Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2010

Comment investir durablement 17 M€ ?

L'échelle sur laquelle les promotteurs et les détracteurs du projet de ZAC à la Salamane s'opposent, ce sont les 70 ha de terres agricoles qui vont être artificialisées. Mais ce n'est pas une échelle pertinente, la bonne échelle est celle du budget de 17 M€ que la Communauté de Communes du Clermontais (CCC) va y investir. Et la question n'est plus de se demander si les 70 ha de la Salamane constituent l'enjeu prioritaire de cette confrontation de projets, mais plutôt comment investir durablement 17 M€ sur le territoire du Clermontais !

Dans le document ci-joint (17 M€ durablement.pdf), je fais le parallèle entre le projet actuel de zone d'activité à la Salamane, porté par la CCC, et un projet alternatif de Parc Agricole comme celui que nous avons vu cet été à Barcelone. A peu de choses près, un même investissement de 17 M€ produirait le même nombre d'emplois directs dans les deux cas (autour de 500), mais ce ne sont pas les mêmes emplois, ils incarnent deux projets de société totalement opposés et ils supposent des projets de territoire très différents.

Ce que le Maire de Barjac a fait en 2008 (cf. "Nos enfants nous accuserons"), et ce qu'il vient de promouvoir cette année au travers du portage foncier de 120 ha pour de l'agriculture bio au prix de 1 M€ (avec le concours de Terre de liens), cela constitue une référence que personne ne peut plus ignorer. Surtout qu'Edouard Chaulet, le Maire de Barjac, était à Gignac le 27 octobre dernier à l'invitation du Pays Coeur d'Hérault pour nous faire découvrir ses projets.

Alors je dis banco à tous mes collègues du Conseil Communautaire, plaçons plutôt ces 17 M€ dans un Parc Agricole que dans une ZAC qui a 30 ans de retard en matière de modèle de développement économique.

Les commentaires sont fermés.