Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2011

La SAFER-LR prêche-t-elle dans le désert ?

Déjà le 10 juin 2010 je postais sur ce blog une note relative à la publication par la SAFER-LR d'un état des lieux du foncier agricole en région Languedoc-Roussillon. Et ce 10 juin 2011, Midi Libre se fait l'écho d'un état des lieux tout aussi alarmant pointé du doigt par les mêmes personnes (MM Granier et Tronche de la SAFER-LR).

Mais que disent-ils de nouveaux ? Rien ... juste des chiffres que nous connaissons tous et des diagnostics qui épinglent les politiques. En décembre 2009, le directeur-général de la SAFER-LR était l'invité du préfet pour évoquer devant les professionnels concernés les risques d'une urbanisation qui prend toujours les meilleures terres agricoles (cf. note sur mon blog). Le 21 juin prochain, le même directeur-général de la SAFER-LR organise une table ronde sur “l’implication nécessaire de l’Etat et des Collectivités pour une vraie politique foncière”, avec la participation d’Henry Nallet, ancien ministre de l’Agriculture.

Le 27 octobre 2010, Dominique Granier (le directeur-général de la SAFER-LR) était à Gignac pour participer à un débat suite à la diffusion du film "Nos enfants nous accuseront" (cf. note sur ce blog). Cette soirée organisée par le Pays Coeur d'Hérault avait vocation à ... déclencher quelque chose ... Edouard Chaulet, le Maire de Barjac, a bien illustré comment l'implication politique était le vrai déclencheur de politiques vraiment soucieuses d'un développement durable de nos territoires.

Autrement, l'article de Midi Libre de ce 10 juin 2011 nous informe que l'urbanisation des terres agricoles a augmenté de +1,81% par rapport à 2009, mais pour une valeur financière de -4,94%. En 2010, ce sont 4.000 ha qui ont été urbanisés, soit un taux de 10% très supérieur à la moyenne nationale (7,8%).

Sur le Coeur d'Hérault, la Salamane reste l'illustration phare de cet abandon des politiques. Mais cela ne s'arrête malheureusement pas là : 60 ha de terres agricoles seront prochainement arrachées entre Bages et Cambous (Carrière Leygue) avec un convoyeur presque terminé, 100 ha le long de l'Hérault entre Granoupiac et Bages (extractions autorisées par Arrêté préfectoral des sociétés SATEN au barrage de Carabottes  et SOLAG pour l'extraction de granulats). Un collectif lutte contre ces projets qu'il conteste aussi devant le tribunal administratif de Montpellier, mais le soutien des élus est vraiment urgent.

Allez, rendez-vous le 10 juin 2012 ;-)

Les commentaires sont fermés.