Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/05/2011

Monsieur le Président, voulez-vous toujours supprimer le juge d'instruction ?

L'affaire DSK nous aura, pendant toute une semaine haletante, fait découvrir le système judiciaire américain. Cette institution US auxquelles les séries américaines nous avaient pourtant habitués se révèle profondément brutale et déséquilibrée. Aux Etats-Unis, c'est le parquet qui conduit la procédure exagérément accusatoire ; notons quand même que DSK est inculpé sans jamais avoir été entendu par ses accusateurs, qu'il s'agisse du procureur ou du grand jury. Et la victime n'est pas représentée par un défenseur, comme en France, mais c'est le parquet qui se charge de la défendre.

Il reste à la défense de rentrer la tête entre les épaules lors de cette étape préliminaire, mais tout en sachant que le temps (et beaucoup d'argent) va permettre aux avocats de démonter l'accusation et d'anéantir l'accusatrice. Non, la justice américaine ne présente pas deux plateaux équilibrés d'une même balance, l'un est très chargé au démarrage quand l'autre prend du poids au fil du temps.

En France, une telle affaire serait confiée à un(e) juge qui instruit à charge et à décharge ; c'est le juge d'instruction qui diligente les investigations et qui entend les parties (victimes et accusés). Et si le régime de la détention provisoire est le même de chaque côté de l'atlantique, il a quand même la délicatesse en France de se dérouler dans la discrétion.

Nicolas Sarkozy souhaitait s'inspirer du système judiciaire américain pour réformer notre justice. Souvenons-nous aussi que le modèle américain d'accession à la propriété l'inspirait beaucoup au début de son mandat ; la crise financière et économique mondiale déclenchée par le système des subprimes est venue refroidir ses ardeurs. Mais si Nicolas Sarkozy est autant admirateur de l'amérique, je suis persuadé qu'il saurait s'y épanouir.

Quant au fond de l'affaire, je n'en pense absolument rien. Je la suis comme je suivrai un épisode de la serie télévisée New York Section Criminelle ; il manque juste l'excellent Vincent d'Onofrio dans cet épisode là ...

09:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justice, dsk, sarkozy

Les commentaires sont fermés.