Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/10/2010

Salamane, les acquisitions continuent et les budgets explosent !

L'assemblée communautaire avait ce soir deux délibérations sur la Salamane. La première concernait la rémunération du maître d'oeuvre qui a produit son avant-projet définitif ; les travaux qui avaient été estimés à 5 M€ début 2009 par les services techniques de la CCC sont désormais donnés à 6.340.660 € ! La programmation budgétaire pour 2009-2013 avait déjà fait un premier pas en estimant les travaux à 5,6 M€. J'ai demandé à Alain Cazorla si cet ajustement faisait suite aux remarques des personnes publiques associées à la révision du PLU. Et bien non, le Directeur des Services Techniques a répondu que cette augmentation résultait d'une simple règle de trois. Le projet initial portait sur 50 ha et il a finalement été calibré sur 70 ha ; d'où l'augmentation donnée par le maître d'oeuvre. Et le DST d'ajouter qu'en augmentant ainsi la surface cessible nous rendions ce projet de ZAC encore plus rentable ...

La seconde délibération de la soirée portait sur l'acquisition d'une parcelle de 3,1 ha pour 343.100 €, soit 10,85 € le m2. A noter que ces parcelles contiennent un verger, illustration que ces terres sont fertiles et qu'elles sont en mesure de promouvoir une reconversion agricole. Cette acquisition porte la totalité des acquisitions à 5,5 M€ (alors que la programmation budgétaire 2009-2013 prévoyait 5,6 M€). Mais il reste encore 11 ha à acquérir ! Soit un bon million d'euros à sortir du budget de la CCC ... A noter que ni le vice-président rapporteur de cette délibération, ni le DST n'avaient sur eux l'état des acquisitions passées et à venir. Il n'y a que bibi qui fait des additions délibération après délibération ! Alors qu'Alain Cazorla a introduit pour le budget de cette ZAC une programmation pluri-annuelle avec autorisations d'engagement et crédits de paiement. Cela signifie qu'à chaque délibération portant sur la Salamane nous devrions avoir un tableau récapitulatif qui donne les sommes engagées sur le budget et les sommes réellement mandatées.

Mais malgré tout, le Président Cazorla et son DST sont restés très sereins. Ils s'accordent qu'un projet évalué début 2009 à 13,2 M€ pour 50 ha s'évalue désormais à 16 ou 17 M€ pour 70 ha. J'ai évoqué mes craintes de voir ce budget de ZAC exploser dans un contexte budgétaire difficile pour l'ensemble des collectivités locales, mais rien ne réussit à entamer l'optimisme de l'exécutif intercommunal. Quant au cadeau fait à Système U qui va pouvoir acquérir ces parcelles pour 21 € le m2, le DST nous a calculé en direct ce que les autres acquéreurs auraient à débourser pour s'installer à la Salamane : autour de 40 € le m2. Et le DST de prendre l'exemple de Lidl près de Béziers qui s'est aussi installé à ce prix là de 21 € le m2 ... Alors qu'aux Tannes basses les parcelles sont vendues à 60 € le m2 ; sur la ZAC de la Barthe à Paulhan, elles sont vendues à 65 € le m2. Alors, pourquoi accepter de tels écarts ? Parce que Système U achète 20 ha quand l'artisan local n'en achète qu'un demi hectare ... On ne prête qu'aux riches !

Et Bernard Soto de faire le calcul inverse : Système U fait une économie d'environ 20 euros au m2 sur 20 hectares, et c'est donc un cadeau de 4 M€ que la CCC fait à Système U. Mais Alain Cazorla ne partage pas cette vision sociale (voire socialiste) de la chose économique.

22:53 Publié dans CCC | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.