Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2009

La Salamane, toujours de l'imprécision dans les explications

Simple précision, il n'y a que 500 ha de vignes sur le territoire de Clermont l'Hérault, et on va en arracher plusieurs dizaines d'hectares (plus de 10%) à la Salamane pour faire de la place à la grande distribution ... Je ne sais pas ce que sont les 400 autres hectares de parcelles agricoles sur la commune de Clermont l'Hérault, mais voilà un inventaire qui serait bien utile de faire.

D'ailleurs, si quelqu'un à l'info, je voudrais bien savoir quelle surface de vignes il y avait sur Clermont l'Hérault à l'époque où le raisin de table faisait la réputation de la ville, mais aussi sa réussité économique.

P.S. : Plus d'infos sur la viticulture en allant visiter l'Observatoire Viticole du Conseil Général de l'Hérault.

 


logo_hdj.JPG

 

Edition du 30 novembre 2009

 

Clermont l'Hérault. Alain Cazorla présente aux acteurs économiques du territoire le projet de zone d'aménagement concerté à La Salamane.

Une opportunité pour l'emploi

Programmée depuis plusieurs semaines, la réunion de présentation de la Communauté de communes du Clermontais (CCC) aux acteurs économiques du territoire s'est déroulée, hasard du calendrier, le lendemain du dépôt au tribunal administratif par le collectif d'opposants d'un « recours en justice pour abus de pouvoir». Contre toute attente, le président n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet: « ce recours ne nous a pas été notifié, quand on le recevra, on le remettra à nos avocats ». L'heure n'était pas à la polémique mais à l'information. Il s'agissait pour les élus communautaires de présenter le projet de Zone d'aménagement concerté dans son ensemble et répondre aux interrogations à la fois sur l'împact économique, paysager et environnemental sur la Salamane. Une ZAC de 70ha qui comprendra, certes, un lot de 21 ha réservé par System U pour l'implantation d'une plateforme logistique, mais également, Alain Cazorla a tenu à ie préciser « 29ha à disposition des entreprises souhaitant s'installer sur le Clermontais ». « A ce jour, cinq à six entreprises ont déjâ pris contact avec la CCC », a ajouté le vice-président François Lieb.

Respect de l'Agenda 21
« Un projet majeur pour l'avenir de notre territoire ... Une opportunité de développement unique » a souligné Alain Cazorla qui insiste sur la création à terme de près de six cents emplois directs et indirects. Cependant, l'environnement demeure une priorité : « cette ZAC sera réalisée dans le strict respect de l'environrnmumt et du développement durable conformément à l'Agenda 21 ». Appuyé par des cabinets d'études spécialisés, rien ne sera laissé au hasard, et d'importantes études d'impact (hydraulique, paysager, de circulation douce, de trafic routier) vont être réalisées. Même des mesures compensatoires vont être prises pour la protection des lézards de murailles et des nidification des alouettes, a ajouté l'ingénieur de la CCC.

834 ha de terres agricoles
Une présentation de plus d'une heure durant laquelle l'emprise foncière sur les terrains agricoles n'a pas été éludée. Alain Cazorla balaye les ambiguïtés : « je soutiens et soutiendrai toujours le monde viticole qui souffre aujourd'hui d'une grave crise économique. Il y a sur Clermont 904 ha de zones agricoles, on va en arracher 70, il en restera donc 834 ha pour pouvoir soutenir l'agricùlture sur Clermont l'Hérault. On a des terrains avec de l'irrigation à proposer aux agriculteurs qui souhaitent s'installer, mais pas sur la Salamane. Nous avons suffisamment de bonnes terres pour permettre la création de projets agricoles alternatifs ».

Avant d'ouvrir le débat avec la salle, Alain Cazorla se voulait rassurant quant aux éventuelles incidences sur le budget conununautaire et sur la fiscalité des ménages: « Il s'agit d'un budget autonome et équilibré dont les investissements seront compensés en totalité conformément à la loi par la vente des parcelles ». Il invitait les participants à consulter le dossier et â y consigner leurs observations dans le cadre de la phase de concertation dans les locaux de la Communauté de communes ou à l'urbanisme de là mairie de Clermont l'Hérault.

Christine GUILLAUME

15:21 Publié dans CCC | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.