique agricole, agroalimentaire et agro-industrielle de l’État dans la région. Ce plan doit prendre en compte les spécificités des territoires ainsi que les enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

L’objectif du plan régional de l’agriculture durable (PRAD) du Languedoc-Roussillon est de proposer une vision partagée de l’agriculture durable conduite par l’ensemble des acteurs concernés.

L’élaboration du PRAD, qui incombe au préfet de région, suppose donc une très large concertation. Pour cela, il s’appuie sur une commission, la COREAMR (commission régionale de l’économie agricole et du monde rural) qui réunit l’Etat, les collectivités locales, les chambres consulaires, les syndicats agricoles, les syndicats de salariés, les représentants des filières agricoles et agro-alimentaires, les associations de protection de la nature et les associations de consommateurs.

Cette commission a identifié cinq grandes thématiques qui structurent le PRAD :

  • conforter une agriculture dynamique, attractive pour les jeunes, compétitive et respectueuse de l’environnement ;
  • disposer d’une ressource en eau accessible pour l’agriculture, préserver la qualité de l’eau et anticiper le changement climatique ;
  • pour des terres agricoles préservées, des territoires entretenus et vivants ;
  • pour une alimentation de qualité, des produits locaux reconnus, gage de confiance entre consommateurs et producteurs ;
  • s’appuyer sur l’exceptionnel potentiel de recherche et de formation agronomiques disponible en région pour préparer aujourd’hui l’agriculture de demain.

Le document soumis aujourd’hui à consultation du public a été examiné en COREAMR le 04 janvier 2012 et amendé suite à ses observations.

Le document est mis en consultation publique du 23 janvier au 23 février 2012 sur le site : http://draaf.languedoc-roussillon.agriculture.gouv.fr/Con...

Les observations peuvent être transmises à la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt à l’adresse suivante : prad.draaf-languedoc-roussillon@agriculture.gouv.fr

Evidemment, il faut consulter ce document et il faut y contribuer !!!

Commentaires

Ci-après le message que j'ai adressé à la DRAAF-LR :

Bonjour,

Le PRAD dont j'ai lu la version détaillée constitue une base de travail réaliste et ambitieuse ; j'en approuve les orientations.

Un reproche néanmoins, la non implication des collectivités locales dans sa mise en oeuvre. Les communes sont par exemple confrontées à l'ambiguïté de devoir loger leurs administrés tout en favorisant le développement d'une économie agricole. Des outils existent (ZAP, PAEN, ...), mais ils restent méconnus, leur mise en oeuvre étant trop peu promue. Or, offrir des espaces cultivables à de nouveaux agriculteurs est indissociable de pouvoir les loger, mais aussi de pouvoir leur mettre à disposition des instruments de stockage, de transformation et de commercialisation.

Par exemple, comment une commune peut-elle constituer une réserve foncière agricole, favoriser la réalisation d'un hâmeau agricole et créer une zone d'activité économique dédiée aux métiers de l'agriculture et de l'agro-alimentaire ? Or, de tels projets répondent au diagnostic du PRAD, sauf qu'il n'y est pas apporté de réponse appropriée dans le document. En interrogeant les personnes qui veulent s'installer, les obstacles qu'elles citent presque systématquement sont : l'accès au foncier, le logement et les outils qui conduisent à la commercialisation de leurs productions. Paradoxalement, le financement du projet n'apparaît pas comme un problème insurmontable. Mais le budget d'investissement constitué d'apports personnels, d'aides publiques et d'emprunts se heurte très rapidement à des obstacles opérationnels.

Je suis adjoint au Maire de Paulhan, délégué à l'urbanisme et à l'environnement. La commune de Paulhan se trouve en Coeur d'Hérault, un territoire qui fait face à une urbanisation galopante, très mal maîtrisée par les élus locaux. Or, les structures intercommunales en place (Pays Coeur d'Hérault, Communautés de communes, Syndicats mixtes, ...) gèrent l'existant plutôt qu'elles n'anticipent les enjeux du 21 ème siècle (indépendance alimentaire, relocalisation de l'économie, ceintures vertes des villes, territoires en transition, développement durable, ...).

Ce PRAD répond-il aux attentes d'une commune rurale comme Paulhan ? Pas complètement ...

Je me tiens à votre disposition pour participer à des réunions de travail ou à des instances de coordination. Je suis mobilisé pour le maintien et pour le renouveau de la ruralité de nos territoires du Coeur d'Hérault, et je souhaite partager mes propositions avec les autres acteurs régionaux de cette ambition commune.

Bien cordialement

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Laurent Dupont
Adjoint au Maire de Paulhan
19, cours national
34230 PAULHAN
Tél. : 06 89 44 68 36
Mail : paulhan2008@orange.fr

Écrit par : Laurent Dupont | 19/02/2012

Les commentaires sont fermés.