Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/08/2009

Taxe additionnelle, suite mais pas fin ...

Ma dernière note portait sur le budget de la communauté des communes qui s'appuyait sur un nouvel impôt pour équilibrer ses comptes. Souvenez-vous, deux audits commandés par le nouvel exécutif communautaire se concluaient par un appel urgent à des arbitrages budgétaires ; des compétences acquises récemment et la ZAC de la Barthe grèvaient fortement l'autofinancement de notre EPCI. Et l'assemblée de voter majoritairement la levée d'une taxe additionnelle de 1,2 M€.

Depuis, nous aurions pu nous attendre à un peu plus de rigueur, à quelques économies dans les dépenses de l'intercommunalité ... Que nenni ! Et au contraire, la communauté de communes a décidé de faire un petit placement foncier : 900.000 € pour les établissements Salasc à Clermont l'Hérault. D'après le président, c'est en prévision de la création d'un pôle culturel à Clermont l'Hérault, c'est une opportunité immobilière à ne pas laisser passer et il sera toujours possible de vendre si nécessaire. Bref, ce que l'on prend d'un côté dans le porte-monnaie des contribuables sert à épargner ... belle leçon de dynamisme économique en temps de crise !!!

Ensuite, et sans entrer dans le débat de fond qui mérite une note à part entière, la communauté a aussi voté la création de la ZAC de la Salamane pour Système U et d'autres opérateurs logistiques qui vont s'installer sur des dizaines d'hectares de riches terres agricoles. 13 M€ de dépenses sont prévues contre 11,5 M€ de recettes seulement. La différence est assurée par des subventions (le Conseil Général et le Conseil Régional mettent la main à la poche), mais aussi par 330.000 € directement puisés dans le budget de la communauté des communes. Et on me trouvera peut être un esprit de raccourci, mais 900 + 330 = 1230, et nous sommes pile poil dans la prévision de recettes de la taxe additionnelle ... Je sais bien que les comptes ne se font pas de façon si basique, mais on ne me retirera pas de la tête que cette taxe additionnelle était bien peu fondée. Ou bien elle se justifiait et il fallait mettre la pédale douce sur tous ces projets, ou bien la communauté avait les moyens de ses ambitions et alors cette taxe est injuste.

Mais les comptes de résultats qui nous seront présentés prochainement nous éclairerons mieux. Néanmoins, et avant de prendre les compétences "Tourisme" et "Culture" à partir de 2010, il faut espérer que notre exécutif intercommunautaire fasse preuve de plus de transparence.

14:30 Publié dans CCC | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.