Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2010

L'Etat dit NON aux éoliennes dans le Golfe du Lion

Le développement massif de l'éolien était un engagement fort du Grenelle de l'Environnement, le Gouvernement en avait un objectif majeur lors des débats sur la loi Grenelle II, mais le lobbying des élus du littoral Languedocien a semble-t-il convaincu Jean-Louis Borloo de renoncer à l'installation de fermes éoliennes dans le Golfe du Lion. Toujours cette même peur irrationnelle face à l'inovation, face au progrès et donc un retard prévisible de la France vis à vis des autres pays cotiers d'Europe. A l'instar de la peur pour le train ou pour l'avion il y a un siècle, ce véto ministériel ne fait que reculer l'échéance ; la fin du nucléaire civil et les conventions signées par la France sur les gaz à effet de serre nous mèneront à moyen ou à long terme vers cette source d'énergie renouvelable en mer.

C'est l'impact visuel qui a été le plus fort argument des opposants à l'éolien en mer ; ce littoral touristique ne pouvait pas s'enlaidir de chaînes d'éoliennes sur l'horizon de nos plages. Mais une éolienne en mer mesure 150 mètres et, avec la rotondité de la terre, elle devient invisible sur l'horizon à 40 km de distance. Et à 14 Km de distance, une éolienne se perçoit comme une image de 1 cm que nous verrions à 1 mètre de nos yeux.

Deux images caricaturales s'affrontent pour évaluer cet impact visuel :

  • Cette photo (montage ?) de Midi Libre dans son édition du 23 octobre où les éoliennes sont presque à nos pieds :

    eolienne_au_bord_de_plage.JPG










  • Ce montage visuel produit dans une étude paysagère pour la Compagnie du Vent - GDF SUEZ - pour un projet éolien au large de la baie de Somme, l'image montrant l'impact visual à 14 Km de distance :

    plage_treport.JPG




Plus sérieusement, BRL Ingénierie a produit en 2002 une étude très fouillée pour les services de l'Etat en région Languedoc-Roussillon sur les avantages et les inconvénients d'un projet éolien dans le Golfe du Lion. Ce rapport est toujours d'actualité et il faut le lire pour analyser en détail l'impact d'un tel projet.

Personnellement, j'espère que ce NON de l'Etat n'est que provisoire. Je souhaite aussi que le Conseil Régional qui s'était tellement engagé dans cette voie se rende plus persuasif face à Jean-Louis Borloo. Ces élus opposés au projet (Elie Aboud et Gilles d'Ettore entre autres) sont des nimbystes (de l'anglais Not In My Back Yard qui signifie jamais dans mon arrière-cour), en gros les nuisances sont toujours mieux perçues quand elles sont chez les autres ... Belle leçon de responsabilité politique !

Commentaires

je découvre avec délices l'expression NIMBYSTE ! ça leur va bien !
(pas à proximité de ma 2e résidence secondaire...)

Certains, concernant la justice sociale, sont aussi des NIMBYSTES ! (par exemple avec un salaire plétorique, continuer à occuper un HLM...etc... ; par exemple à la retraite, toucher plus qu'un débutant dans la carrière qu'on vient d'abandonner...etc...)

Écrit par : vieille dame | 24/10/2010

Les commentaires sont fermés.