Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2011

Payer collectivement pour le locataire indélicat ?

Pour illustrer le problème de la dette grecque, les commentateurs économiques nous ressassent sans cesse cette histoire du locataire qui ne paye pas son loyer. Et de demander à la cantonade s'il serait normal que tous les autres locataires payent pour lui ...

Imaginons effectivement un locataire dont la situation financière est fortement dégradée, et qu'il ne s'acquitte plus de ses loyers. Mais en même temps, ce locataire indélicat achète à sa voisine du dessus les confitures, les soupes et les plats cuisinés que ses parents confectionnent à la campagne. Que ce locataire aide sa vieille voisine à aller faire ses courses. Que quelques voisins viennent régulièrement chez lui pour passer un bon moment. Que la femme de ce locataire tant décrié garde en fin d'après-midi quelques enfants de l'immeuble après l'école, et que notre locataire bricoleur dépanne ses voisins pour quelques travaux intérieurs (même au black).

Bref, ce voisin qui ne paye pas son loyer se révèle sous d'autres angles que le seul argent. Il y a du lien social et de la solidarité, et cela compte plus que tout !

Et il en est de même pour la Grèce. Les allemands comme les français aimaient bien les grecs quand ils achetaient des sous-marins et des avions de chasse, et avec des obligations garanties par les banques françaises et allemandes. Si la Grèce devait abandonner la zone euro, cela constituerait pour ses voisins européens une baisse de leur balance commerciale.

Cessons donc de n'avoir les yeux fixés que sur les cours de la bourse et abordons le projet européen avec une autre grille de lecture, plus sociale, plus solidaire et plus exemplaire pour le reste du monde.

Les commentaires sont fermés.