Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2011

Dis M'sieur Cazorla, dessines moi un site SEVESO II ...

Il s'est pas démonté M'sieur Cazorla face à la rumeur qui courre dans sa ville ... Une installation SEVESO ? AZF ? Non, au contraire c'est mieux quand c'est estampillé SEVESO, c'est un gage de sécurité renforcée ...

Allez, je grossis le trait, mais pour M'sieur Cazorla un classement SEVESO ce serait un peu à l'industrie ce que le bio est à l'agriculture, un label de qualité ! Ne riez pas, je crois qu'il en est persuadé lui-même. Mais le pire, c'est qu'il en a convaincu la presque totalité de son Conseil Municipal (excepté trois dangereux écologistes qui ont voté contre).

En réalité, une installation SEVESO est un site extrêmement dangereux, même s'il ne s'agit pas d'une raffinerie ou d'une usine chimique. En Charente, des chais et des entrepôts d'alcool sont classés SEVESO et les incidents ne sont pas rares. Le risque technologique a une probabilité d'apparition non nulle, et toute la difficulté est justement de disposer des moyens de prévention et de lutte contre la survenance de tels risques majeurs.

L'un des principaux acteurs concerné par les risques industriels majeurs sur une plate-forme telle que celle de Système U, c'est le SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours). Ce sont les pompiers qui réalisent pédiodiquement des exercices, ce sont eux qui contrôlent les installations et ce sont eux encore qui interviennent quand un incident à des conséquences à l'extérieur du site, sous l'autorité du Préfet. Or, le 1er juin 2010 quand le SDIS participait à la réunion des personnes publiques associés à la révision simplifiée du PLU de Clermont l'Hérault, personne n'a évoqué le fait que la plate-forme logistique de Système U serait une installation classée pour l'environnement, et encore moins en SEVESO II ! Or, une telle installation sur Clermont l'Hérault nécessite des moyens supplémentaires en hommes et en matériels, mais aussi de la formation et la qualifation des pompiers ... On envoie pas des pompiers volontaires sur l'incendie d'un site SEVESO II (ou alors dans le monde rêvé de M'sieur Cazorla).

J'ai donc adressé une lettre recommandée au Directeur du SDIS, le Colonel Risdorfer, pour qu'il nous informe des moyens qu'il comptait mettre sur Clermont l'Hérault d'ici un ou deux ans :

Lettre au patron du SDIS

Une installation classée telle que Système U nous en promet une sur la Salamane, c'est aussi la mise en place d'un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) et la diffusion auprès du public du DICRIM (Dossier d'Information Communal sur les Risques Majeurs). Et avec le label SEVESO "Seuil Bas", il faudra aussi mettre en place une Commission Locale d'Information (CLI).

Bref, les habitants de Clermont l'Hérault vont devoir s'habituer avec une nouvelle signalétique qui diffère sensiblement de celle des sentiers de randonnée ...

Matières toxiques Matières inflammables
Signal d'alerte
Téléphone Ecole Cigarette
Radio Enfermez-vous Arrivées d'air
Fin de signal d'alerte

Commentaires

Tout à fait d'accord avec votre article ,cependant je me permet de faire une petite remarque concernant les pompiers volontaires:
Les sapeurs-pompiers volontaires sont envoyés sur toutes les interventions quelles que soient leurs natures.Ils ont les mêmes formations que les professionnels donc les mêmes compétences!Ils interviennent sur des horaires (à géométrie variables)de jour comme de nuit, les dimanches et jours fériés.La professionnalisation n'est pas un gage d'éthique et d'engagement pour la protection de la population .

Écrit par : skreo | 02/07/2011

Loin de moi l'idée de minimiser la motivation et la formation des pompiers volontaires ! Néanmoins, rappelons-nous l'incendie du garage Peugeot en juillet 2010 et relisons les commentaires laissés sur le blog de Midi Libre (http://clermontherault.blogs.midilibre.com/archive/2010/07/17/le-garage-peugeot-part-en-fumee.html) ... C'est là où je me dis qu'une caserne comme celle de Clermont l'Héraut n'est peut-être pas dimensionnée pour un site SEVESO. Et faut-il la dimensionner pour un risque hypothétique ? D'où l'intérêt de mutualiser les moyens et de mettre ces installations classées dans des zones où des moyens opérationnels existent déjà (Béziers, Frontignan, Sète, ...).

Écrit par : Laurent Dupont | 02/07/2011

Tout à fait d'accord avec votre conclusion:"mettre ces installations classées dans des zones où les moyens opérationnels existent déjà"

Écrit par : skreo | 02/07/2011

Les commentaires sont fermés.