Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2010

Réforme des collectivités territoriales, plus d'élus pour moins de pouvoirs ?

Ils étaient 49 conseillers généraux, et ils seront 55 conseillers territoriaux qui siègeront à l'Assemblée du département de l'Hérault à partir de 2014. Et l'inflation est plus importante encore au niveau de l'Assemblée régionale dont le nombre de sièges va passer de 67 à 164. Là, il faudra trouver de nouveaux locaux ... Par contre, à l'échelle de la région, le nombre total d'élus dans les Départements et à la Région passe de 255 à 164 ; tous les autres départements perdent des sièges.

Mais au delà de ces changements qui masquent de futurs redécoupages de circonscriptions cantonales, le mode de scrutin sur lequel les parlementaires légifèrent actuellement fera la part belle aux gros partis, tout en ne garantissant plus du tout la représentation des femmes au sein de ces assemblées. Fini les scrutins de listes paritaires qui garantissaient qu'à la proportionnelle les petites formations politiques soient représentées, c'est le retour à la notabilisation des élus au travers d'une élection par canton.

Lire la suite

Ce 1er juin, c'est le top départ pour la révision "simplifiée" du PLU de Clermont l'Hérault

Ce mardi 1er juin à 14h, le maire de Clermont l’Hérault animera la réunion dite d’examen conjoint de la révision du PLU avec les personnes publiques associées. Cette réunion est le point de départ réel de la procédure de révision du PLU (Plan Local d'Urbanisme) de Clermont l’Hérault, l’enquête publique démarrera ensuite après que le maire ait publié son arrêté.

Lire la suite

26/05/2010

Polices et décentralisation, Sarkozy joue sur tous les tableaux

La mort d'une policière municipale, le 20 mai dernier en Ile de France, témoigne une fois de plus d'une décentralisation inachevée. L'Etat délègue de plus en plus de compétences aux collectivités locales, tout en leur faisant la morale sur leur dépenses de fonctionnement, et il y ajoute l'hypocrisie en donnant aux obsèques d'Aurélie Fouquet une dimension nationale. Les élus locaux se transforment en supplétifs de l'Etat, de plus en plus incapbles de servir efficacement l'intérêt général.

Il est opportun aujourd'hui d'exacerber la mission des policiers municipaux et de vouloir leur donner les mêmes moyens que leurs homologues du Ministère de l'Intérieur, mais il s'agit là d'une communication politicienne. Les policiers municipaux n'ont pas les mêmes missions que la police et que la gendarmerie, ce serait plus responsable de l'assumer.

Lire la suite