Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2011

J'ai voté contre le compromis de vente de 20 ha à Système U Sud !

Et hop, en un tour de passe-passe, le Président Cazorla obtient le droit de signer un compromis de vente pour 20 ha de terres pour que Système U implante sa base logistique. Oublié le très polémique prootocole d'accord, voici un texte de compromis qui n'a rien à lui envier.

Mais je profite de l'article publié par Midi Libre pour contester les propos de mon collègue Jean-Claude Lacroix. Après que j'ai mis en doute la réalité des délais avancés par M. Bertrand Gardes, le patron de Système U, et après que j'ai repris les explications de M. Jean-Louis Rio, notre Directeur des Services Techniques, qui justifiait les retards pris sur le chantier du Centre Aquatique (cf. autre note sur ce sujet), le Vice-Président de la Communauté de Communes me reprochait de dénigrer le travail de nos agents. Or, je n'ai jamais porté la moindre critique sur le travail du personnel de la Communauté de Communes, ou alors il faut me citer de façon plus précise. Je reconnais par contre que l'exercice de leurs missions n'est pas facilité par la non maîtrise de ces projets par l'exècutif intercommunautaire ...

Etre seul contre tous n'est pas une fin en soi et mes interventions en assemblée communautaire s'inscrivent dans le débat démocratique qui convient en ce lieu. J'y apporte de la contestation sur les points qui me paraîssent les plus importants pour le développement de notre territoire, mais toujours de façon constructive.

Je me suis abstenu sur l'adhésion de la CCC au Syndicat mixte de l'abattoir de Pézenas.

Mon collègue Bernard Coste, Maire d'Octon, se satisfait des mesures agro-environnementales mises en oeuvre par le Syndicat Mixte de gestion du Salagou (où je siège régulièrement) qu'il porte au crédit de la Communauté de Communes du Clermontais (CCC). Mais il n'a pas donné d'exemple d'action ou de délibération portée par la CCC, et adhérer à une structure porteuse d'un soutien financier à l'abattoir de Pézenas est l'arbre qui cache la forêt, ou pluôt le cactus qui cache le désert ...

Mais nous étions très peu d'élus communautaires présents lors de l'atelier de la phase de concertation de l'agenda 21, le 9 juin à Canet, pour évoquer le développement économique. La chargée de mission du Syndicat mixte du Salagou nous a donné des informations sur l'élevage (19 exploitations pour un millier de bêtes), mais c'est évidemment à l'échelle du Pays Coeur d'Hérault que se situent les enjeux et les leviers pour agir ; l'agriculture génère 100 M€ de chiffre d'affaire à l'échelle du Pays et elle emploie près d'un tiers des salariés de ce territoire. C'est une filière économique qui est encore prépondérante en Coeur d'Hétrault, devant le commerce et la construction, mais il faut vraiment que les élus engagent des politiques publiques plus structurantes.

Oui, j'ai voté contre le doublement de l'A9 à hauteur de Montpellier !

Le débat a été largement couvert par les militants et pas les élus d'Europe Ecologie Les Verts de Montpellier et des communes voisines, le doublement de l'A9 à hauteur de Montpellier constitue une fausse bonne idée. Pour ceux qui subissent les bouchons du matin aux sorties Est et Sud de Montpellier, avec des files de voitures stationnées sur la bande d'arrêt d'urgence, la cause principale provient des rond-points dans Montpellier. Aussi, à moins de réduire le nombre de voitures (les futures lignes du tramway vont y contribuer), il restera toujours des bouchons même si le trafic de transit est déporté ...

Quant à l'argument sur la sécurité routière qui a été utilisé par les promoteurs de ce doublement de l'A9, l'actualité de ces derniers jours témoigne que les accidents les plus graves se situent au delà de Montpellier. Et pour les poids lourds dont le trafic est sans cesse croissant et qui accentue les risques pour les autres usagers de l'autoroute, il y a des mesures immédiates et simples à mettre en place : limitation de la vitesse à 90 Km/h de Béziers à Nîmes, interdiction de doubler, multiplication des contrôles sur l'état des camions et sur les durées de conduite des chauffeurs, immobilisation des poids-lourds en cas d'infraction, etc.

14:03 Publié dans CCC, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laurent dupont, a9, ccc