Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/05/2010

Le livre blanc de l'A75, un document à sortir des archives !

Je m'étais déjà étonné que la Charte du Pays Coeur d'Hérault ou que le projet Valcordia du Conseil Général soit le dernier des soucis du Président-Maire de Clermont l'Hérault, mais il existe d'autres documents relatifs au tracé de l'A75 dans l'Hérault qui sont totalement laissés pour compte. Bref, les services de l'Etat et les collectivités territoriales investissent pour définir des politiques de développement qui préservent le patrimoine des territoires, mais tout cela est rayé d'un trait de stylo pour servir l'ambition d'un baron local.


En juillet 2001, le sénateur Marcel Vidal interpellait le ministère de l'Equipement à propos de l'utilisation des crédits du "1% paysager" sur le tracé de l'autoroute A75 dans l'Hérault. La réponse de l'Etat était que cette politique "1% Paysage et Développement" avait permis d'octroyer 8,6 millions de francs aux collectivités locales, concourant ainsi à la réalisation de projets locaux pour un montant de 28 millions de francs.

On trouve la méthodologie de cette démarche et des exemples concrets d'itinéraires touristiques dans le Guide méthodologique de la Politique du 1% Paysages et Développement - Les itinéraires de découverte (décembre 2003). Mais ce guide nous fait aussi découvrir l'existence d'un Livre blanc de l'A75 dont je ne peux pas m'empêcher de reproduire ici l'extrait qui en est donné.

"Tirer parti de cet instrument de promotion touristique que sera l'autoroute suppose une stratégie cohérente et globale, mise en place à tous les niveaux, communal, départemental ou régional. Des politiques diversifiées d'information touristique, de promotion culturelle, d'implantation de nouveaux équipements d'accueil sont d'ores et déjà mises en œuvre pour fidéliser la clientèle et l'élargir.

L'arrivée de l'autoroute doit être l'occasion de donner une impulsion nouvelle à ces actions :

  • implantation de "Relais Informations Services" (Ris) sur les aires de services et de repos, afin de promouvoir les sites touristiques, les circuits de découverte, les manifestations culturelles des terroirs voisins,
  • création de "maisons de pays",
  • mise en place de présignalisation en amont des échangeurs qui desservent les sites ou les circuits touristiques et d'un traitement thématique des voies d'accès vers les arrière-pays, afin que le jalonnement d approche d'un circuit touristique soit en cohérence avec la promotion qui en est faite ,
  • aménagement de points de découverte afin que les régions se "présentent" à l'usager et lui donnent envie de les découvrir. La promotion d'une animation touristique et culturelle pourra s'appuyer sur la mise en valeur des foires, fêtes, festivals ou expositions de la région, ainsi que sur l'organisation de parcours thématiques, axés sur la découverte de la nature, de lieux historiques, de la gastronomie ou d'artistes locaux. Tout cela conduira sans doute à un ajustement des stratégies régionales et départementales de la promotion touristique, au travers d'un dialogue entre tous les acteurs et les responsables locaux de cette politique. Mais, là encore, le discours et l'action devront se nourrir, tout au long de l'itinéraire, de la volonté de promouvoir une image attractive des régions traversées, sans fausse note au plan des sites et des paysages ".

Bon, je ne sais pas si on peut qualifier un hangar de 600 mètres de long sur 280 mètres de large et de 15 mètres de haut de "fausse note", mais ce sera indéniablement un itinéraire de non découverte pour les milliers de touristes qui transiteront sur l'A75. Loin d'assurer la promotion touristique de notre territoire, cela le rapprochera des grandes villes que les touristes veulent justement fuir le temps des vacances.

Et si quelqu'un a ce fameux livre blanc de l'A75, alors je suis preneur ! Je suis certain qu'il doit comporter un tas de prescriptions totalement oubliées depuis 10 ans ...

00:04 Publié dans CCC | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.