Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/09/2011

La France aveuglée par la Grèce !

L'Assemblée Nationale a voté aujourd'hui une aide de 15 milliards d'euros à l'Etat Grec, en même temps que les députés votaient 12 milliards d'austérité pour l'économie nationale. Certains diront que la France fait là un geste de fraternité pour sauver la Grèce (en comparaison de l'Allemagne), et par la même la zone Euro, mais tous les économistes et tous les observateurs politiques savent que la Grèce ne remboursera jamais sa dette.

Même les banques françaises détiennent des obligations d'Etat grecques (5 milliards pour la BNP et 2,5 milliards pour la Société Générales), et elles s'apprêtent à revendre ces obligations à perte (-20%) dans le cadre du second programme de soutien adopté le 21 juillet par les dirigeants de la zone Euro. La Grèce sera bientôt en état d'insolvablité, et tout le monde continue de remplir un puit sans fond ...

Aujourd'hui, la dette des états est un frein à l'activité économique puisque ces états vont devoir augmenter les prélèvements sur leur richesse nationale tout réduisant leurs dépenses. Madame Lagarde tient désormais un autre discours à Washington de celui qu'elle tenait à Bercy, elle craint une contraction de l'économie mondiale que le FMI traduit déjà dans des estimations à la baisse de la croissance mondiale.

Il est urgent que la question de la dette des états soit mise à l'ordre du jour d'un prochain G20 et l'annulation partielle ou totale de cette dette soit à l'ordre du jour. La dette mondiale des états est de 46.000 milliards de dollars (c'était en 2010), mais cette somme abyssale est pour une grande partie tout à fait virtuelle. Alors, faut-il encore vivre longtemps avec un tel boulet qui pénalise le développement humain ?

21:10 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.