Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/11/2011

Le texte de l'accord législatif 2012 entre écologistes et socialistes adopté à 74% par le Conseil Fédéral d'EELV

La presse et les caciques de la droite Sarkozyste ont passé leur semaine à vilipender l'accord signé entre le Parti Socialiste et Europe Ecologie Les Verts le 15 novembre [Texte de l'accord PS - EELV]. Mais quand on lit ce texte en détail, alors on s'aperçoit qu'il résulte d'un long travail de négociation et qu'il formalise une véritable rupture avec les modèles dominants en ce début de 21ème siècle.

Alors oui, les socialistes et les écologistes n'ont pas le même point de vue sur le nucléaire. Cela sera abordé aussi bien par Eva Joly que par François Hollande pendant la campagne présidentielle, et il faudra soumettrre la question de la sortie du nucléaire à l'ensemble des français par référendum en 2012. Mais le texte de l'accord ne signifie pas que les deux formations politiques sont d'accord sur tout, et on peut même dire qu'il témoigne d'un consensus entre des partis très spécifiques, qui ont aussi acté leurs désaccords. N'oublions pas l'anachronique projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes ... Le PS reste dans la logique de "réparer le système", et en cela il est parallèle à celui de l'UMP, alors qu'EELV veut "changer de système". Et en y regardant de près, l'empreinte des socialistes dans le texte de l'accord ressemble plus à du Montebourg qu'à du Hollande ...

Ainsi, Eva Joly dispose d'un véritable espace politique pour promouvoir le projet écologiste. Son parcours témoigne de la rigueur avec laquelle elle défend ses valeurs, et elle continue de le faire avec conviction, avec responsabiité. Et c'est aux côtés de centaines de candidats EELV aux législatives de 2012 qu'Eva Joly fera campagne, dans leur circonscription, au plus près des problématiques soulevées localement.

Le Conseil Fédéral d'EELV a adopté ce samedi 19 novembre l'accord programmatique et électoral avec le PS pour les législatives de 2012 (96 pour, 31 contre et 3 blancs). Cet accord permettra aussi aux écologistes de disposer d'un groupe parlementaire à l'Assemblée Nationale. Députés et sénateurs écolos pourront alors porter leurs exigences programmatiques au Parlement, tout en apportant leur concours aux combats menés par les élus locaux et par les militants d'EELV. Quand on mène un combat local, pouvoir s'appuyer sur un/e parlementaire pour par exemple déposer une question écrite au Gouvernement, c'est une arme de plus pour l'emporter.

18:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

il ne faut pas trop se faire d'illusions sur les questions écrites... certaines restent sans réponse, pendant des années... et finissent par tomber dans l'oubli...

Écrit par : vieilledame | 23/11/2011

Les commentaires sont fermés.