Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2009

La grande distribution assignée devant la justice civile par l'Etat

Neuf enseignes de la grande distribution (*) recevront dans les prochains jours une assignation à comparaître devant la justice civile pour répondre de l'utilisation de clauses abusives dans les contrats avec leurs fournisseurs. L'Etat reproche à ces enseignes d'imposer à ces fournisseurs des contraintes extravagantes (reprise des invendus, pénalités de retard, baisse des prix alignée sur le prix des matières premières et pas l'inverse, ...).

Mais l'Etat feint de découvrir maintenant ces pratiques abusives ... à six mois des régionales ! Ne serait-ce pas là une façon habile de distiller un peu de moralité dans un système capitalistique complètement dérégulé ? L'annonce très médiatisée du Secrétaire d'Etat Herve Novelli ira-t-elle plus loin ? Ou n'est-ce qu'un contre-feux après le parachutage raté de "Jean fils du Roi" à l'EPAD de la Défense, après la peine d'un an de prison ferme contre Charles Pasqua dans l'affaire de l'AngolaGate, le renvoi en correctionnelle de Jacques Chirac dans l'affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris et surtout après le médiatique duel fratricide de l'affaire Clearstream ? Bon courage à l'UMP pour sortir de ce marigot ...

En tous cas, ce sont ces mêmes pratiques abusives qu'emploie Système U pour s'implanter à Clermont l'Hérault, avec un protocole d'accord où la Communauté de Communes du Clermontais est traitée de la même façon que les fournisseurs de cette enseigne coopérative (sic). Le protocole d'accord signé le 25 septembre dernier par le Président Cazorla témoigne de ce déséquilibre dans l'engagement des parties ; le tapis rouge est déroulé pour Système U alors que rien ne nous oblige à en faire autant.

Ci-joint le texte de ce protocole ; chacun pourra mesurer le degré d'aliénation d'un établissement public à des intérêts privés ! picto_pdf.JPG

- - - - - - - - - - - - -
(*) : Auchan, Carrefour, Leclerc, Casino, Cora et Système U pour les enseignes alimentaires.

11:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

28/10/2009

La grande distribution et l'emploi, l'eldorado auquel des élus nous convient froidement

Le maire d'Octon, Bernard Coste, avait su toucher l'assemblée communautaire, le 30 septembre dernier à Fontès, en jouant sur les émotions, et alors que mon approche plus politique du sujet venait juste de rencontrer la plus grande imperméabilité de la part de mes collègues. Au coeur de ces prises de parole, il y avait la question de l'emploi et le mirage du retour à l'emploi promis par la grande distribution. Cet argument majeur d'Alain Cazorla pour promouvoir l'arrivée d'une plateforme logistique de Système U à Clermont l'Hérault avait été repris par le maire d'Octon qui justifiait ainsi son soutien sans faille au projet de l'exécutif intercommunal.

Aussi, cet article de Midi Libre tombe bien mal. Les mouchoirs ne sont pas encore secs et les gorges sont toujours nouées après que B. Coste ait évoqué sa présence à l'inauguration de cet Intermarché au Bosc. Il témoignait d'avoir rencontré une cinquantaine de nouveaux embauchés fiers d'avoir retrouvé de la dignité après des années de chômage ; et l'assemblée communautaire a applaudi à tout rompre, comme si chacun y avait un fils ou un parent proche.

Intermarche_Le_Bosc_Stagiaires.JPG

Mais la réalité que j'ai décrite à cette assemblée communautaire, réalité que le collectif de défense de la Salamane véhicule au travers de ses actions, et bien elle nous explose là en pleine figure. J'ai dit ce 30 septembre que la grande distribution c'est le travail du dimanche, j'ai dit que la grande distribution c'est le temps partiel subit, j'ai dit que la grande distribution ce sont des marges et des fonds de roulements prodigieux, j'ai dit que la grande distribution ce sont des producteurs et des fournisseurs asphyxiés par les centrales d'achat. Et actuellement, la Communauté des Communes du Clermontais déroule un tapis rouge à Système U qui n'en a vraiment pas besoin.

Alors, à la lecture de cet article et de ces témoignages, quels emplois seront proposés chez Système U ? Un turn-over de 50% en moins d'un mois, est-ce un paramètre appréhendé par tous les élus ? Et notre bassin d'emploi, sur le Coeur d'Hérault, y suffira-t-il ? Ne soyons pas naïfs, et il suffit de regarder les offres d'emploi sur le territoire de Vendargues ; ce n'est pas Pôle Emploi qui y propose des emplois chez Système U, non, ce sont les sociétés d'intérim qui prospèrent dans ce secteur où les conditions de travail conduisent inévitablement à une forte rotation des effectifs.

15:36 Publié dans CCC | Lien permanent | Commentaires (1)

25/10/2009

D'Agrexco à la Salamane, l'emploi local éclipse brutalement les urgences environnementales et sociales.

Tous les acteurs économiques du port de Sète sont unanimes pour accueillir la société Agrexco qui importe des fruits et légumes en provenance des territoires occupés de Palestine. A la détresse humanitaire que vivent les populations palestiniennes (cf. le site de Vision du monde , 1ère ONG de parainnage d'enfants au monde), s'y ajoute une exploitation économique digne de l'époque coloniale. Mais il y a 200 emplois à la clé sur le port de Sète ...

Et c'est le même argument qui est utilisé par les porteurs du projet de ZAC à la Salamane (à Clermont l'Hérault), de 130 emplois sur les 20 ha promis à Système U, et jusqu'à 600 emplois sur les 50 ha de cette ZAC. Mon propos ne vise pas à mettre les deux situations sur un même plan, la crise Palestinnienne étant d'une violence incomparable, mais ce sont les argumentaires des porteurs de ces deux projets qui sont à mettre en parallèle. Qu'importe quels types d'emplois sont proposés et quels types de sociétés multi-nationales à qui ont déroule le tapis rouge, il y a toujours une vision à court terme qui rompt avec tous les engagements pris par les acteurs politiques.

Ces deux exemples doivent aussi nous faire réfléchir au modèle de société que nous souhaitons pour demain, et dans les deux cas cela concerne notre alimentation, notre agriculture et la valorisation de nos richesses. Il est évident que c'est une thématique qui devra être explorée dans le cadre de la campagne des régionales.

11:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)